Thumbnail Image

Rapport - Conférence internationale sur la contribution des critères et indicateurs pour la gestion forestière durable: perspectives futures (CICI - 2003) - Volume 1







Also available in:

Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Meeting
    FAO/OIBT Consultation d’experts sur les critères et indicateurs pour l’aménagement durable des forêts 2004
    Also available in:

    La Consultation d’experts sur les critères et indicateurs de gestion durable des forêts (ECCI-2004) a été organisée par le Bureau de gestion des forêts des Philippines, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture, et l’Organisation internationale des bois tropicaux, et tenue à Cebu City, Philippines, du 2 au 4 mars 2004. Le Bureau de gestion des forets des Philippines a accueilli la réunion. La Consultation d’experts a réuni 45 experts techniques et des politiques repré sentant 27 pays et 7 organisations internationales participant au processus en cours sur les critères et indicateurs de gestion durable des forêts. Elle visait à formuler des recommandations à soumettre aux pays, aux processus de C et I, aux FNUF et à d’autres institutions et organisations internationales participant au processus de C et I sur les questions suivantes, qui ont servi d’objectifs à la réunion : 1) constituer un réseau de communication entre les processus, pays et autres partenaires pertinents, afin de fournir un mécanisme d’échange d’informations, sur la base de réseaux existants ; 2) améliorer la compréhension commune de concepts, termes et définitions relatifs aux critères et indicateurs ; 3) identifier des approches, méthodes et protocoles communs pour la collecte, l’emmagasinage et le partage des données ; 4) renforcer les processus de critères et indicateurs et la coopération entre les processus, ainsi que le partage d’informations et de savoir-faire ; et 5) analyser le bien-fondé de la constitution d’un groupe consultatif technique international spécial pour traiter des questions techniques relatives à l’élaboration et à la mise en oeuvre de critères et indicateurs.
  • Thumbnail Image
    Meeting
    Rapport de la Seconde Session du Comité technique sur les critères d’allocation 2013
    Also available in:
    No results found.

    La Seconde session du Comité technique sur les critères d’allocation (TCAC02) s’est tenue à Muscat (Oman) du 18 au 20 février 2013, sous la présidence de M. Mauree Daroomalingum. Un total de 82 personnes ont participé à la session, dont 69 délégués de 23 États membres et 1 délégué d’une partie coopérante non contractante, ainsi que 9 délégués de 5 organisations observatrices et 3 experts invités. Discussion générale et plan de travail Paragraphe 38. Le CTCA A RECONNU que le mandat qu’il a reçu d e la Résolution 12/13 couvre l’examen de mesures de gestion altertives. Cependant, il a indiqué qu’il n’était pas en position de discuter en détail des mesures altertives durant la présente réunion et A DONC DEMANDÉ que la Commission charge le Comité scientifique d’examiner ces mesures de gestion altertives en conjonction avec des objectifs de gestion clairs. La Commission devrait s’assurer qu’elle spécifie les niveaux de réduction ou les objectifs de gestion à long terme qui doivent être attein ts par le biais de ces mesures altertives car cela guidera et facilitera l’alyse du CS. La réunion CTCA02 a émis les recommandations ci-dessous. Avis juridique Paragraphe 35. Le CTCA A RECONNU qu’il est nécessaire qu’un expert juridique soit présent lors de la prochaine réunion du CTCA afin de conseiller le CTCA. Partant, le CTCA A RECOMMANDÉ que la Commission alloue les fonds nécessaires, soit pour contracter un expert juridique indépendant soit pour que le bureau juridique de la FAO mandate un expert compétent. Fonds de participation aux réunion Paragraphe 42 Le CTCA A RELEVÉ que la participation des délégués des CPC en développement au CTCA en 2013 (24 délégués de 15 membres et 1 délégué d’une partie coopérante non-contractante) a été largement permise par le FPR de la CTOI, adopté par la Commission en 2010 (Résolution 10/05 Sur la mise en place d’un Fonds de participation aux réunions scientifiques pour les Membres et Parties coopérantes non-contractantes en développement) et A REC OMMANDÉ que la Commission renouvelle ce fonds, à l’avenir. Revue de la proposition et adoption du rapport de la Seconde session du Comité technique sur les critères d’allocation Paragraphe 43 Le CTCA RECOMMANDE que la Commission examine l’ensemble consolidé des recommandations découlant du CTCA02, fourni en Annexe XIV.
  • Thumbnail Image
    Book (stand-alone)
    Madagascar - Concilier sécurité alimentaire et préservation de la faune sauvage autour du Parc Naturel Makira
    Diagnostic approfondi et recommandations
    2023
    Also available in:
    No results found.

    Le présent rapport synthétise et analyse l’ensemble des connaissances acquises à ce jour par le Programme de gestion durable de la faune sauvage (SWM Programme) à Madagascar, et propose des solutions de gestion localement adaptées et à même de garantir la durabilité des populations fauniques à partir du modèle de gestion défini initialement. À Madagascar, le SWM Programme opère à l’échelle du Parc Naturel Makira et de sa ceinture verte, où l’exploitation de la faune sauvage, diversifiée et endémique, contribue à la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations locales, mais menace sa préservation. Le SWM Programme vise à améliorer la conservation et l’utilisation durable de la faune sauvage dans les écosystèmes de forêts, savanes et zones humides de 15 pays, au travers d’une approche qui permet la participation et la responsabilisation des communautés résidentes considérées comme des ayants droits traditionnels en termes d’accès et d’utilisation des ressources fauniques. Le SWM Programme est une initiative de l’Organisation des États d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (OEACP) financée par l’Union européenne (UE) et cofinancée par le Fonds français pour l’environnement mondial (FFEM) et l’Agence française de développement (AFD). Il est mis en œuvre dans 15 pays par un consortium de partenaires incluant l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), du Centre de recherche forestière internationale (CIFOR), du Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (Cirad) et la Wildlife Conservation Society (WCS).

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.