Thumbnail Image

Renforcement de la participation des parties prenantes aux programmes forestiers nationaux

Manuel de formation







Also available in:

Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Book (stand-alone)
    Conduire l’évaluation des besoins en capacités fonctionnelles
    Un guide pour les formateurs (Deuxième édition)
    2020
    Also available in:

    Ce manuel du formateur sur l’évaluation des besoins en capacités a été produit dans le cadre du projet de développement des capacités pour les systèmes d’innovation agricole (CDAIS). Cela implique un partenariat mondial (Agrinatura, l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture [FAO] et des partenaires nationaux de huit pays pilotes) qui vise à renforcer la capacité des pays et des principales parties prenantes à innover dans des systèmes agricoles complexes, permettant ainsi d'améliorer les zones rurales. moyens de subsistance. Ce manuel a été produit comme ressource pour la formation des facilitateurs nationaux de l'innovation (NIF) dans les huit pays pilotes. L'objectif de ce manuel est de renforcer les compétences de facilitation des facilitateurs nationaux de l'innovation et leur capacité à effectuer des évaluations des besoins en capacités (CNA) dans les partenariats de niche d'innovation agricole.
  • Thumbnail Image
    Document
    Les PFN dans la pratique
    Comment am?liorer la mise en oeuvre des programmes forestiers nationaux
    2012
    Also available in:

    Voil? plus d'une d?cennie, les pays reconnaissaient officiellement l'importance des cadres int?gr?s de politique foresti?re pour la gestion durable des for?ts (GDF) et convenaient d'une approche commune, connue sous le nom de programmes forestiers nationaux (PFN). Plusieurs d?marches ?tant reconnues comme valables, les pays ont aussi adopt? une s?rie de principes pour guider l'?laboration et la mise en oeuvre des PFN. Aujourd'hui, des processus de PFN sont en cours dans plus de 130 pays. Pour mieux comprendre comment fonctionnent les PFN dans la pratique, la FAO et le M?canisme pour les PFN ont r?alis? en 2010 des enqu?tes dans diff?rents pays. La pr?sente note d'orientation synth?tise les r?sultats de ces enqu?tes, c'est-?-dire les exp?riences acquises et les enseignements tir?s en vue d'am?liorer leur mise en oeuvre future.
  • Thumbnail Image
    Book (stand-alone)
    Rapport du projet EAF-Nansen Atelier des formateurs. Rome, 16-20 fevrier 2009. 2011
    Also available in:

    Un atelier pour les formateurs a été organisée au siège de la FAO à Rome du 16 au 20 Février 2009 au titre du projet EAF-Nansen "Renforcement de la base de connaissances pour et en appliquant une approche écosystémique des pêches maritimes dans les pays en développement". Il a été suivi par des experts issus des quatre régions opérationnelles du projet EAF-Nansen en Afrique et un expert du projet AEP en Europe. Jorge Csirke, Directeur de la Division de la gestion des pêches et de l¿aqu aculture de la FAO, a noté que l'atelier est l'une des activités parmi les plus importantes au sein de la composante du renforcement des capacités du projet EAF-Nansen et que les participants sont censés être impliqués dans les activités nationales et régionales en vertu du projet EAF-Nansen. La formation a couvert les fondamentaux de l'approche écosystémique de la gestion des pêches (EAF), la méthodologie d'évaluation des risques écologiques et le développement et la révision des pl ans de gestion des pêches. Les participants ont également été introduits aux facilitations prévues pour l¿atelier. Des exercices pratiques ont été organises en groupes de travail. Il a été noté que, bien qu'il existe plusieurs possibilités pour la gestion des pêches en Afrique conforme à l'approche écosystémique, les défis principaux comprennent l¿obtention de l¿engagements des politiques et des organes de gestion, reconnaissant que l'approche écosystémique des pêches n'est pas seule ment un exercice scientifique et considérant le manque d'intégration institutionnelle et des ressources adéquates pour la gestion des pêches. Les participants ont noté que la formation les avait préparés à la tâche qui leur est demandée mais ils ont admis que la pratique avait l'air un peu effrayant, et qu'il serait préférable d'organiser une autre réunion où les vraies questions présentées et les problèmes abordés. Les aspects du cours relatifs a la façon d'interagir avec les parties prenantes a été identifié comme extrêmement utile comme l¿été la partie relative a la méthode d'évaluation des risques écologiques au point que il a été souligné que pour une meilleur compréhension un cours élargi spécifique aurait été préférable.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.