Thumbnail Image

Sécurité alimentaire et implications humanitaires en Afrique de l’ouest et au Sahel. Juillet 2013









Also available in:
No results found.

Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Journal, magazine, bulletin
    Sécurité Alimentaire et Implications Humanitaires en Afrique de l’Ouest et au Sahel. N°82 - Avril - Mai 2017 2017
    Also available in:

    La campagne agricole 2016 - 2017 reste marquée par la fin des opérations de cultures de contre-saison. Les productions maraichères restent moyennement disponibles sur les marchés. La période est aussi caractérisée par les travaux de préparation de la nouvelle campagne agricole d‘hivernage 2017 - 2018. Dans le cadre de la préparation de la campagne 2017 - 2018, la synthèse faite des prévisions par le Centre Régional Agrhymet en date du 3 avril 2017, indique qu’il est plus probable que les cumuls pluviométriques de la grande saison des pluies soient globalement moyens à légèrement déficitaires dans les parties Sud des pays du Golfe de Guinée et globalement excédentaires dans les pays en Afrique soudano-sahélienne. Au Tchad, la situation pastorale reste alarmante dans les régions de Ennedi Est, Ennedi Ouest, Ouaddaï, Sila, Kanem et Bahr-El-Gazal du fait de l’épuisement du pâturage et de la raréfaction de l’eau. Aussi, les régions ayant enregistré des déficits de production céréalière (Tan djilé, Mayo Kébbi Est et Wadi Fira) connaîtront davantage des difficultés pendant la période de soudure. Les stocks de céréales diminuent dans l’ensemble de la région. Dans la plupart des pays de la bande sahélienne (notamment le Mali et Niger), les prix du mil et du sorgho, principales denrées de base, ont augmenté en avril 2017.
  • Thumbnail Image
    Journal, magazine, bulletin
    Sécurité alimentaire et implications humanitaires en Afrique de l’ouest et au Sahel. Avril/Mai 2013 2013
    Also available in:
    No results found.

    La campagne 2012-2013 en cours est marquée par la fin des activi-tés de contre saison suite à la baisse des réserves en eau, la remon-tée de la température et le démarrage des travaux de préparation des champs pour la campagne d’hivernage 2013-2014. Dans le cadre de la préparation de cette campagne, le Centre Régional Agrhymet a organisé du 18 au 23 mars à Niamey un atelier régional sur les applications de la prévision saisonnière au secteur de l’agri-culture dans les pays humides de l’Afrique d e l’Ouest. Les résultats de l’atelier montrent pour la période de mars-avril-mai 2013 qu’un cumul pluviométrique légèrement excédentaire à normal est attendu sur les zones côtières (Guinée, Libéria, Sierra Leone, Côte d’Ivoire, Ghana, Togo, Bénin et Nigéria) et le plateau central du Fouta en Guinée (figure 1). En revanche, dans les zones sud-est de la Guinée, le centre-est de la Côte d’Ivoire et le centre-ouest du Ghana, des tendances de cumul de pluies déficitaires à normales sont attendues. Ce s conclusions seront mises à jour et complétées par les analyses pour la zone du Sahel en juin 2013.
  • Thumbnail Image
    Journal, magazine, bulletin
    Sécurité alimentaire et implications humanitaires en Afrique de l’ouest et au Sahel. N°58 - Juillet/Août 2014 2014
    Also available in:

    Les zones qui avaient connu un retard de l’installation de la campagne agropastorale ont pu bénéficier d’une reprise des précipitations à partir de la fin du mois de juillet. Cependant, la façade atlantique allant du (i) sud de la Mauritanie à la Guinée Bissau, (ii) le nord-est du Niger et (iii) le nord du Ghana, du Nigeria et du Togo enregistrent des déficits de précipitations qui affectent négativement les activités agricoles dans de nombreuses zones. Le retard dans le démarrage de la saison d es pluies dans certaines zones (Mauritanie, Niger, Sénégal et Tchad) a prolongé la durée de la période de soudure agricole, ce qui pourrait obliger les ménages vulnérables à mettre en oeuvre des mécanismes d’adaptation irréversibles s’ils n’ont pas accès à l’assistance alimentaire. Les effets de la prolongation de la période de soudure se font déjà sentir au niveau des ménages pastoraux avec un mauvais état d’embonpoint des animaux et des pertes de bétail observées dans certains pays de la régio n comme le Mali, le Sénégal et le Niger. Pendant cette période de soudure, on note des hausses des prix localisées, comme pour le mil et le sorgho au Burkina Faso et au Sénégal et pour le mil au Mali. Dans le bassin commercial est, les hausses des prix concernent aussi bien les zones d’insécurité civile au nord du Nigéria que les zones d’accueil de déplacés au sud du Tchad et du Niger. Cependant, la disponibilité des produits alimentaires demeure satisfaisante et permet une stabilité globale des prix mensuels des céréales sèches sur la plupart des marchés d’Afrique de l’Ouest.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.