Thumbnail Image

Agriculture mondiale: horizon 2015/2030. Rapport abrégé









Also available in:

Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Brochure, flyer, fact-sheet
    Bioéconomie durable et la FAO
    Énoncé du Projet
    2022
    Also available in:
    No results found.

    La bioéconomie peut être définie comme la production, l'utilisation, la conservation et la régénération des ressources biologiques, y compris les connaissances, la science, la technologie et l’innovation qui s’y rapportent, ayant pour objectif de fournir des solutions durables (informations, produits, processus et services) au sein de et dans tous les secteurs économiques, facilitant ainsi une transformation vers une économie durable. Le caractère transversal de la bioéconomie offre une occasion unique de relever de manière globale des défis sociétaux interconnectés, tels que la sécurité alimentaire et nutritionnelle, la dépendance vis-à-vis des ressources fossiles, la rareté des ressources naturelles et le changement climatique, tout en menant à bien un développement économique durable. La promotion de la bioéconomie figure déjà en tête des priorités dans l'agenda politique de plus de cinquante pays, dont plusieurs ont créé des stratégies et des programmes spécifiques de bioéconomie. La combinaison de la bioéconomie et de la numérisation est souvent considérée comme un moteur important de la transformation des secteurs productifs. En janvier 2015, à l'occasion du Forum mondial pour l'alimentation et l'agriculture à Berlin, 62 ministres de l'agriculture ont recommandé que la FAO coordonne les travaux internationaux relatifs à la bioéconomie durable. Ce projet s'adresse principalement aux décideurs politiques des pays membres de la FAO qui cherchent à développer la bioéconomie de manière durable.
  • Thumbnail Image
    Brochure, flyer, fact-sheet
    L’État de la biodiversité pour l’alimentation et l’agriculture dans le monde - en bref 2019
    Le rapport sur L’état de la biodiversité pour l’alimentation et l’agriculture dans le monde présente la première évaluation mondiale de la biodiversité pour l’alimentation et l’agriculture. On entend par «biodiversité pour l’alimentation et l’agriculture» les végétaux, les animaux et les micro organismes, dans leur diversité au niveau génétique et au niveau des espèces et des écosystèmes, présents au sein des systèmes de production végétale, animale, forestière et aquatique et autour de ces systèmes. La biodiversité est essentielle aux structures, aux fonctions et aux processus de ces systèmes, aux moyens d’existence, à la sécurité alimentaire et à la fourniture de tout un ensemble de services écosystémiques. La biodiversité est gérée par les cultivateurs, les éleveurs, les communautés forestières, les pisciculteurs et les pêcheurs, ou marquée par leurs activités, depuis des centaines de générations. Le rapport, qui est le fruit d’un processus participatif dirigé par les pays, s’appuie sur les informations fournies dans 91 rapports nationaux et qui rendent compte de la biodiversité pour l’alimentation et l’agriculture – son rôle et son importance, les facteurs auxquels elle est soumise, la situation actuelle et les tendances qui se dégagent. Il fait aussi le point des efforts mis en oeuvre pour promouvoir une utilisation durable et la conservation de la biodiversité pour l’alimentation et l’agriculture, notamment au moyen de politiques de soutien et de cadres juridiques et par le renforcement des institutions et des capacités. Enfin, il examine les besoins en ce qui concerne la gestion future de la biodiversité pour l’alimentation et l’agriculture et les défis à relever. Le rapport s’ajoute aux autres évaluations mondiales réalisées sous les auspices de la Commission des ressources génétiques pour l’alimentation et l’agriculture et portant sur l’état des ressources génétiques dans divers secteurs de l’alimentation et de l’agriculture.
  • Thumbnail Image
    Book (stand-alone)
    Politiques de développement agricole: concepts et expériences
    CAFAP 2
    2004
    Also available in:

    La FAO conduit la lutte internationale pour l’éradication de la faim. Sa mission est d’aider à construire un monde où les générations présentes et futures seront libérées de l’insécurité alimentaire. Atteindre la sécurité alimentaire pour tous est au cœur des efforts de la FAO – faire en sorte que chacun ait un accès régulier à une alimentation de première qualité suffisante pour pouvoir mener une vie saine et active. Comme la vaste majorité des personnes sous-alimentées et souffrant de la faim vit en milieu rural, la FAO s’attache à réduire le nombre des personnes chroniquement sous-alimentées et à faire en sorte que l’agriculture et les régions rurales deviennent économiquement viables. Ce qui contribuera, à son tour, au développement social et économique et au bien-être de tous. En travaillant à cette fin, la FAO se bat pour que les ressources naturelles soient utilisées de façon durable. Au service des pays développés et de ceux en voie de développement, la FAO est une instanc e neutre où tous les pays se rencontrent entre égaux pour négocier des accords et débattre des politiques. La FAO est aussi une source de connaissances et d’information. Elle aide les pays en développement et en transition à moderniser et améliorer leurs pratiques agricoles, forestières et de pêche et à assurer à tous une bonne nutrition. Depuis sa fondation en 1945, l’Organisation a prêté une attention particulière aux régions rurales en développement, où vivent 70 pour cent des pauvres et mal- nourris du monde. L’un des rôles de la FAO est d’encourager le partage d’expériences en matière d’agriculture et de développement rural dans le monde et de renforcer la capacité de prise de décision pour un développement agricole durable dans les pays en développement. Les ajustements économiques et les politiques de libéralisation en de nombreux pays ont renouvelé l’intérêt et accordé une priorité croissante à la formulation de politiques et stratégies pour les secteurs de l’agriculture e t des ressources naturelles, y compris les forêts et les pêches. «Politiques de développement agricole – Concepts et expériences» fait partie du travail de la FAO pour assurer un environnement de politiques propice à l’agriculture, tant au niveau mondial, dans le contexte des engagements et cadres réglementaires internationaux, qu’au niveau des pays grâce à des stratégies et politiques appropriées. Ce livre présente les leçons tirées d’expériences et de recherches au niveau international, m ontrant comment les politiques agricoles doivent être entièrement intégrées dans un cadre plus général de politiques économiques, en relation avec les politiques aussi bien macro économiques que sous-sectorielles. L’ouvrage souligne que la croissance agricole est cruciale pour le développement économique. L’expérience nous a montré que le développement du secteur agricole est une condition préalable pour le développement ultérieur d’un pays. Bien plus, ce secteur étant étroitement interconn ecté avec tous les autres éléments de l’économie, le développement agricole est un facteur principal de la croissance de l’économie en milieu rural, y compris celle du secteur rural non agricole. Ainsi, l’agriculture est essentielle pour réduire la pauvreté rurale et urbaine, et continue à représenter un secteur clé pour l’économie de maint pays en développement. Même si sa participation dans la croissance économique diminue à mesure du développement, elle restera un secteur crucial pour la séc urité alimentaire.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.