Thumbnail Image

Programme cash+ sensible à la nutrition en Somalie

Renforcer la sécurité alimentaire et le régime alimentaire des éleveurs et des agriculteurs touchés par la sécheresse en combinant des transferts monétaires, une éducation nutritionnelle et la fourniture d’intrants agricoles












Also available in:

Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Book (stand-alone)
    Présentation des programmes de protection sociale sensibles au genre visant à lutter contre la pauvreté rurale: pourquoi sont-ils importants et en quoi consistent-ils? – Guide technique 1 de la FAO
    Trousse à outils sur les programmes de protection sociale sensibles au genre pour lutter contre la pauvreté et la faim en milieu rural
    2020
    De nombreux programmes de protection sociale, y compris les transferts monétaires, les programmes de travaux publics et les transferts d'actifs, ciblent les femmes en tant que principales bénéficiaires ou bénéficiaires des prestations. L’extension de la protection sociale aux populations rurales a un grand potentiel pour favoriser l’émancipation économique des femmes rurales. Cependant, pour exploiter ce potentiel, il reste encore beaucoup à faire. Il existe de nombreuses possibilités de rendre les politiques et programmes de protection sociale plus sensibles au genre et de mieux les aligner sur les politiques de développement agricole et rural pour aider à lutter contre les inégalités entre les sexes. Reconnaissant ce potentiel et tirant parti des données factuelles existantes, la FAO cherche à renforcer la contribution de la protection sociale à l'égalité des sexes et à l'autonomisation des femmes en fournissant un appui au niveau des pays grâce au renforcement des capacités, à la production de connaissances et à l'appui aux programmes. Boîte à outils d'orientation technique sur les programmes de protection sociale sensibles au genre pour lutter contre la pauvreté rurale et la faim. La boîte à outils est conçue pour soutenir les décideurs et les praticiens de la SP et du genre dans leurs efforts pour appliquer systématiquement une perspective de genre aux programmes de SP d'une manière qui est conforme aux accords mondiaux et aux engagements de la FAO pour étendre les systèmes de SP inclusifs pour les populations rurales. La boîte à outils se concentre sur le rôle de la SP dans la réduction des inégalités sociales entre les sexes, ainsi que sur la pauvreté et la faim en milieu rural.
  • Thumbnail Image
    Newsletter
    SMIAR Alerte Spéciale No. 348 - Afrique de l’Est, 18 novembre 2021
    En Éthiopie, au Kenya et en Somalie, les conditions de sècheresse sévères et prolongées soulèvent des préoccupations quant à la sécurité alimentaire
    2021
    Also available in:

    La sécheresse sévère qui a caractérisé le mois d’octobre et la première moitié du mois de novembre de 2021 dans plusieurs régions d’Éthiopie, du Kenya et de la Somalie a eu des répercussions négatives sur les semis et la germination des cultures. Les prévisions météorologiques pour le reste de la saison des pluies, qui court normalement d’octobre à décembre, laissent présager des précipitations inférieures à la moyenne; la production céréalière devrait ainsi s'établir à des niveaux inférieurs à la moyenne. Les forts déficits pluviométriques enregistrés depuis le début du mois d'octobre 2020 ont gravement compromis les zones pastorales et la sécheresse provoque des pénuries généralisées d’'eau et de pâturage, augmentant par là même l’émaciation et les décès d’animaux. L'insécurité alimentaire devrait se détériorer dans les prochains mois; selon les estimations, le nombre de personnes souffrant d'insécurité alimentaire à la fin de 2021 s’élèverait à 2,4 millions au Kenya et à 3,5 millions en Somalie. Ces chiffres vont probablement augmenter au début de 2022. Il est nécessaire d'amplifier de toute urgence le soutien aux moyens de subsistance et l'aide alimentaire, les chocs climatiques récurrents ayant largement sapé la résilience des ménages.
  • Thumbnail Image
    Brochure, flyer, fact-sheet
    Programmes de coupons alimentaires sensibles à la nutrition au Soudan du Sud
    Améliorer les régimes alimentaires tout en favorisant la diversification des moyens de subsistance et l’éducation nutritionnelle dans le contexte d’une crise prolongée
    2021
    Also available in:

    Plus de 75 pour cent de la population des zones rurales et périurbaines du Soudan du Sud dépendent de l’agriculture pour leur subsistance. Suite à l’éclatement du conflit à la fin 2013, le pays a été confronté à des déplacements massifs de population, à la perte de moyens d’existence et à une crise économique qui a entraîné une insécurité alimentaire et une malnutrition généralisées. Cette situation a été exacerbée par une grave sécheresse, une faible couverture des services essentiels, des maladies du bétail, des carences en matière d’hygiène et de mauvaises pratiques d’alimentation des nourrissons et des jeunes enfants. Pour répondre à la crise de la sécurité alimentaire et de la nutrition, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a encouragé une approche sensible à la nutrition visant deux objectifs, le pr emier consistant à augmenter la production et la consommation tout au long de la chaîne de valeur alimentaire, le second à faciliter l’accès des groupes vulnérables à des aliments nutritifs. Cette pratique prometteuse explore l’utilisation de coupons alimentaires sensibles à la nutrition.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.