Thumbnail Image

SMIAR Alerte Spéciale No. 345 - Afrique de l’Est, 23 avril 2019

La grave sécheresse qui a caractérisé le début de la première saison des pluies de 2019 et les prévisions météorologiques défavorables suscitent des préoccupations quant à la sécurité alimentaire












Also available in:

Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Newsletter
    FAO/SMIAR Alerte Spécial No. 339
    Afrique de l’Est - Une sécheresse intense et prolongée aggrave l’insécurité alimentaire
    2017
    Also available in:

    Les conditions de sècheresse sévère qui prévalent, depuis pratiquement octobre 2016, ont dégradé les pâturages et les cultures dans de vastes zones de l’Afrique de l’Est et ont provoqué une grave détérioration de la sécurité alimentaire dans la sous-région. Les zones situées au premier rang des préoccupations sont le centre et le sud de la Somalie, le sud-est de l’Éthiopie, le nord et l’est du Kenya, le nord de la République-Unie de Tanzanie et le nord-est et le sud-ouest de l’Ouganda. Des infes tations localisées de chenilles processionnaires d’automne devraient compromettre davantage les rendements dans les régions touchées. La flambée des prix des céréales limite l’accès à la nourriture d’un grand nombre de ménages pauvres. Le pouvoir d’achat des ménages pastoraux en Somalie, au Kenya et en Éthiopie est sévèrement limité par la chute des prix du bétail et la hausse des prix des céréales. Les chocs climatiques récurrents ont sapé la résilience des ménages. Il est ainsi urgent de soute nir les moyens de subsistance agricoles.
  • Thumbnail Image
    Newsletter
    SMIAR Alerte Spéciale No. 346 - Somalie, 15 mai 2019
    Environ 2,2 millions de Somaliens sont confrontés à une situation de grave insécurité alimentaire du fait de l’aggravation des conditions de sécheresse
    2019
    Also available in:

    Entre juillet et septembre 2019, 2,2 millions de personnes, soit près de 18 pour cent de la population totale, devraient être en situation de grave insécurité alimentaire. Le nombre de personnes souffrant d’insécurité alimentaire est supérieur de 40 pour cent à celui estimé au début de 2019 en raison des conditions de sécheresse qui nuisent gravement à la production animale et végétale, et perturbent les moyens de subsistance. La résilience des ménages a été sapée par les chocs climatiques récurrents, la forte pression exercée sur les réseaux de soutien social et la baisse de l’aide humanitaire. Il est nécessaire de mettre en œuvre des interventions d’urgence visant à assurer la survie et à soutenir les moyens de subsistance de la population, y compris à travers une assistance alimentaire et financière, afin d’empêcher une nouvelle dégradation de la situation humanitaire actuelle.
  • Thumbnail Image
    Newsletter
    FAO/SMIAR - Alerte Spéciale No. 337 - Afrique de l'Est
    Des niveaux alarmants d’insécurité alimentaire dans plusieurs régions d'Afrique orientale en raison d’une grave sécheresse
    2017
    Also available in:

    En Afrique de l’Est, les cultures et les pâturages sont actuellement gravement touchés par une sécheresse généralisée, laissant craindre une détérioration significative de l'insécurité alimentaire d'ici le début de 2017. Les régions situées au premier rang des préoccupations sont le centre et le sud de la Somalie, le sud-est de l'Éthiopie, le nord et l'est du Kenya, le nord et l’est de la République-Unie de Tanzanie et le sud-est de l'Ouganda. Les fortes hausses des prix des céréales et des produits d’origine animale limitent l'accès à la nourriture d’un grand nombre de ménages. Les chocs climatiques récurrents ont sapé la résilience des ménages et il est urgent de fournir un soutien aux activités agricoles.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.