Thumbnail Image

Ethique et intensification agricole durable











Also available in:

Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Book (stand-alone)
    Rapport du Groupe d'Experts Éminents en Matière d'Éthique Alimentaire et Agricole
    Deuxième session 18 - 20 mars 2002
    2002
    Le Groupe indpendant d'experts minents en matire d'thique alimentaire et agricole a t cr par le Directeur gnral de la FAO pour conseiller l'Organisation et sensibiliser le public aux questions d'ethique lies des problmes d'importance vitale tels que la scurit alimentaire pour les gnrations prsentes et futures et la gestion durable des ressources limites de la plante. La contribution du Groupe, tant au travail de la FAO qu'au dbat de porte internationale, revt une importance capitale, aujourd'hu i o des transformations majeures du secteur de l'alimentation et de l'agriculture - notamment l'acclration des progrs techniques, la modification de la base des ressources et l'volution des mcanismes conomiques et commerciaux - placent des nombreuses questions d'thique au centre du dbat. Dans son deuxime rapport, le Groupe abord un certain nombre de questions d'thique en relation avec: la question urgente de la faim l'chelle mondiale; l'intensification de l'agriculture; la mondialisation conomi que dans l'alimentation et l'agriculture; le partage des bnfices des biotechnologies en tant que progrs de la science, l'impact de l'Accord sur les aspects des droits de proprit intellectuelle qui touchent au commerce, l'Union interationale pour la protection des obtentions vgtales et les Droits des agriculteurs; et la participation, le suivi et l'obligation redditionnelle dans le processus dcisionnel concernant les organismes gntiquement modifis. Les opinions exprimes - dont certaines peuvent p rter controverse - et le conclusions de ce rapport sont celles des membres indpendants du Groupe et ne sont pas ncessairement partages par l'Organisation ou par ses pays membres.
  • Thumbnail Image
    Brochure, flyer, fact-sheet
    Corrélations entre les Directives volontaires visant à assurer la durabilité de la pêche artisanale dans le contexte de la sécurité alimentaire et de l’éradication de la pauvreté et les Principes pour un investissement responsable dans l’agriculture et les systèmes alimentaires 2021
    Les Principes pour un investissement responsable encouragent les investissements qui contribuent à la sécurité alimentaire et à la nutrition. Ils s’appliquent à tous les types d’investissement, notamment dans les avoirs productifs, mais aussi dans le capital humain et le capital immatériel. Ils appréhendent donc l’investissement selon une approche différente, plus proche de la notion de développement humain intégré. De la même façon, les Directives volontaires visant à assurer la durabilité de la pêche artisanale dans le contexte de la sécurité alimentaire et de l’éradication de la pauvreté (Directives sur la pêche artisanale) dépassent le cadre de la pêche et touchent aux enjeux socioéconomiques qui influent sur l’instauration d’une pêche artisanale durable. Cette perspective demande de mettre davantage l’accent sur le respect, la protection et la promotion des droits de l’homme par toutes les parties concernées, et plus spécialement sur le renforcement des capacités des plus vulnérables et sur la rectification des déséquilibres de pouvoir par une participation accrue aux processus décisionnels. Leur mise en œuvre synergique peut faire la différence et permettre à la pêche artisanale de contribuer à des systèmes alimentaires durables en procurant des aliments hautement nutritifs aux communautés locales, et elle peut faire la différence pour les consommateurs sur les marchés nationaux, régionaux et internationaux.
  • Thumbnail Image
    Document
    Les Transactions Foncières en Afrique Centrale 2013
    Also available in:
    No results found.

    Selon la FAO, le terme « terres » englobe toutes les propriétés caractéristiques de surface, des sols et du climat, ainsi que toute communauté végétale et animale y résidant. Les terres fournissent directement les moyens d’existence à près de 60% des personnes en Afrique Subsaharienne, au travers de l’agriculture, de la pêche en eau douce, de la foresterie et d’autres ressources naturelles (FAO, 2004). A part d’être un bien économique, il faut également noter que la terre est pour les population s d’Afrique Centrale comme celles des autres parties du Monde , un bien social et culturel qui est légué d’une génération à une autre. L’homme ne peut donc pas vivre sans terre. L’accès aux terres agricoles est ainsi un préalable pour lutter contre l’insécurité alimentaire. Il n’est donc pas étonnant que la récente crise alimentaire de 2008, soit l’un des facteurs à l’origine du réveil et du développement du phénomène « d’accaparement des terres » caractérisé par la cession des terres à grande é chelle.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.