Thumbnail Image

Rapport spécial mission FAO/PAM d' évaluation des récoltes et de la Sécurité alimentaire en République Populaire Démocratique de Corée, 28 novembre 2013









Also available in:

Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Book (stand-alone)
    Rapport spécial mission FAO/PAM d' évaluation des récoltes et de la Sécurité alimentaire en République Populaire Démocratique de Corée, 12 novembre 2012 2012
    Also available in:

    Selon les estimations, en RPDC, la production de denrées alimentaires de base de 2012/13 marquerait une augmentation pour la deuxième année consécutive, grâce à une amélioration des rendements, avec une hausse d'environ 10 pour cent par rapport à la production supérieure à la normale de 2011/12, dont les chiffres avaient été révisés. Le volume de denrées alimentaires de base produit par les coopératives agricoles, les parcelles dividuelles sur les terrains en pente et les jardins potagers de vrait se monter au total à 5,8 millions de tonnes en 2012/13, ce qui comprend les estimations concernant les récoltes de la campagne principale de 2012 et les prévisions relatives aux récoltes de la campagne précoce de 2013. Après conversion du paddy en riz usiné et des fèves de soja en équivalent céréales, la production totale est estimée à 4,9 millions de tonnes.
  • Thumbnail Image
    Book (stand-alone)
    Mission fao/pam d'évaluation des récoltes et de la sécurité alimentaire en corée, RPD, 25 novembre 2011 2011
    Also available in:

    En République populaire démocratique de Corée, si l’on inclue les estimations concernant les récoltes de la campagne principale de 2011 et les prévisions relatives aux récoltes du début de campagne 2012, le volume de denrées alimentaires de base produit par les coopératives agricoles, par les parcelles individuelles sur les terrains en pente et par les jardins potagers devrait se monter au total à un peu moins de 5,5 millions de tonnes en 2011/2012. Ce chiffre représente une augmentati on d'environ 8,5 pour cent par rapport à la production révisée de 2010/11, proche de la normale, due à l'augmentation des superficies ensemencées et à la progression des rendements. Après conversion du paddy en riz usiné et du soja en équivalent céréales, la production totale s'élève à 4,66 millions de tonnes. L’augmentation de la production tient essentiellement à la plus grande disponibilité des engrais (avec une hausse de quelque 50 pour cent par rapport à l’année dernière), du dies el et de l’électricité, en dépit de conditions météorologiques défavorables. Les inondations de juillet/août ont pesé sur les récoltes de riz paddy et les typhons qui ont suivi ont eu un impact particulièrement marqué sur les récoltes de maïs, principalement dans les provinces de Hwanghae Nord et de Hwanghae Sud, toutes deux grandes productrices de céréales.
  • Thumbnail Image
    Book (stand-alone)
    Rapport Spécial Timor-Leste, 21 juin 2007 2007
    Also available in:

    Selon les prévisions, la production de céréales, de manioc et d'autres tubercules (en équivalent céréales) s'élèverait en 2007 à 123 500 tonnes environ, niveau modeste qui s'explique par de mauvaises conditions météorologiques, en particulier sur la côte septentrionale, et par une invasion acridienne dans l'ouest. Une certaine incertitude règne du fait du manque de fiabilité des données, mais la production est estimée en repli de 25 à 30 pour cent par rapport au niveau moyen des quelques dernières années. La production de la campagne secondaire de 2007 dépendra de la fourniture aux agriculteurs d'un appui en temps voulu et de l'amélioration des conditions de végétation à partir d'octobre. • La production de maïs, de loin la culture la plus importante du Timor-Leste, est estimée en baisse de 30 pour cent, passant à moins de 70 000 tonnes, contre 100 000 tonnes en moyenne ces quelques dernières années. Les principaux facteurs à l'origine de ce recul sont notamment l'a rrivée tardive des pluies, la pluviosité inférieure à la normale et la diminution de la superficie sous maïs suite aux pénuries de semences. • La partie occidentale du pays a connu une grave invasion acridienne en mars, qui a causé de vastes dégâts à environ 4 500 hectares de maïs et de riz, les pertes étant évaluées à 4 500 tonnes. • Contrairement à ce qui s'est passé au cours d'autres années, le déficit de la production de maïs ne sera pas compensé par une augmentation de la produc tion de riz, étant donné que cette culture a été touchée par les mêmes problèmes et que les résultats sont en recul de 20 pour cent.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.