Thumbnail Image

Estimations des émission gazeuses de NH3, NO et N2O par les terres agricoles à l'échelle mondiale










Also available in:

Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Book (stand-alone)
    Utilisation des engrais par culture en Algérie 2005
    Also available in:
    No results found.

    La production agricole d’Algérie, céréales, pommes de terre, arboriculture fruitière, maraîchage, etc. est concentrée dans la riche zone pluvieuse du nord du pays. Les ressources en matières premières du pays permettent une production rentable d’engrais azotés et phosphatés, destinés au marché intérieur et à l’exportation. Toutefois l’utilisation des engrais en Algérie reste en deçà des besoins. Les importations de céréales ont été multipliées par dix depuis 1970. Une fertilisation adaptée et éq uilibrée permettrait non seulement des rendements plus élevés mais aussi une meilleure résistance à la sécheresse et une assimilation plus élevée de l’azote.
  • Thumbnail Image
    Book (stand-alone)
    L'agriculture, la foresterie et des autres utilisations des terres émissions par sources et absorptions par puits issues 2015
    Also available in:

    Ce rapport traite des nouvelles connaissances sur les émissions anthropiques des gaz à effet de serre (GES) issues de l'agriculture, la foresterie et des autres utilisations des terres (AFAT), connaissances mises à disposition au sein de la nouvelle base de données des émissions FAOSTAT. Cette base de données est disponible à l'échelle mondiale, avec des détails par pays, pour toutes les sous-catégories de l'agriculture, de la foresterie et des terres disponibles dans FAOSTAT et dans l'Evaluatio n des ressources forestières mondiales (FRA). Les émissions de GES sont calculées à partir des données officielles nationales d'activité et des analyses géo-spatiales, appliquant les méthodologies standard internationales du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) afin d'assurer la cohérence des processus d'inventaires des GES établis en vertu de la Convention sur le climat. L'analyse montre une augmentation des émissions provenant de l'agriculture (passant de 4,6 à 5,0 Gt éq CO2 an-1 dans les années 1990 et 2000; 5,3 Gt éq CO2 an-1 en 2011), une diminution des taux de déforestation (passant de 4,6 à 3,8 Gt éq CO2 an-1 dans les années 1990 et 2000; 3,7 Gt éq CO2 an-1 en 2010), et une diminution des puits forestiers, mais avec une inversion depuis le milieu des années 2000 (passant de -2,9 à -1,9 Gt éq CO2 an-1 dans les années 1990 et 2000; -2,1 Gt éq CO2 an-1 en 2010). Dans le même temps, les données montrent que l'intensité des GES des produits (c'est à d ire, les émissions de GES par unité de denrée produite) a diminué sur la période de 1990 à 2010, mais que si aucune mesure d'atténuation ni amélioration d'efficacité technique n'est mise en oeuvre, les émissions futures pourraient encore augmenter de 30% d'ici 2050. Une meilleure information sur les émissions issues d'AFAT est cruciale dans de nombreux pays en développement, étant donné le potentiel existant pour identifier et financer des actions qui peuvent utilement satisfaire en un ensemble cohérent, les objectifs nationaux de sécurité alimentaire, de résilience, d'atténuation et de développement.
  • Thumbnail Image
    Book (stand-alone)
    Utilisation des engrais par culture au Maroc
    Service de la gestion des terres et de la nutrition des plantes Division de la mise en valeur des terres et des eaux
    2006
    Also available in:
    No results found.

    Ladoption de techniques agronomiques appropries, dont la fumure raisonne, permettrait des gains de productivit apprciables au Maroc. Le faible niveau actuel dutilisation des engrais se traduit non seulement par une mauvaise productivit mais galement par un appauvrissement continu des sols. La moiti des agriculteurs nutilisent pas dengrais. Cette situation est lie notamment laugmentation du cot des engrais non compense par le niveau des prix des produits agricoles. Les agriculteurs se servent pe u des moyens de production mis leur disposition tels que lanalyse du sol. Environ un tiers des engrais sont utiliss par les cultures sucrires et les cultures forte valeur ajoute, qui noccupent que cinq pour cent de la superfi cie cultive.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.