Thumbnail Image

Les transferts monétaires pour renforcer les moyens de subsistance des ménages vulnérables et prévenir le travail des enfants au Burkina Faso

Promotion des activités génératrices de revenus dans les zones cotonnières.









Also available in:
No results found.

Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Brochure, flyer, fact-sheet
    Approche sur l’élimination du travail des enfants et le travail forcé au Burkina Faso
    L’approche intégrée du projet Clear Cotton
    2022
    Also available in:
    No results found.

    Le projet CLEAR Cotton: Élimination du travail des enfants et du travail forcé dans les chaînes de valeur du coton, du textile et de l’habillement (2018-2023) est cofinancé par l’Union Européenne et l’Organisation Internationale du Travail (OIT). Il est mis en œuvre par l’OIT et l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) en partenariat avec le gouvernement, les organisations d’employeurs et de travailleurs, le secteur privé, les coopératives, et les organisations de la société civile. Cette fiche technique présente les axes d’interventions mis en œuvre dans le cadre du projet par la FAO au Burkina Faso ainsi que leurs approches et résultats avec un focus sur les leçons tirées de la bonne pratique des transferts monétaires conditionnels (« Cash ») pour activités génératrices de revenus. Elle présente également un aperçu des résultats d’interventions appuyées par l’OIT ainsi que les enseignements du projet dans son ensemble.
  • Thumbnail Image
    Brochure, flyer, fact-sheet
    Éliminer le travail des enfants et le travail forcé dans les zones cotonnières au Mali
    Une approche intégrée
    2022
    Also available in:
    No results found.

    Le projet CLEAR Cotton: Élimination du travail des enfants et du travail forcé dans les chaînes de valeur du coton, du textile et de l’habillement (2018-2023) est cofinancé par l’Union Européenne et l’Organisation Internationale du Travail (OIT). Il est mis en œuvre par l’OIT et l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) en partenariat avec le gouvernement, les organisations d’employeurs et de travailleurs, le secteur privé, les coopératives, et les organisations de la société civile. Cette fiche technique présente les axes d’interventions mis en œuvre dans le cadre du projet par la FAO au Mali ainsi que leurs approches et résultats avec un focus sur les leçons tirées de la bonne pratique des clubs Dimitra. Elle présente également un aperçu des résultats d’interventions appuyées par l’OIT ainsi que les enseignements du projet dans son ensemble.
  • Thumbnail Image
    Book (stand-alone)
    Le projet Cash+ au Mali de Nioro
    Analyse institutionnelle de la politique nationale de protection sociale et de ses articulations avec les politiques agricoles
    2021
    Also available in:
    No results found.

    L’analyse institutionnelle de la Politique nationale de protection sociale (PNPS) et de ses articulations avec les politiques agricoles maliennes a été initiée par la FAO. Cette étude se focalise sur l’expérience du projet Cash+ mis en œuvre par la FAO à Nioro entre 2015 et 2017. Considérant les recommandations des participants lors de la séance d’orientation, l’analyse a également considéré le programme national de filets sociaux Jigisemejiri. En effet, le projet cash+ est intervenu dans une zone géographique couverte par le programme national et a également utilisé des mécanismes de ciblage identiques. Considérer le projet pilote et le programme national ensemble permet donc de mieux appréhender les spécificités des processus du projet Cash+ et les processus communs aux deux programmes. Des analyses institutionnelles similaires sont également menées au niveau du Lesotho et de l’Ethiopie. Le projet Cash+ a bénéficié à 900 ménages participants, 450 ménages de la modalité Cash simple (deux transferts monétaires de 100 000 francs CFA) et 450 ménages de la modalité Cash+ (une combinaison de transfert monétaire et de transfert en nature, à savoir: un cheptel de caprins vaccinés et déparasités, 50 kg d’aliment de bétail et un transfert monétaire de 20 000 francs CFA), et a été mis en œuvre pour une période de 18 mois à partir d’avril 2015 jusqu’à février 2017. Au regard de ses modalités de planification et de mise en œuvre n’impliquant que le niveau local, le projet Cash+ de Nioro peut être classé dans la catégorie d’« une initiative unique combinant des objectifs de protection sociale et de développement rural ».

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.