Thumbnail Image

Rapport de l'Atelier d'Elaboration du Cinquième Plan de Formation Régional PFRV (2023 - 2026)













Commission de Lutte contre le Criquet Pèlerin dans la Région Occidentale (CLCPRO), 2023. Rapport de l'Atelier d'Elaboration du Cinquième Plan de Formation Régional (PFR V : 2023 – 2026). Rome.


Also available in:
No results found.

Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Brochure, flyer, fact-sheet
    Cadre de programmation par pays entre le Maroc et la FAO, 2023-2027 2024
    Also available in:
    No results found.

    Le partenariat entre le Royaume du Maroc et la FAO est établi de longue date et s’est renforcé au fil du temps. L'assistance technique de la FAO au Maroc repose sur un partenariat stratégique et une approche programmatique. Le cadre de programmation par pays (CPP) entre le Maroc et la FAO pour la période 2023-2027 tient compte des recommandations de l’évaluation du dernier CPP 2017-2020. Il est aligné sur le nouveau Cadre stratégique de la FAO 2022-2031 et sur les priorités de collaboration fixées lors de la 36e session de la Conférence régionale de la FAO pour le Proche-Orient et l’Afrique du Nord. Il est également le résultat de consultations élargies. Ces consultations ont d'abord eu lieu lors de l'élaboration du cadre de coopération des Nations Unies pour le développement durable» pour la période 2023-2027 et ont été approfondies par des discussions ultérieures ainsi que des ateliers bilatéraux de travail. Un atelier de concertation a également été organisé avec le Ministère de l'agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, réunissant les directions techniques, les partenaires institutionnels, les organismes d’enseignement et de recherche dans le domaine de l’agriculture et de l’alimentation ainsi que d’autres partenaires nationaux.
  • Thumbnail Image
    Meeting
    Rapport de l’Atelier Régional de Formation des Chargés du Suivi Sanitaire et Environnemental des Pays Membres de La CLCPRO et l’Etat des Lieux de la Mise en Œuvre du Cahier des Charges Environnementales
    Saly, Sénégal, 11–13 Octobre 2022
    2022
    Also available in:
    No results found.

    Le cahier des charges environnementales (CCE) définit les exigences auxquelles une campagne de lutte contre le Criquet pèlerin devrait répondre afin de minimiser l’impact de l’utilisation des insecticides sur la santé humaine et l’environnement. Le CCE identifie les « exigences universelles », applicables à tous les pays membres de la Commission de lutte contre le Criquet pèlerin dans la Région occidentale (CLCPRO). Le CCE régional a été discuté et approuvé lors de l’Atelier régional CLCPRO d’harmonisation des cahiers de charges environnementales dans la Région Occidentale, tenu à Dakar en mai 2008. Validé au niveau national par les pays membres (à l’exception de la Tunisie et la Libye, où le processus est en cours), il a permis une meilleure gestion des stocks de pesticides, le respect de l’utilisation des pesticides sur le terrain, la cartographie des zones sensibles et l'utilisation des biopesticides. Pour l’harmonisation de sa mise en oeuvre, un scorecard a été élaboré lors de l’Atelier régional CLCPRO sur l’utilisation du scorecard pour l’évaluation de la mise en oeuvre du CCE, tenu à Dakar, Sénégal, en septembre 2018. Cet atelier a aussi été l’occasion de mettre à jour le CCE. Profitant de la période de rémission en cours, et pour palier le départ de plusieurs responsables chargés du suivi sanitaire et environnemental (SSE) des unités nationales de lutte antiacridienne, il a été considéré opportun de réunir les chargés du suivi sanitaire et environnemental (SSE) des dix pays membres de la CLCPRO pour discuter de l’état des lieux de la mise en oeuvre du Cahier des charges environnementales. Ainsi, un atelier régional a été organisé à Saly, Sénégal, du 11 au 13 octobre 2022.
  • Thumbnail Image
    Book (stand-alone)
    Rapport de RÉUNION DU GROUPE DE TRAVAIL RÉGIONAL AEP ET DE L’ATELIER SUR LA MÉTHODOLOGIE D’ÉVALUATION DU RISQUE ÉCOLOGIQUE (GOLFE DE GUINÉE). Freetown, Sierra Leone, 20-22 octobre 2008 2009
    Also available in:

    La première réunion du Groupe de travail régional (GTR) du golfe de Guinée a eu lieu à Freetown, Sierra Leone, du 20 au 22 octobre 2008, en même temps que l’Atelier sur la méthodologie d'évaluation du risque écologique. Vingt participants de 13 pays du golfe de Guinée, de la Commission sousrégionale des pêches pour le Centre-Ouest du golfe de Guinée et de la FAO ont pris part à l’Atelier. Le GTR est une structure de mise en oeuvre dans le cadre du projet EAF-Nansen GCP/INT/003/NOR et s ert de forum pour la formation dans l’évaluation des risques écologiques à savoir la méthode utilisée pour l'identification et la hiérarchisation des questions nécessitant l'attention de la direction. Les principaux objectifs de la réunion et de l'atelier étaient de discuter et de faciliter les processus clés et des activités pour la mise en oeuvre de l'approche écosystémique de la gestion des pêches dans la région du golfe de Guinée, y compris les modalités pour la formation et le fonct ionnement des groupes de travail régionaux et nationaux. Il a été expliqué que pour être en mesure d'atteindre les objectifs de mise en oeuvre d'une approche écosystémique des pêches au niveau national, certaines structures doivent être mises en place, y compris le Groupe de travail national (GTN) avec les représentants des principales parties prenantes d’une pêcherie donnée pour guider le processus. Une vue d'ensemble des concepts clés et des processus de la méthodologie d'évaluation du risque écologique a été clarifiée. Les participants ont également été introduits à la préparation des rapports de référence de l’AEP. Il a été expliqué que la préparation de ces rapports doit être dirigée par des experts nationaux et régionaux et supervisée par le GTN. Pour les exercices, les participants ont travaillé en trois sous-groupes formés en fonction de la situation géographique de leur pays et comme cela a été fait dans le précédent atelier qui s'est tenu à Accra en 2007 . La pêcherie choisie par les groupes du Nord et du Sud a été la pêche des crevettes au chalut tandis que le groupe du Centre choisissait la seine de plage. Les participants ont exprimé leur satisfaction à l'égard de l'élaboration d'une stratégie de communication pour le projet et en particulier avec l'approche participative utilisée.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.