Thumbnail Image

Assistance d’urgence pour la lutte contre la Peste porcine africaine (PPA) dans les régions du Tchologo et du Poro - TCP/IVC/3701









Also available in:
No results found.

Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Project
    Appui à la gestion durable des élevages de porcs et contrôle des foyers de la peste porcine africaine (PPA) au Togo - TCP/TOG/3802 2023
    Also available in:
    No results found.

    L'élevage porcin est très développé au Togo et constitue l’essentiel des revenus de nombreux ménages ruraux, en particulier des femmes. Or cette filière importante fait face depuis 1997 à une maladie hémorragique virale, la peste porcine africaine (PPA). En juin 2019, le Togo a enregistré la vague la plus importante de PPA avec 31 foyers signalés, menaçant les moyens d’existence et la sécurité alimentaire des communautés rurales affectées. Le projet devait permettre de mieux cerner les facteurs épidémiologiques de la PPA au Togo et de développer une stratégie de lutte et de contrôle de la maladie, tout en renforçant les capacités des agents de terrain des services d’élevage et des postes vétérinaires à contrôler les foyers et en sensibilisant les éleveurs et autres acteurs de la filière aux mesures de biosécurité.
  • Thumbnail Image
    Book (series)
    Préparation des plans d'intervention contre la peste porcine africaine 2011
    La peste porcine africaine (PPA) est une maladie hémorragique virale des porcs généralement caractérisée par des taux de morbidité et de mortalité élevés. Connue pour avoir dévasté la production porcine aussi bien dans des établissements d’élevage hautement industrialisés que dans les petites entreprises commerciales et les basse-cours, entraînant de ce fait la fermeture des marchés d’exportation des animaux et de la viande; décimant les populations porcines et détruisant les moyens d’existence des individus et des ménages, la PPA est l’une des maladies animales transfrontières les plus difficiles à maîtriser car il n’existe pas encore de vaccin efficace. Elle se transmet par contact direct entre des porcs infectés et des porcs sensibles ainsi que par des tiques molles infectées du genre Ornithodoros et dans les zones où elle est endémique, plusieurs animaux sauvages sont des réservoirs de la maladie. Le virus de la PPA peut survivre pendant de longues périodes dans des milieux contami nés ou dans des produits porcins non traités qui peuvent être une source d’infection ou d’introduction de la maladie dans des zones éloignées. La maladie, présente un peu partout en Afrique subsaharienne, a gagné l’Europe à la fin des années 50 où il a fallu plus de 30 ans pour parvenir à l’éradiquer. Dans les années 70 et 80, la maladie a été introduite à plusieurs reprises dans un petit nombre de pays du continent américain où elle n’a pu être éliminée qu’après la mise en oeuvre d ’une action nationale et internationale concertée. Au milieu de l’année 2007, la PPA a été notifiée pour la première fois dans le Caucase où elle s’est propagée dans la région, suscitant des préoccupations parmi les producteurs de porcs d’Europe orientale et d’ailleurs. Le présent manuel est inspiré du manuel sur la PPA (FAO Animal Health Manual No. 11) publié en 2001, mis à jour pour intégrer les nouvelles connaissances et adapté pour couvrir les contextes européens.
  • Thumbnail Image
    Book (stand-alone)
    Contrôle mondial de la peste porcine africaine
    Une initiative GF‑TADs. 2020-2025
    2020
    L’Assemblée mondiale des délégués de l’OIE a recommandé, aux termes de la résolution 33 adoptée à sa quatre-vingt-septième session, qu’une «initiative mondiale de lutte contre la PPA soit lancée sur la base du mécanisme GF-TADs pour développer, améliorer et harmoniser le partenariat et la coordination aux niveaux national, régional et mondial en vue de faire face à la PPA à la source, renforcer la prévention et la préparation, et minimiser les effets néfastes sur la santé et le bien-être des animaux ainsi que sur le commerce international et le bien-être social». Le Plan-cadre mondial de la FAO et de l’OIE pour le contrôle progressif des maladies animales transfrontalières (GF TADs) est une initiative conçue par les équipes techniques des deux organisations. Il doit servir à relever les défis stratégiques qui se posent à l’OIE et à la FAO afin que celles-ci s’acquittent du mandat que leur a confié l’Assemblée mondiale des délégués de l’OIE en définissant les objectifs et en fournissant la structure nécessaire pour obtenir les résultats spécifiques visés en vue de lutter contre la peste porcine africaine au niveau mondial.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.