Thumbnail Image

Les Champs-écoles des producteurs pour les petits éleveurs

Un guide pour améliorer les moyens d’existence à l’intention des décideurs












Also available in:

Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Book (stand-alone)
    Préparation de Stratégies et de plans d’action nationaux pour les ressources zoogénétiques
    Fao production et santé animales 2
    2009
    Le Plan d’action mondial pour les ressources zoogénétiques, adopté en 2007, est le premier cadre convenu au niveau international pour la gestion de la biodiversité dans le secteur de l’élevage. Les directives pour la Préparation de Stratégies et de plans d’action nationaux pour les ressources zoogénétiques ont été approuvées par la Commission des ressources génétiques pour l’alimentation et l’agriculture. Elles font partie d’une série de directives développées pour soutenir les pays dans la mise en oeuvre du Plan d’action mondial. Grâce à la préparation et à la mise en oeuvre des Stratégies et des plans d’action nationaux, les pays pourront transformer le Plan d’action mondial, et l’élan qu’il a créé, en une approche efficace et globale en faveur de l’utilisation durable, de la mise en valeur et de la conservation de leurs ressources zoogénétiques. Ils pourront ainsi améliorer leurs efforts pour accroître la production et la sécurité alimentaires, réduire la pau vreté et promouvoir le développement rural. Les directives offrent une approche pratique pour la préparation des Stratégies et des plans d’action nationaux et servent de guide à l’utilisateur pour entreprendre, mettre en oeuvre et achever le processus de planification – aboutissant à l’approbation du plan de la part du gouvernement. Le processus peut fournir les moyens pour mieux engager des intérêts et des groupes de parties prenantes différents dans le secteur de l’élevage et égale ment dans d’autres secteurs, et pour coordonner l’utilisation des ressources humaines et financières. Il peut améliorer la compréhension parmi les décideurs et le grand public de l’importance des ressources zoogénétiques, des rôles et valeurs multiples des animaux d’élevage et de la nécessité de maintenir la diversité génétique qui permettra au secteur de l’élevage de s’adapter aux défis qu’il faudra relever à l’avenir.
  • Thumbnail Image
    Brochure, flyer, fact-sheet
    Support transversal de l'UE à la mise en oeuvre dans les pays - Soudan
    Promotion de l’octroi de droits fonciers légitimes à l’aide des DV dans le contexte de la sécurité alimentaire nationale dans la région du Darfour au Soudan
    2020
    Also available in:

    L’économie du Grand Darfour est fortement tributaire de l’agriculture et de l’élevage. Plus de 70 pour cent de la population dépend de l’agriculture traditionnelle et de subsistance, et la majorité recourt à l’agriculture pluviale et aux pâturages pour la production agricole et animale. Les conflits en cours au Darfour entraînent des problèmes législatifs, d’ordre public, de déplacement des agriculteurs ruraux et des changements dans les schémas de migration des éleveurs nomades. En l’état actuel, ni le gouvernement, ni les institutions coutumières, ni aucun autre acteur n’ont été en mesure d’apporter une solution aux réalités complexes de la gouvernance foncière au Darfour. Le Programme de l’Union Europeenne sur la gouvernance foncière - mise en oeuvre par pays (PUEGF MP (EULGP CI pour ses sigles en anglais)) a pour objectif d’aider le Gouvernement soudanais à réformer ses lois foncières afin de mettre au point des solutions pratiques pour garantir l’accès et l’utilisation des terres cultivées, des corridors pour les éleveurs, des prairies et des pâturages, y compris la mise en place de mécanismes de résolution des conflits adéquats et pratiques. L’intervention vise également à aider les parties prenantes au niveau de l’État et des localités à promouvoir l’attribution de droits légitimes de propriété foncière aux communautés déplacées par le conflit, y compris les petits exploitants ruraux, les éleveurs et les personnes déplacées à l’intérieur de leur propre pays dans la région du Darfour.
  • Thumbnail Image
    Project
    Validation et dissémination de systèmes integrés d’aquaculture - agriculture (rizipisciculture et autres) à travers l’approche champs-écoles des producteurs - TCP/GBS/3604 2020
    Also available in:
    No results found.

    La Guinée-Bissau est l’un des pays les plus pauvres du monde. Réduit à une agriculture de subsistance malgré d’importantes ressources naturelles, il n’arrive pas à couvrir les besoins de sa population et se retrouve ainsi dépendant des importations. Des systèmes d’élevage de poisson intégrés à l‘agriculture, notamment à la riziculture, pourraient jouer un rôle important en vue d’atteindre une situation de sécurité alimentaire et de réduire l’exode ruralet la pauvreté. Le projet avait pour objectifs d’accroître et de diversifier durablement la production halieutique et de contribuer à l’amélioration des revenus des communautés des agriculteurs et des pisciculteurs. Pour ce faire, six champs-écoles des producteurs (CEP) devaient être mis en place pour tester différents systèmes intégrés de rizipisciculture et renforcer les capacités des parties prenantes en ce domaine.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.