Thumbnail Image

Élevage des caprins









FAO. 2023. Élevage des caprins. Port-au-Prince.




Also available in:
No results found.

Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Brochure, flyer, fact-sheet
    Djibouti - Profil de projet
    Développement de l`élevage laitier et de la filière lait caprine à Djibouti
    2021
    Also available in:
    No results found.

    En déficit alimentaire permanent, Djibouti dépend des importations pour satisfaire ses besoins alimentaires, y compris en lait. Réduire cette dépendance est l’une des priorités du gouvernement. Celui-ci a donc sollicité l’appui de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) pour l’aider à définir et à mettre en œuvre un programme d’amélioration de la production laitière et de la filière laitière caprine. Plus spécifiquement, il s’agissait d’améliorer génétiquement le potentiel laitier de la race locale, de mettre en place une alimentation suffisante pour augmenter la production et la productivité, de réduire l’impact négatif des pathologies caprines et enfin de renforcer les connaissances et le savoir-faire des acteurs de la filière caprine. L'objectif du projet est d'améliorer la productivité laitière et la productivité de la filière lait caprine à Djibouti, pour une meilleure sécurité alimentaire et nutritionnelle et la génération de revenus, particulièrement pour les femmes.
  • Thumbnail Image
    Document
    L’élevage des chèvres laitières, Kenya 2012
    Also available in:
    No results found.

    Dans toute l’Afrique orientale, on observe une pression croissante sur les terres. La taille moyenne des exploitations diminue à mesure que les parcelles se morcellent et que les paysans se débattent pour trouver de l’espace tant pour produire des cultures de subsistance et de rente que pour élever du bétail. La plupart des paysans souhaiteraient élever des vaches laitières mais ils ne possèdent pas assez d’argent pour se procurer les animaux, construire des étables pour la stabulation permanente ou assez de terre pour produire le fourrage nécessaire. Mais avez-vous déjà songé à élever des chèvres laitières en considérant qu’il s’agissait là d’une option abordable et avantageuse?
  • Thumbnail Image
    Project
    Assistance d’urgence aux éleveurs affectés par le déficit fourrager 2017-2018 - TCP/NER/3702 2020
    Also available in:
    No results found.

    Le Niger est un pays d’élevage, avec un cheptel important et diversifié d’environ 45 millions de têtes toutes espèces confondues, principalement concentré dans les régions d’Agadez, Diffa, Maradi, Tahoua, Tillabéry et Zinder. Depuis 2016, la zone pastorale dans toutes les régions du pays est confrontée à des déficits de productions fourragères. Une part importante du cheptel fait également face à de nombreuses pathologies animales. Dans un tel contexte et faute de réponse appropriée, des taux de mortalité élevés étaient à prévoir durant la période de soudure, avec pour corollaire un risque humanitaireimportant. Les besoins en aliments du bétail pour la période de soudure étaient estimés par le Gouvernement à 24 000 tonnes pour le bétail résident. Les disponibilités au niveau du Gouvernement et des partenaires étaient estimées à 9 000 tonnes. Face à ce déficit important, il était urgent d’apporter une assistance immédiate aux petits éleveurs afin de sauvegarder leurs noyaux d’animaux reproducteurs au-delà de la période de soudure.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.