Thumbnail Image

Q&R: L’équipe de la FAO chargée du Fonds vert pour le climat prend des mesures pour faire face à la pandémie de covid-19











FAO. 2020. Q&R: L’équipe de la FAO chargée du Fonds vert pour le climat prend des mesures pour faire face à la pandémie de covid-19. Rome.



Also available in:

Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Project
    Appui à la mise en œuvre des contributions déterminées nationales et accès au Fonds vert climat - TCP/NER/3708 2022
    Also available in:
    No results found.

    Les effets du changement climatique (récurrence d’événements climatiques extrêmes, surexploitation des ressources naturelles, etc affectent de façon disproportionnée les personnes pauvres et en insécurité alimentaire, dont plus de 75 pour cent d’entre elles puisent leurs moyens d’existence de l'agriculture Les mesures d’adaptation face au changement climatique et d’atténuation de ses effets sont donc incontournables pour renforcer la résilience des communautés dans les secteurs de l’Agriculture, des forêts et des autres utilisations des terres ( et réduire leur exposition aux risques Le projet devait contribuer à la création d’un environnement favorable à la mise en oeuvre de la CDN du Niger dans les secteurs de AFAUT, conformément aux engagements pris en vertu de l’Accord de Paris La première CDN du Niger devait être révisée en 2020 Par ailleurs, les capacités techniques et institutionnelles des acteurs avaient besoin d’être renforcées afin de pouvoir suivre l’avancement de la mise en oeuvre de la CDN et en accélérer les progrès, notamment par le biais de l’obtention de financements auprès de fonds comme le Fonds vert pour le climat (FVC).
  • Thumbnail Image
    Book (stand-alone)
    Agents et causes de la déforestation et de la dégradation forestière
    Quatre cas d'études en Algérie, Maroc, Tunisie et Turquie
    2016
    Also available in:
    No results found.

    La valorisation de services environnementaux fournis par les écosystèmes forestiers méditerranéens au travers de mécanismes de financement innovants est un des objectifs de cette étude. Les forêts méditerranéennes ne sont pas encore incluses dans les mécanismes REDD+, les biomasses sont relativement faibles, les forêts majoritairement peu denses et les arbres bien souvent de petite taille. Cependant, les pressions sont bien réelles, et la composante 4 du projet financé par le Fonds Français pour l’environnement Mondial (FFEM) vise à estimer le potentiel d’atténuation de ces forêts dans le contexte REDD+. Pour ce faire, il est nécessaire de connaître au mieux les agents et causes de la déforestation et dégradation sur les différents sites pilotes identifiés. Cette synthèse ré- gionale s’appuie sur les rapports rédigés par les experts nationaux pour définir les groupes d’agents ainsi que les causes directes et indirectes de la déforestation et de la dégradation forestière. Les groupes d’ agents sont globalement proches d’un site à l’autre avec une redondance particulière pour le groupe des agriculteurs / éleveurs. Certaines causes directes de dégradation sont communes à la quasi-totalité des sites pilotes, telles que le surpâturage, tandis que des tendances plus particulières se repèrent sur certains sites, telle que l’urbanisation sur le site de Düzlerçamı en Turquie, la collecte de glands sur le site marocain de la Maâmora, ou encore l’érosion des sols sur le site de Barbara e n Tunisie. Ce rapport met également en évidence les causes indirectes sous-jacentes qui sont d’ordre politique avec la non application des lois, économique en lien avec la croissance des marchés qui incite à récolter plus que ce qui peut être produit, ou social avec un manque d’intérêt et de connaissance de la population locale pour les questions environnementales et des comportements en inadéquation avec les intérêts collectifs. La quantification des changements (dégradation et déforestation) s ur les sites pilotes s’est révélée très complexe et aucune méthode fiable n’a pu être mise en œuvre afin de répondre à cette problématique. Cette étude se concentre donc sur une évaluation qualitative de ces changements, avec une estimation de leur importance à dire d’expert. Une analyse coût – bénéfice approfondie pourrait être envisagée afin de chiffrer plus précisément les coûts et gains qu’engendrerait ce type de projet.
  • Thumbnail Image
    Brochure, flyer, fact-sheet
    Mauritanie: Contribution de la Belgique à travers le Fonds spécial pour les activités d’urgence et de relèvement (SFERA)
    Renforcement de la résilience des ménages agropastoraux touchés par la sécheresse de 2021
    2022
    Also available in:
    No results found.

    La Mauritanie est particulièrement concernée par le changement climatique et le phénomène de désertification qui impactent considérablement les disponibilités en eau et en ressources fourragères. Les risques, la fréquence et la sévérité des sécheresses augmentent, avec des effets directs sur l’évolution des circuits de transhumance et leur calendrier, les conflits liés à l’accès aux ressources naturelles et le phénomène de sédentarisation. De plus, la pandémie de covid-19 et la crise liée au conflit en Ukraine aggravent l’insécurité alimentaire et touchent durement l’économie mauritanienne. Grâce à la contribution de la Belgique, à travers le Fonds spécial pour les activités d’urgence et de relèvement, la FAO apporte une assistance d’urgence aux ménages agropastoraux touchés par la sècheresse et d’autres chocs pour assurer la survie de leur cheptel et améliorer leur sécurité alimentaire.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.