Thumbnail Image

Note Conceptuelle pour contribuer au développement de directives volontaires internationales pour garantir des pêches artisanales durables









Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Brochure, flyer, fact-sheet
    Corrélations entre les Directives volontaires visant à assurer la durabilité de la pêche artisanale dans le contexte de la sécurité alimentaire et de l’éradication de la pauvreté et les Directives volontaires pour une gouvernance responsable des régimes fonciers applicables aux terres, aux pêches et aux forêts dans le contexte de la sécurité alimentaire nationale 2021
    Les Directives volontaires sur la gouvernance responsable des régimes fonciers applicables aux terres, aux pêches et aux forêts dans le contexte de la sécurité alimentaire nationale (VGGT) et les Directives volontaires pour assurer la viabilité des pêches à petite échelle dans le contexte de la sécurité alimentaire et de l'éradication de la pauvreté (Directives SSF) partagent toutes deux les mêmes objectifs primordiaux : assurer la sécurité alimentaire pour tous, éradiquer la pauvreté, assurer des moyens d'existence durables et protéger l'environnement, et soutenir la réalisation progressive du droit à une alimentation adéquate dans le contexte de la sécurité alimentaire nationale. Cette note fait partie d'une série qui attire l'attention sur le fait que quatre instruments normatifs mondiaux élaborés par le Comité de la sécurité alimentaire mondiale (CSA) et les Directives volontaires de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) pour assurer la viabilité des pêches à petite échelle dans le contexte de la sécurité alimentaire et de l'éradication de la pauvreté (Directives SSF) se renforcent mutuellement. Les quatre instruments du CSA qui ont un lien direct avec les Directives SSF sont les Directives volontaires du CSA à l'appui de la concrétisation progressive du droit à une alimentation adéquate dans le contexte de la sécurité alimentaire nationale (Directives sur le droit à l'alimentation), les Directives volontaires du CSA sur la gouvernance responsable des régimes fonciers, Pêches et Forêts dans le contexte de la sécurité alimentaire nationale (VGGT), les Principes du CSA pour l'investissement responsable dans l'agriculture et les systèmes alimentaires (Principes CFS-RAI) et le Cadre d'action du CSA pour la sécurité alimentaire et la nutrition en cas de crise prolongée (CFS-FFA). Leur mise en œuvre synergique peut faire la différence en permettant à la pêche artisanale de contribuer à des systèmes alimentaires durables en fournissant des aliments hautement nutritifs aux communautés locales, et elle peut faire la différence pour les consommateurs sur les marchés nationaux, régionaux et internationaux. Les notes d'information visent à mettre en évidence les principaux points communs entre ces instruments du CSA et les directives du SSF, et à fournir quelques exemples illustratifs pour inspirer l'action de tous, y compris des gouvernements, des organisations de pêche à petite échelle ou d'autres organisations de la société civile, du secteur privé, des organisations non gouvernementales et des partenaires de recherche et de développement.
  • Thumbnail Image
    Book (series)
    Rapport de la trente et unième session du Comité des pêches
    null
    2015
    Le Comité des pêches s'est réuni au Siège de la FAO, à Rome (Italie), du 9 au 13 juin 2014, pour sa trente et unième session. Le Comité a examiné des questions de portée internationale, ainsi que le programme de la FAO en matière de pêche et d'aquaculture et la mise en œuvre de celui-ci. Il s'est félicité du rapport sur La situation mondiale des pêches et de l'aquaculture – 2014 et il a souligné qu'il fallait prendre de nouvelles mesures pour reconstituer les stocks de poissons. Le Comité a salu é le nouveau questionnaire en ligne sur la mise en œuvre du Code de conduite de la FAO pour une pêche responsable («le Code») et il a demandé à l'Organisation de le réexaminer et de l'enrichir. Tout en prenant acte des progrès accomplis par les membres dans la mise en œuvre du Code et des instruments connexes, le Comité a souligné qu'il fallait continuer à soutenir les pays en développement. Il s'est félicité des efforts consentis par les membres pour lutter contre la pêche illicite, non déclaré e et non réglementée (pêche INDNR) et il a souligné qu'il était important que l'Accord de 2009 relatif aux mesures du ressort de l’État du port visant à prévenir, contrecarrer et éliminer la pêche illicite, non déclarée et non réglementée entre en vigueur aussi tôt que possible. Le Comité a demandé à l'Organisation d'intensifier son action en faveur d'une application effective des Directives internationales sur la gestion des prises accessoires et la réduction des rejets en mer. Il a approuvé le s Directives volontaires relatives à la conduite de l'État du pavillon et il a réaffirmé être favorable à ce que le Fichier mondial des navires de pêche, des navires de transport frigorifique et des navires de ravitaillement (Fichier mondial) continue à être tenu à jour. Le Comité a approuvé les Directives d'application volontaire visant à assurer la durabilité de la pêche artisanale dans le contexte de la sécurité alimentaire et de l'éradication de la pauvreté (Directives sur la pêche artisanal e) et il est convenu de les dédier à Mme Chandrika Sharma, Secrétaire exécutive du Collectif international d’appui aux travailleurs de la pêche. Le Comité s'est félicité de la proposition de la FAO concernant un programme d'assistance mondial pour la mise en œuvre des Directives sur la pêche artisanale et il a recommandé que l'élaboration de ce programme soit poursuivie de façon participative. Il a salué l'Initiative de la FAO en faveur de la croissance bleue et suggéré qu'un groupe de travail s oit créé pour continuer à la développer. Il a reconnu l'importance de la pêche continentale et recommandé que les questions relatives à la pêche continentale soient mieux intégrées dans les instruments nationaux, sous-régionaux, régionaux et mondiaux qui traitent de l'utilisation de l'eau et de la sécurité alimentaire. Le Comité a demandé à la FAO de donner au plus tôt des orientations et de renforcer encore ses capacités dans les domaines de la collecte et de l'analyse des données, de la gestio n, de l'évaluation des stocks, du traitement après capture et de l'élaboration des politiques. Il a approuvé les rapports de la quatorzième session du Sous-Comité du commerce du poisson et de la septième session du Sous-Comité de l'aquaculture. Le Comité a accueilli favorablement les nouveaux objectifs stratégiques de la FAO, qui permettront d'orienter les activités de l'Organisation dans le domaine des pêches et de l'aquaculture. Il a approuvé le rapport intérimaire sur le Programme de travail pluriannuel 2012 2015 ainsi que le Programme de travail pluriannuel 2014 2017. Le Comité a adopté les propositions d'amendements à apporter à son Règlement intérieur.
  • Thumbnail Image
    Project
    Rapport de la huitieme reunion des fonctionnaires de liaison du DIPA (Programme pour le Developpement Integre des Peches Artisanales en Afrique de l'Ouest) (Pointe Noire, Congo, 3-9 novembre 1994) 1994
    Also available in:

    La huitieme reunion des Fonctionnaues de Liaison du Programme pour le Developpement Integre des Peches Arnsanales en Afrique de l'Ouest s'est tenue comointement avec l'atelier sur "les ameliorations avec l'atelier sur "les ameliorations en technologic du poisson" du 3 au 9 Novembre 1994 d.hôtel M'boumvou à Pointe-Noire sur l'invitation du gouvernement du Congo.La reunion a été ouverte par Mr R. Ngouolall, Ministre des Eaux et Forks et de la Péche du Congo. C'est une reunion qui a été tres enri chissante. C'est la prem ere fois que cette reunion s'est déroulee dans la partie sud de la zone d'intervention du Programme DIPA. Ceci pourrau élargir non seulement les interventions du Programme dans la region mats aussi renforcer la soldarte entre les pays concernés. C'est la première fois aussi que les 20 pays membres du Programme DIPA ont ete representés à ces assises Cect est une marque de prise de c.onscience progressive des pays concernes vis-à-vis de rassistance potentielle que la F AO peut leur apporter a travers le Programme DIPA. Une innovation dans rorganisation de cette reunion est la participation des pecheurs artisans dont la contribution aux travaux a ete appréciee Les Fonctiormaires Liaison ont souhaité que cette experience son poursuivie Les discussions ont été d'un haut niveau technique à tel point que les Fonctionnatres de Liaison ont eux-mêmes pris conscience du [-Ole important qu'ils pourraient Joueldans le développement et ramenagement des peches artisana les dans la region D'ailleurs, les recommandations qu'ils ont tormulees temoignent de leur engagement dans la poursuite des objectifs du Prot4ramine Les participants ont examine et approuve le rapport d'avancement pour 1994 et le programme d'activités 1995. Ils ont été entretenus sur la inethodolo.,_:ie pour revaluation des besoins et de la dispombilité en capital en pêche artisanale. Ils ont également analyse la situation de la sécurité en mer dans le secteur de la peche artisanale et la co nsommation de produits de la mer dans la region. En outre, les fonctionnaires de liaison ,ont partagé leurs experiences avec les pêcheurs sur les mecanismes de prise de responsabilité par les pëcheurs dans les communautés des peches. Les participants ont insisté pour que la participation des usagers locaux au processus d'amenagement des pêches soit fortement encouragee. Ils ont egalement insisté sur la necessité de susciter une prise de conscience des problèmes de securité en mer et des questions d'assurance dans les pays de la region.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.