Thumbnail Image

Mise à jour SMIAR - La République de Madagascar, 4 août 2021













Also available in:

Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Newsletter
    Mise à jour SMIAR - La République de Madagascar, 9 février 2021
    La sécheresse détériore les perspectives de production en 2021, laissant craindre une forte aggravation de l’insécurité alimentaire
    2021
    Also available in:

    Les déficits pluviométriques importants enregistrés dans les zones côtières du sud ont abouti à une diminution des superficies consacrées aux cultures de base et à une dégradation des conditions de végétation dans les zones cultivées, détériorant ainsi les prévisions de production en 2021. Le recul prévu de la production ferait suite à plusieurs années consécutives de récoltes inférieures à la moyenne et devrait provoquer une augmentation de la prévalence et de la gravité de l'insécurité alimentaire, certains districts avoisinant déjà des niveaux critiques de malnutrition aiguë sévère. Les effets néfastes de la pandémie de la covid-19 ont exacerbé la vulnérabilité des ménages face à l’insécurité alimentaire.
  • Thumbnail Image
    Newsletter
    SMIAR Alerte Spéciale No. 349 - Afrique de l'Ouest–Sahel, 16 Mai 2022
    L’insécurité alimentaire à des niveaux sans précédent dans la plupart des pays côtiers et sahéliens
    2022
    Also available in:

    Selon les estimations, 27,3 millions de personnes se trouvaient en situation d’insécurité alimentaire aiguë entre mars et mai 2022. Ce nombre pourrait augmenter et atteindre un niveau sans précédent de 38,3 millions de personnes entre juin et août 2022 en l’absence d’intensification des interventions humanitaires. Les niveaux alarmants d'insécurité alimentaire sont dus à des déficits localisés de la production céréalière en 2021, à l'aggravation des conflits, à la cherté des denrées alimentaires et aux défis macroéconomiques qui ont été aggravés par les répercussions de la pandémie de covid-19. Le nombre de personnes souffrant d'insécurité alimentaire pourrait même dépasser les projections initiales au deuxième semestre de 2022, car les hausses des prix des denrées alimentaires et des carburants, exacerbées par la guerre en Ukraine, risquent de détériorer davantage encore l'accès à la nourriture. Parmi les autres facteurs qui pourraient aggraver l'insécurité alimentaire figurent: les prix élevés des intrants agricoles, en particulier des engrais; l'insécurité persistante; et des prévisions de conditions météorologiques défavorables par endroit qui pourraient avoir des effets négatifs supplémentaires sur la production agricole.
  • Thumbnail Image
    Newsletter
    Mise à jour SMIAR - La République d’Haïti
    Grave détérioration de l’insécurité alimentaire dans le sud du pays
    2021
    Also available in:

    Un tremblement de terre d’une magnitude de 7,2 et une dépression tropicale ont causé des pertes de vies humaines et de graves dommages aux infrastructures dans les déparements du Sud, de Grand'Anse, de Nippes et du Sud-Est. L'insécurité alimentaire, qui n'a cessé de se dégrader depuis 2018 en raison de la récession économique et des troubles socio-politiques qui agitent le pays, s'est considérablement détériorée sous l’effet des pertes de moyens de subsistance causées par les catastrophes naturelles. Dans les quatre départements touchés, selon les estimations, environ 980 000 personnes devraient se trouver en situation de grave insécurité alimentaire entre septembre 2021 et février 2022, environ 45 pour cent de la population locale. Par ailleurs, les cultures stockées ont été probablement perdues, alors que les cultures de maïs et de haricot de la deuxième campagne de 2021 ont été compromises par des inondations et des glissements de terrain.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.