Thumbnail Image

Transformer l'alimentation et l'agriculture pour réaliser les ODD

20 actions interconnectées pour orienter les décideurs










Also available in:

Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Brochure, flyer, fact-sheet
    Systèmes ingénieux du patrimoine agricole mondial (SIPAM). Une combinaison de biodiversité agricole, d'écosystèmes résilients, de pratiques agricoles traditionnelles et d’identité culturelle 2018
    Pendant des siècles, les agriculteurs, éleveurs, pêcheurs et sylviculteurs ont développé des systèmes agricoles diversifiés, adaptés à leurs conditions locales, en employant des techniques et des pratiques ingénieuses, éprouvées au fil du temps, afin de fournir un ensemble vital de services sociaux, culturels, écologiques et économiques à l'humanité. Ces «Systèmes ingénieux du patrimoine agricole mondial» (SIPAM) sont des paysages d'une beauté remarquable associant la biodiversité agricole à des écosystèmes résilients et à un précieux patrimoine culturel. Situés dans des endroits spécifiques à travers le monde, ils apportent, de façon durable, des biens et services, de la nourriture et des moyens de subsistance à des millions de petits agriculteurs. Grâce à une remarquable évolution conjointe de l’homme et de la nature, ces sites sont le résultat de siècles d’interactions et de synergies entre des processus culturels et biologiques. Ils sont le fruit de l’expérience acquise au fil du temps par les populations rurales. Malheureusement, ces systèmes agricoles sont aujourd'hui menacés par de nombreux facteurs, dont le changement climatique et la compétition grandissante pour les ressources naturelles. Ils doivent faire face à la migration pour des causes économiques entraînant l'abandon des pratiques agricoles traditionnelles et une perte dramatique des variétés et espèces endémiques et locales. Consciente de ces menaces mondiales pesant sur l'agriculture familiale et les systèmes agricoles traditionnels, il y a 16 ans, la FAO a lancé le programme «Systèmes ingénieux du patrimoine agricole mondial» (SIPAM). Se basant sur une approche de conservation dynamique visant à atteindre un équilibre entre la conservation proprement dite, l'adaptation durable et le développement socioéconomique, le programme SIPAM cherche à identifier des moyens d'atténuer les menaces auxquelles sont confrontés les agriculteurs, tout en améliorant les bénéfices de ces systèmes. Par un soutien multipartite, elle vise à fournir une assistance technique, favoriser la compréhension de l'importance de préserver des connaissances agricoles durables, et promouvoir les produits agricoles et l'agrotourisme, entre autres mécanismes de motivation et opportunités de marché. Quelque 50 SIPAM sont actuellement recensés dans 20 pays dans le monde entier, avec un grand nombre d’autres sites potentiels.
  • Thumbnail Image
    Book (series)
    Guide sur la gestion des forêts et de l’eau 2022
    Also available in:

    De nombreuses personnes dans le monde ont des difficultés à avoir accéder et à obtenir de l'eau propre pour répondre à leurs besoins de base. La disponibilité de l'eau est un facteur majeur limitant la capacité de l'humanité à répondre aux futurs besoins alimentaires et énergétiques mondiaux (D'Odorico et al. 2018). L'eau devrait devenir une ressource encore plus rare à l'avenir. La demande humaine en eau, en énergie et en nourriture devrait augmenter de 30 à 50%, et dans un scénario de statu quo, le monde devra faire face à un déficit mondial en eau de 40% d'ici 2030 (2030 WRG, 2009 ; WWAP , 2015). Le stress hydrique est un problème pour la santé humaine et la croissance économique. Des plans complets et intégrés de gestion de l'eau et des terres sont nécessaires pour résoudre le problème de la qualité et de la disponibilité de l'eau. L'Évaluation des écosystèmes pour le millénaire (2005) a estimé que jusqu'à 75 % de l'eau douce destinée aux besoins humains et environnementaux provient des ecosystemes forestiers et montagneux. Les forêts et les arbres jouent un rôle important dans la fourniture de divers avantages environnementaux, sociaux, économiques et culturels aux populations des communautés rurales et des zones urbaines. Les interactions entre les forêts et l'eau influencent, entre autres. la fourniture et la filtration de l'eau, la régulation des risques naturels liés à l'eau, la conservation des sols, l'approvisionnement de la pêche continentale et côtière, et le changement climatique. Objectifs: améliorer la base d'informations sur les services écosystémiques forestiers liés à l'eau au travers de leur suivi et fournir des orientations sur la manière de gérer les forêts pour ces services, y compris les fonctions de protection.
  • Thumbnail Image
    Book (stand-alone)
    Vers l'avenir que nous voulons - En finir avec la faim et engager la transition vers des systèmes agro-alimentaires durables 2012
    Also available in:

    L'amélioration des systémes agricoles et alimentaires est indispensable pour un monde dans lequel les personnes et les écosystémes seront en meilleure santé. Des vies plus saines et plus productives ne peuvent exister que lorsque tous les étres humains ont, a tout moment, la possibilité physique, sociale et économique de se procurer une nourriture suffisante, saine et nutritive leur permettant de satisfaire leurs besoins énergétiques et préférences alimentaires pour mener une vie saine et activé (FAO, 1996). Des écosystémes sains doivent etre résilients et productifs; ils doivent fournir les biens et les services nécessaires pour répondre aux besoins et aspirations actuels de la société sans compromettre la possibilité, pour les générations futures, de bénéficier de l'éventail complet de biens et de services procurés par les écosystémes terrestres, aquatiques et marins. Des liens trés étroits existent entre les conditions requises pour assurer la sécurité alimentaire et la nutrition uni verselles, la gestion responsable de l'environnement, et la gestion plus équitable des produits alimentaires. Ces aspects se recoupent dans les systémes agricoles et alimentaires au niveau mondial, national et local. Afin de les mettre en exergue, la FAO a trois principaux messages à transmettre au Sommet de Rio+20: - La vision du développement durable envisage à Rio ne peut être réalisée qu'en éliminant définitivement la faim et la malnutrition. - La vision de Rio exige que les systémes de consommation et de production alimentaire produisent plus avec moins. - La transition vers un avenir durable impose une modification fondamentale des modes de gouvernance de l'alimentation et de l'agriculture, ainsi q'une répartition équitable des coûts et des avantages qui en d'ecoulent.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.