Thumbnail Image

SMIAR FPMA bulletin #4 FR, 13 mai 2019

Rapport mensuel sur les tendances des prix alimentaires









See full version of FPMA Bulletin #4, 13 May 2019 (in English only)



Also available in:
No results found.

Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Journal, magazine, bulletin
    SMIAR FPMA bulletin #5 FR, 11 juin 2019
    Rapport mensuel sur les tendances des prix alimentaires
    2019
    Also available in:
    No results found.

    Les prix à l’exportation du maïs provenant des États-Unis d’Amérique ont augmenté en mai, soutenus par l’incidence des pluies torrentielles tombées dans les principales régions de production, et ont freiné la baisse des prix à l’exportation du blé. Les prix internationaux du riz sont restés globalement stables. En Afrique de l’Est, les épisodes de sécheresse sévère qui ont sévi au début et au milieu de la campagne ont détérioré les perspectives de production de 2019 et ont ainsi contribué à maintenir une pression à la hausse sur les prix du maïs dans plusieurs pays de la sous-région. Au Soudan et au Soudan du Sud, les devises ont cessé de se déprécier, ce qui a favorisé un assouplissement des prix des céréales secondaires le mois dernier. En Afrique australe, les prix du maïs ont été soumis à une pression générale à la baisse en mai, parallèlement au démarrage des récoltes de 2019. En revanche, au Zimbabwe, les prix de détail du maïs et de la farine de blé ont atteint des sommets après les révisions à la hausse des prix décidées par l’industrie meunière, en raison de la dépréciation persistante de la monnaie nationale ainsi que de perspectives d’une forte réduction de la production céréalière en 2019.
  • Thumbnail Image
    Journal, magazine, bulletin
    SMIAR FPMA bulletin #8 FR, 12 novembre 2019
    Rapport mensuel sur les tendances des prix alimentaires
    2019
    Also available in:
    No results found.

    Les prix internationaux du blé ont augmenté en octobre après avoir baissé ces derniers mois en raison d’une demande d’exportation vigoureuse et de prévisions d’une contraction de la production dans les principaux pays producteurs de l’hémisphère Sud. Les prix du maïs ont également augmenté, soutenus par la réduction de l’offre aux États‑Unis d’Amérique et une reprise des ventes en provenance d’Argentine et d’Ukraine. En revanche, le ralentissement de la demande et les pressions exercées par les récoltes ont entraîné un fléchissement des cours internationaux du riz. En Afrique australe, le resserrement de l’offre et la faiblesse des monnaies dans plusieurs pays ont continué de soutenir les prix de la principale denrée de base, le maïs, qui sont restés à des niveaux élevés dans l’ensemble de la sous-région. En Afrique de l’Est, en octobre, les prix des céréales secondaires se sont établis à des niveaux nettement supérieurs à ceux de l’année dernière dans plusieurs pays de la sous-région, en raison principalement de récoltes réduites. Au Soudan et au Soudan du Sud, les prix des céréales secondaires sont restés stables ou ont légèrement diminué, mais ils se sont maintenus à des niveaux élevés en raison de la situation macroéconomique difficile. Dans les pays asiatiques de la CEI, les prix de la farine de blé ont enregistré des hausses anormales en octobre au Tadjikistan et au Kirghizistan, après plusieurs mois de relative stabilité, en raison principalement de la hausse des prix sur le marché régional d’exportation.
  • Thumbnail Image
    Journal, magazine, bulletin
    SMIAR FPMA bulletin #9 FR, 11 décembre 2019
    Rapport mensuel sur les tendances des prix alimentaires
    2019
    Also available in:
    No results found.

    Les prix internationaux du blé ont globalement augmenté en novembre même si l’abondance des stocks mondiaux a limité les hausses. Les prix du maïs ont également augmenté, sauf aux États-Unis d’Amérique, où ils ont fléchi en raison d’un ralentissement des ventes à l’exportation. Les prix internationaux du riz ont chuté à leur plus bas niveau depuis six mois, sous la pression des nouvelles récoltes et de la faiblesse de la demande. En Afrique australe, les prix des produits alimentaires ont continué de grimper en flèche au Zimbabwe sur fond de crise économique. Ailleurs, le resserrement de l’offre et la faiblesse des monnaies nationales ont continué d’exercer des pressions à la hausse sur les prix des céréales, qui se sont établis à des niveaux significativement plus élevés que l’année dernière et ont même atteint des niveaux record dans plusieurs pays. En Afrique de l’Est, les prix des céréales secondaires ont généralement augmenté en novembre et ont atteint des niveaux plus élevés qu’à la même époque l’an dernier, les tendances saisonnières ayant été exacerbées par des récoltes réduites dans plusieurs pays et par une conjoncture macroéconomique difficile au Soudan et au Soudan du Sud. Dans les pays asiatiques de la CEI, les prix de la farine de blé ont continué d’augmenter de façon inhabituelle en novembre au Tadjikistan et au Kirghizistan, en raison principalement de la hausse des prix sur le marché régional d’exportation.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.