Thumbnail Image

SMIAR FPMA bulletin #7 FR, 10 octobre 2019

Rapport mensuel sur les tendances des prix alimentaires









See full version of FPMA Bulletin #7, 10 October 2019 (in English only)




Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Journal, magazine, bulletin
    Bulletin de Suivi et analyse des prix alimentaires (FPMA) #8 FR, 12 octobre 2021
    Rapport mensuel sur les tendances des prix alimentaires
    2021
    Also available in:
    No results found.

    Les prix à l’exportation du blé ont augmenté pour le troisième mois consécutif sous l’effet de la vigueur persistante de la demande mondiale dans un contexte de resserrement des disponibilités à l’exportation. Après avoir chuté en août 2021 à leur plus bas niveau depuis plusieurs années, les cours internationaux du riz ont très légèrement augmenté, soutenus par une modeste reprise des activités commerciales. Malgré une amélioration des perspectives de production dans certains grands pays exportateurs, les prix mondiaux du maïs sont restés élevés. En Afrique de l’Est, les prix des céréales secondaires sont restés stables ou ont augmenté en septembre; ils se sont établis à des niveaux généralement plus élevés qu’un an plus tôt et demeurent à des niveaux exceptionnellement élevés au Soudan et au Soudan du Sud. Les prix se sont également établis à des niveaux nettement supérieurs à ceux de l’an dernier en Ouganda sous l’effet d’un recul des disponibilités, et en Éthiopie, en raison de difficultés macro-économiques et des perturbations des échanges causées par le conflit dans certaines régions du pays. En Afrique de l’Ouest, les prix des céréales secondaires se sont stabilisés ou ont fléchi en septembre dans certains pays sous la pression de l’arrivée sur le marché des récoltes de la campagne principale. Toutefois, les prix se sont maintenus à des niveaux beaucoup plus élevés qu’un an auparavant dans l’ensemble de la sous-région en raison de la vigueur de la demande intérieure et à des fins d’exportation, des coûts élevés de production et des conflits prolongés.
  • Thumbnail Image
    Journal, magazine, bulletin
    SMIAR FPMA bulletin #9 FR, 11 décembre 2019
    Rapport mensuel sur les tendances des prix alimentaires
    2019
    Also available in:
    No results found.

    Les prix internationaux du blé ont globalement augmenté en novembre même si l’abondance des stocks mondiaux a limité les hausses. Les prix du maïs ont également augmenté, sauf aux États-Unis d’Amérique, où ils ont fléchi en raison d’un ralentissement des ventes à l’exportation. Les prix internationaux du riz ont chuté à leur plus bas niveau depuis six mois, sous la pression des nouvelles récoltes et de la faiblesse de la demande. En Afrique australe, les prix des produits alimentaires ont continué de grimper en flèche au Zimbabwe sur fond de crise économique. Ailleurs, le resserrement de l’offre et la faiblesse des monnaies nationales ont continué d’exercer des pressions à la hausse sur les prix des céréales, qui se sont établis à des niveaux significativement plus élevés que l’année dernière et ont même atteint des niveaux record dans plusieurs pays. En Afrique de l’Est, les prix des céréales secondaires ont généralement augmenté en novembre et ont atteint des niveaux plus élevés qu’à la même époque l’an dernier, les tendances saisonnières ayant été exacerbées par des récoltes réduites dans plusieurs pays et par une conjoncture macroéconomique difficile au Soudan et au Soudan du Sud. Dans les pays asiatiques de la CEI, les prix de la farine de blé ont continué d’augmenter de façon inhabituelle en novembre au Tadjikistan et au Kirghizistan, en raison principalement de la hausse des prix sur le marché régional d’exportation.
  • Thumbnail Image
    Journal, magazine, bulletin
    Bulletin de Suivi et analyse des prix alimentaires (FPMA) #4 FR, 11 mai 2021
    Rapport mensuel sur les tendances des prix alimentaires
    2021
    Also available in:
    No results found.

    Les prix internationaux des céréales ont affiché des tendances contrastées en avril. Les prix du maïs ont augmenté, essentiellement sous l’effet d’un resserrement de l’offre, tandis que ceux du blé sont restés stables compte tenu de la situation globalement satisfaisante des disponibilités à l’exportation. En revanche, les cours internationaux de l’orge et du sorgho ont légèrement fléchi, tandis que ceux du riz ont de nouveau reculé en raison des fluctuations des taux de change et d’un ralentissement des échanges. En Afrique de l’Est, au Soudan et au Soudan du Sud, les prix des céréales secondaires sont restés à des niveaux record ou quasi-record, soutenus par l’insuffisance des disponibilités et de graves difficultés macro-économiques, y compris la faiblesse des monnaies locales qui fait grimper les taux d’inflation des produits alimentaires. Les prix sont restés également élevés en Éthiopie, en raison principalement de la dépréciation continue de la monnaie nationale qui a accru les coûts de production et de transport. En Afrique de l’Ouest, les goulets d’étranglement des chaînes d’approvisionnement et les conditions macro-économique difficiles ont exacerbé les hausses saisonnières des prix des céréales secondaires, qui ont atteint des niveaux nettement supérieurs à ceux observés un an plus tôt, en particulier dans le nord-est du pays où le conflit persistant a aggravé les difficultés économiques. Le taux d’inflation des produits alimentaires en glissement annuel a atteint 23 pour cent en mars 2021, un record depuis 16 ans.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.