Thumbnail Image

Burkina Faso | Aperçu de la réponse (Juillet 2019)










Also available in:

Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Brochure, flyer, fact-sheet
    Burkina Faso | Plan d'urgence
    La FAO et les appels humanitaires de 2019
    2019
    Also available in:

    Depuis le début de l’année 2018, la crise sécuritaire qui touche l’ensemble de la région du Sahel s’est fortement détériorée, en particulier au Burkina Faso. Le pays, déjà vulnérabilisé par un contexte économique fragile et des chocs climatiques récurrents, est confronté à la recrudescence de violences perpétrées par les groupes armés. Aujourd’hui, le Burkina Faso est touché par une crise humanitaire sans précédent et les déplacements de population actuels ont engendré l’intensification des conflits intercommunautaires. À moyen et long termes, l’insécurité alimentaire risque de s’aggraver et les ménages pastoraux et agropastoraux pourraient perdre leurs moyens de production. Dès lors que les conditions de sécurité le permettent, il est essentiel de renforcer l’assistance aux moyens d’existence des ménages, basée sur la résilience, afin de leur permettre de produire leur propre nourriture et générer un revenu. Dans le cadre de la mise à jour du Plan d'urgence pour 2019, la FAO requiert 11,6 millions d'USD avant la fin de décembre pour assister 323 390 personnes afin de rétablir leurs moyens d'existence.
  • Thumbnail Image
    Brochure, flyer, fact-sheet
    Burkina Faso: Aperçu de la réponse, juin 2023 2023
    Also available in:
    No results found.

    La situation sécuritaire au Burkina Faso reste préoccupante, principalement en raison de deux coups d’État en 2022 et des violences perpétrées par des groupes armés. Ces facteurs ont entraîné une augmentation des déplacements de population et perturbé l’accès aux services sociaux et aux sources régulières de nourriture et de revenus pour des personnes déjà vulnérables. En 2023, pendant la période soudure, 15 pour cent de la population du pays était en insécurité alimentaire (Phase 3+ de l’IPC), principalement dans les régions du Sahel, du Centre-Nord, de l’Est, du Nord et de la Boucle du Mouhoun. Il est urgent de fournir une assistance, à travers l’approche du nexus humanitaire-développement-paix, aux populations touchées par les conflits et les effets du changement climatique afin d’améliorer leur sécurité alimentaire, de protéger leurs moyens d’existence basés sur l’agriculture et de renforcer durablement la cohésion sociale entre les communautés d’accueil, les retournés et les personnes déplacées.
  • Thumbnail Image
    Brochure, flyer, fact-sheet
    Renforcement de la nutrition et de la résilience des communautés affectées par la crise dans la région du Centre-Nord du Burkina Faso
    Utilisation de la radio locale pour diffuser des messages sur l’alimentation et la nutrition et soutenir les moyens d’existence des communautés rurales
    2021
    Also available in:

    La présente fiche documente la pratique prometteuse correspondant à un projet intitulé « Assistance aux ménages vulnérables affectés par l’insécurité alimentaire et les conflits dans la région du Centre-Nord du Burkina Faso », qui a été conduit par l’Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO). Le projet a été mis en œuvre de mai 2019 à juin 2020 grâce à un financement de 505 051 dollars américains du Gouvernement français. Cette pratique prometteuse est un exemple d’intervention de renforcement de la résilience mise en œuvre dans le cadre d’une approche communautaire intégrée, basée sur le multipartenariat, qui concrétise sur le plan opérationnel le lien entre l’assistance humanitaire et le développement. La région du Centre-Nord du Burkina Faso (en particulier les villages de Yirgou et de Gasseliki) a été confrontée à de fréquentes attaques de groupes armés non étatiques, qui s’ajoutent aux affrontements intercommunautaires dans la commune de Barsalogho. Ces violences ont provoqué des déplacements de population à l’intérieur du pays depuis le début 2019. Les communautés déplacées ont perdu leurs moyens d’existence. En outre, l’insécurité alimentaire a été généralisée pendant la saison sèche, de juin à août 2019. La situation de sécurité alimentaire et de nutrition a été critique dans le Centre-Nord pendant la saison de soudure allant de juin à août 2019, et environ 676 200 personnes ont été affectés. On outre, environ 28 pour cent des enfants de moins de cinq ans présentaient un retard de croissance et près de 9 pour cent étaient émaciés.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.