Thumbnail Image

Outils de collecte et d'analyse de données au service de la sécurité alimentaire et de la nutrition

Rendre la prise de décisions plus efficace, plus inclusive et mieux ancrée dans la réalité











Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Book (series)
    Recueil de comptabilité et d’audit de l’eau 2020
    Also available in:

    Dans de nombreuses régions du monde, il est devenu de plus en plus problématique et complexe de fournir des services d’eau de manière fiable et durable. Cette complexité est vraisemblablement appelée à augmenter, étant donné la convergence sans précédent des pressions liées aux tendances démographiques, économiques et alimentaires et au changement climatique. Si la demande globale d’eau douce dépasse l’offre, la fourniture des services d’eau dépend moins de la technique que de la politique, de la gouvernance, de la gestion, de la protection des sources, de la résolution des conflits sur l’eau, de la garantie du respect des droits sur l’eau, et de bien d’autres éléments. La compréhension et la surveillance du cycle hydrologique à l’échelle d’analyse appropriée est fondamentale. C’est là que la comptabilité et l’audit de l’eau peuvent jouer un rôle crucial. La logique qui sous-tend ce recueil de comptabilité et d’audit de l’eau est qu’il existe dans le monde entier d’intéressantes possibilités d’améliorer les processus décisionnels sectoriels et intersectoriels liés à l’eau à l’échelle locale, régionale et nationale. La comptabilité et l’audit de l’eau sont recommandés par la FAO et d’autres organismes comme des processus fondamentaux pour toute initiative visant à faire face à la rareté de l’eau. Le présent recueil a pour objectif d’offrir des conseils pratiques sur l’application et l’utilisation de la comptabilité et de l’audit de l’eau, en aidant les utilisateurs à planifier et mettre en œuvre les processus qui correspondent le mieux à leurs besoins.
  • Thumbnail Image
    Book (series)
    L'état de l’insécurité alimentaire dans le monde 2015
    Objectifs internationaux 2015 de réduction de la faim: des progrès inégaux
    2015
    Le rapport 2015 sur L’État de l’insécurité alimentaire dans le monde fait le point des progrès accomplis vers les objectifs de réduction de la faim définis au niveau international – le premier objectif du Millénaire pour le développement (OMD) et l’objectif du Sommet mondial de l’alimentation – et s’interroge sur ce qui doit être fait pour accompagner la transition vers le nouveau programme de développement durable pour l’après-2015. On trouvera dans la présente édition une analyse des p rogrès accomplis depuis 1990 dans chaque pays et chaque région, et dans l’ensemble du monde. Les progrès dans la réalisation de la cible du premier objectif des OMD ne sont pas mesurés seulement au regard de la sous-alimentation et de la faim. On prend aussi en considération un deuxième indicateur: la prévalence de l’insuffisance pondérale chez les enfants de moins de cinq ans. Une analyse de ces deux indicateurs et de leur évolution dans le temps et à l’échelle des régions permet d’appréhender la sécurité alimentaire dans sa complexité. Même si, globalement, des améliorations ont été obtenues, il reste encore beaucoup à faire pour éliminer la faim et instaurer la sécurité alimentaire dans toutes ses dimensions. L’édition 2015 ne donne pas seulement une idée des progrès déjà accomplis. On y recense également les problèmes qui persistent et on y formule des recommandations sur les politiques qu’il faudrait privilégier dans l’avenir. Les facteurs qui à ce jour ont le plus contribué à une plus grande sécurité alimentaire et à une meilleure nutrition sont mis en avant. La liste de ces facteurs – la croissance économique, l’augmentation de la productivité agricole, les marchés (et notamment le commerce international) et la protection sociale – n’est en aucun cas exhaustive. On constate aussi que les crises prolongées, dues à des conflits ou à des catastrophes naturelles, freinent la marche vers l’élimination de la faim.
  • Thumbnail Image
    Brochure, flyer, fact-sheet
    Outil d’analyse des services de conseil rural relatif à l’égalité hommes-femmes (GRAST) 2018
    La contribution des femmes à l’agriculture et au développement rural est primordiale pour assurer la sécurité alimentaire et nutritionnelle de leurs familles et de la société entière. Malgré l’importance de leur rôle dans l’agriculture, les agricultrices doivent faire face à de nombreux obstacles liés au genre qui limitent leur productivité agricole. Elles n’accèdent pas aussi facilement que les hommes aux ressources productives et aux services et aux institutions, notamment aux services de conseil rural. Les tâches ménagères qui sont réparties inégalement alourdissent leur charge de travail et elles font souvent l’objet de discriminations par les institutions juridiques et coutumières. Ces contraintes empêchent les agricultrices de réaliser leur potentiel. Les services de conseil rural peuvent contribuer à réduire les disparités entre les sexes dans l’agriculture en donnant aux agricultrices la possibilité d’accéder plus aisément à des informations, à de nouvelles technologies, à des compétences et à des connaissances plus pertinentes. La FAO a mis au point l’Outil d’analyse des services de conseil rural relatif à l’égalité hommes-femmes (GRAST) dans le but d’améliorer la sensibilité des services de conseil rural à l’égard des questions de l’égalité hommes-femmes. Cet outil s’intéresse aux interactions entre l’environnement favorable, les politiques, les mécanismes institutionnels et la culture organisationnelle des prestataires de services, les capacités et les attitudes des membres du personnel, ainsi qu’à l’expérience de ceux qui ont fait appel aux services. Le GRAST a pour objectif principal de reconnaître les domaines dans lesquels les conseils ruraux sont efficaces et ceux qui doivent être perfectionnés du point de vue de l’égalité hommes-femmes. Il permet aux prestataires de services d’identifier les actions concrètes qui donneront les moyens aux services de conseil rural de mieux répondre aux agriculteurs et agricultrices, et de reconnaître les bonnes pratiques qu’ils devraient généraliser.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.