Thumbnail Image

Évaluation sur le droit à l’alimentation dans la région de la CEDEAO








Also available in:

Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Brochure, flyer, fact-sheet
    Vers une meilleure gestion des forêts en afrique de l’ouest 2020
    Also available in:

    L’Agence suédoise de coopération pour le développement (SIDA), l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) collaborent à un nouveau projet quinquennal intitulé: «Transformation mondiale des forêts pour les peuples et le climat: Un focus sur l’Afrique de l’Ouest.» Le projet est essentiel au déploiement du Plan de convergence de la CEDEAO pour la gestion et l’utilisation durables des écosystèmes forestiers en Afrique de l’Ouest. Il vise à mobiliser l’appui politique, institutionnel, financier et technique pour résoudre les problèmes forestiers transfrontaliers dans les 15 États membres de la CEDEAO. L’objectif du projet est de renforcer la prise de décision sur les forêts et la gestion des terres en Afrique de l’Ouest en améliorant la connaissance de la dynamique des forêts, en soutenant la réforme juridique et en démontrant et en partageant les meilleures pratiques forestières communautaires dans la région. Le partage des leçons apprises et des meilleures pratiques devrait avoir lieu dans la région ainsi que dans le monde.
  • Thumbnail Image
    Book (stand-alone)
    Diagnostic sur l’efficacité des politiques et stratégies nationales des pêches et de l’aquaculture pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle en Afrique de l’Ouest
    Etats Membres de la CEDEAO & Mauritanie
    2020
    Also available in:

    L’analyse de l’efficacité des politiques et stratégies nationales des pêches et de l’aquaculture des États membres de la CEDEAO et de la Mauritanie a montré globalement que leur mise en œuvre est confrontée à des problèmes liés à la faiblesse des ressources nationales allouées et à la forte dépendance à l’égard des financements extérieurs à travers les programmes et projets des PTF dont les objectifs ne sont pas toujours conformes à ceux des politiques nationales. Ainsi, l’attractivité du secteur devra être améliorée à travers l’instauration d’un environnement beaucoup plus favorable afin d’inciter le secteur privé à investir davantage dans la pêche et l’aquaculture compte tenu des écarts d’investissements considérables mis en évidence par l’analyse financière des divers plans d’investissement nationaux des pêches et de l’aquaculture. La part du secteur dans le budget de l’État devrait aussi augmenter car elle ne correspond pas du tout à l’importance accordée à ce secteur dans les documents de politique et de planification stratégique du développement national. Cette faible allocation budgétaire est l’un des principaux facteurs qui nuisent à l’efficacité des politiques en Afrique de l’Ouest. En outre, malgré les efforts des États membres, le secteur de la pêche et de l’aquaculture fait toujours face à des défis tels que la faible gouvernance participative, la faiblesse des capacités humaines et techniques, la pratique persistance de la pêche INN, la faible production de l’aquaculture, le niveau élevé des pertes post-captures, etc., qui ne favorisent pas la contribution du secteur à la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations surtout des communautés côtières marines et fluviales.
  • Thumbnail Image
    Book (stand-alone)
    Croissance agricole en Afrique de l'Ouest: Facteurs déterminants de marché et de politique 2015
    Also available in:

    cliquez qui pour accéder le livre par chapitre
    L’Agriculture ouest-africaine est à un tournant décisif. Les effets conjugués d’une forte hausse de la demande, d’une croissance économique soutenue, des prix agricoles mondiaux plus élevés et d’un environnement politique amélioré ont engendré des conditions les plus propices pour la croissance agricole depuis une trentaine d’années. Les pays d’Afrique de l’Ouest et leurs partenaires de dév eloppement reconnaissent désormais l’importance décisive du secteur pour une croissance diversifiée, la sécurité alimentaire, une nutrition améliorée et la réduction de la pauvreté. Cependant, une combinaison de défis anciens et émergents, allant du changement climatique à la volatilité accrue des prix, menace la capacité de l’Afrique de l’Ouest à saisir ces opportunités. Face aux enjeux et potentialités de l’agriculture ouest-africaine, la Banque africaine de développement (BAD), avec l’appui d u Gouvernement français, s’est associée avec l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) pour mener une étude analytique conjointe, intitulée « Croissance agricole en Afrique de l’Ouest (AGWA) : facteurs déterminants de marché et de politique ». Cette étude contribue à une meilleure compréhension de l’évolution du contexte pour la croissance du secteur agricole et agroalimentaire en Afrique de l’Ouest en : (1) examinant de plus près les facteurs déterminants et les tendances qui affectent la demande et l’offre de produits agroalimentaires ; (2) analysant la performance du secteur agricole et les politiques y afférentes au regard de ces tendances; et (3) tirant les principales implications pour l’orientation de futures politiques.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.