Thumbnail Image

En Bonne Voie: Obtenir des Résultats et Dépasser les Attentes









Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Brochure, flyer, fact-sheet
    Obtenir des résultats mesurables 2015
    L’action de la FAO est axée sur cinq objectifs stratégiques transversaux qui sont étroitement liés aux problèmes de développement les plus pertinents et les plus urgents auxquels sont confrontés les États membres et la communauté du développement. Parallèlement à un sixième objectif axé sur la qualité, les services et les connaissances techniques, ces objectifs stratégiques orientent l’action de l’Organisation, en vue de contribuer à l’éradication de la faim, d’augmenter la production agricole e t alimentaire de manière durable, d’éliminer la pauvreté rurale, de favoriser des systèmes alimentaires et agricoles plus ouverts et plus performants, et de renforcer la résilience des moyens de subsistance. Les objectifs sont transversaux par nature, afin d’assurer une action coordonnée et de renforcer les synergies et l’harmonisation au sein de l’Organisation et dans le cadre des partenariats avec les gouvernements et les parties prenantes clés.
  • Thumbnail Image
    Book (stand-alone)
    Réforme de la FAO: Une organisation tournée vers l'avenir 2013
    Le processus de réforme a permis de tirer un certain nombre d’enseignements précieux pour l’avenir de la FAO. Nous avons appris que la définition des grandes orientations et des stratégies à long terme est d’autant plus efficace qu’elle s’appuie sur des débats participatifs reposant sur un dialogue ouvert et sincère. Nous avons appris la valeur de la flexibilité et que dans une organisation qui compte plus de 190 Membres, il n’est pas possible de trouver des solutions «unive rselles» aux problèmes, car la meilleure solution à un problème qui se pose dans un lieu ou à un stade de développement peut être un carcan dans un autre environnement. Nous avons appris que l’on peut souvent trouver la meilleure solution en choisissant l’alternative la mieux adaptée à chaque cas particulier et que la flexibilité est un facteur clé du succès pour définir, planifier et mettre en œuvre les priorités à tous les niveaux. Nous avons apprécié la contribution impor tante des représentants des États membres à l’amélioration de la FAO. Nous avons appris l’importance d’établir une distinction entre capacité de direction et gestion, sachant que les organes directeurs fournissent une direction claire au niveau des grandes orientations, lesquelles sont ensuite mises en œuvre par le Directeur général, qui est comptable de ses actions devant ces mêmes organes directeurs. Nous savons aussi qu’il s’agit seulement d’une première étape du renouvea u de la FAO et que les changements accomplis dans cette voie sont encore balbutiants. Nous devons les appuyer et faire en sorte qu’ils deviennent une partie intégrante de notre Organisation afin qu’ils portent leurs fruits Le changement transformationnel est un bon exemple à cet égard. Il s’agit en effet de transformer l’Organisation en profondeur en renforçant sa structure organisationnelle au siège et sur le terrain, afin que la FAO devienne une organisation véritablement détentrice de connaissances et en prise sur la réalité, en recherchant constamment la plus grande efficacité et l’utilisation optimale des ressources, en recentrant ses activités sur un petit nombre d’objectifs transversaux qui montrent clairement ce que l’Organisation prévoit de réaliser et comment, en tirant le meilleur parti de ses avantages comparatifs et de ses fonctions essentielles, et en travaillant avec des partenaires au sein et en dehors du système des Nations Unies. Ce changement transformationnel s’appuie sur la confiance renouvelée entre les Membres et le Secrétariat et contribue lui-même à renforcer cette confiance. Profondément transformée, l’Organisation peut ainsi proposer et exécuter un programme de mesures audacieuses visant à l’éradication de la faim, de l’insécurité alimentaire et de la malnutrition.
  • Thumbnail Image
    Brochure, flyer, fact-sheet
    Corrélations entre les Directives volontaires visant à assurer la durabilité de la pêche artisanale dans le contexte de la sécurité alimentaire et de l’éradication de la pauvreté et les Directives volontaires pour une gouvernance responsable des régimes fonciers applicables aux terres, aux pêches et aux forêts dans le contexte de la sécurité alimentaire nationale 2021
    Les Directives volontaires sur la gouvernance responsable des régimes fonciers applicables aux terres, aux pêches et aux forêts dans le contexte de la sécurité alimentaire nationale (VGGT) et les Directives volontaires pour assurer la viabilité des pêches à petite échelle dans le contexte de la sécurité alimentaire et de l'éradication de la pauvreté (Directives SSF) partagent toutes deux les mêmes objectifs primordiaux : assurer la sécurité alimentaire pour tous, éradiquer la pauvreté, assurer des moyens d'existence durables et protéger l'environnement, et soutenir la réalisation progressive du droit à une alimentation adéquate dans le contexte de la sécurité alimentaire nationale. Cette note fait partie d'une série qui attire l'attention sur le fait que quatre instruments normatifs mondiaux élaborés par le Comité de la sécurité alimentaire mondiale (CSA) et les Directives volontaires de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) pour assurer la viabilité des pêches à petite échelle dans le contexte de la sécurité alimentaire et de l'éradication de la pauvreté (Directives SSF) se renforcent mutuellement. Les quatre instruments du CSA qui ont un lien direct avec les Directives SSF sont les Directives volontaires du CSA à l'appui de la concrétisation progressive du droit à une alimentation adéquate dans le contexte de la sécurité alimentaire nationale (Directives sur le droit à l'alimentation), les Directives volontaires du CSA sur la gouvernance responsable des régimes fonciers, Pêches et Forêts dans le contexte de la sécurité alimentaire nationale (VGGT), les Principes du CSA pour l'investissement responsable dans l'agriculture et les systèmes alimentaires (Principes CFS-RAI) et le Cadre d'action du CSA pour la sécurité alimentaire et la nutrition en cas de crise prolongée (CFS-FFA). Leur mise en œuvre synergique peut faire la différence en permettant à la pêche artisanale de contribuer à des systèmes alimentaires durables en fournissant des aliments hautement nutritifs aux communautés locales, et elle peut faire la différence pour les consommateurs sur les marchés nationaux, régionaux et internationaux. Les notes d'information visent à mettre en évidence les principaux points communs entre ces instruments du CSA et les directives du SSF, et à fournir quelques exemples illustratifs pour inspirer l'action de tous, y compris des gouvernements, des organisations de pêche à petite échelle ou d'autres organisations de la société civile, du secteur privé, des organisations non gouvernementales et des partenaires de recherche et de développement.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.