Thumbnail Image

Appui au Programme de Production et de Commercialisation de Semences de Qualité Déclarée en Haïti, Aout 2010 – Juin 2014

Dans le cadre des projets : OSRO/HAI/008/BRA, OSRO/HAI/022/IRE, OSRO/HAI/302/BRA, OSRO/HAI/203/EC et GCP/HAI/027/LDF








Also available in:
No results found.

Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
  • Thumbnail Image
    Policy brief
    Améliorer l'accès aux semences de qualité de pomme de terre 2017
    Also available in:

    En Afrique de l'Est, la demande de racines et tubercules, particulièrement de pomme de terre irlandaise (Solanum tuberosum) et de produits transformés qui en dérivent, est en augmentation. En conséquence, la pomme de terre devient de plus en plus une culture commerciale.
  • Thumbnail Image
    Project
    Appui à la mise en place de systèmes techniques et organisationnels de multiplication des semences de cultures vivrières commerciales en Guinée-Bissau - TCP/GBS/3601 2020
    Also available in:
    No results found.

    La Guinée-Bissau est un Pays à faible revenu et à déficit vivrier (PFRDV) et fait partie des Pays les moins avancés (PMA). L’agriculture est considérée comme le moteur de l’économie nationale et constitue une source d’emploi pour une grande majorité de la population (près de 82 pour cent de la population active). Cependant, elle reste rudimentaire et de subsistance. L’augmentation de la production est essentiellement due à l’extension des superficies mises en valeur, plutôt qu’à un accroissement des rendements, qui demeurent faibles (autour de 2 à 3 tonnes/ha pour le riz, par exemple). Les difficultés d’accès aux intrants, notamment aux semences et aux plants de qualité, ont été identifiées par les structures techniques du Ministère de l’agriculture et du développement rural (MADR) comme l’une des contraintes majeures à l’amélioration de la productivité des systèmes de production actuels. En effet, les agriculteurs bissau-guinéens connaissent de sérieuses difficultés pour s’approvisionner en semences de qualité des cultures vivrières. Cette situation entrave la relance de la production vivrière, l’amélioration de la sécurité alimentaire, la création des emplois et la génération des revenus.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.