Thumbnail Image

Appui à l’intervention conjointe des agences des Nations Nnies pour les actions sensibles à la nutrition en Guinée - TCP/GUI/3605









Also available in:
No results found.

Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Brochure, flyer, fact-sheet
    Champs-Écoles des producteurs sensibles à la nutrition à Kalobeyei au Kenya
    Renforcer les capacités des réfugiés et des communautés d’accueil à produire, transformer et consommer des aliments nutritifs dans le comté de Turkana
    2021
    Also available in:

    L’agriculture est le moyen d’existence principal de la majorité des Kenyans, et elle représente 26 pour cent du produit intérieur brut (PIB). Dans les zones rurales, plus de 70 pour cent de l’emploi informel provient de l’agriculture. Dans les zones arides et semi-arides, les sécheresses récurrentes et les conditions climatiques irrégulières ont entraîné une faible productivité, des pénuries alimentaires et des hausses de prix, qui compromettent gravement les résultats nutritionnels. En dépit des progrès réalisés ces dernières années, un enfant de moins de cinq ans sur quatre (26 pour cent des enfants) au Kenya souffre de malnutrition chronique, tandis que les taux de malnutrition aiguë chez les enfants restent élevés dans les zones arides et semi-arides. Les déplacements de population et les conflits ont encore aggravé la malnutrition et l’insécurité alimentaire. Le Kenya accueille 494 585 réfugiés et demandeurs d’asile. Parmi eux, 186 000 vivent dans le comté de Turkana, pour la plupart répartis entre le camp de réfugiés de Kakuma et Kalobeyei. Les interventions visant uniquement à accroître la production agricole ne se sont pas nécessairement traduites par une amélioration de la nutrition ou du régime alimentaire. Dans ce contexte, la FAO a encouragé la création de champs-écoles des producteurs sensibles à la nutrition, qui proposent des sessions de formation animées par des membres des communautés, portant sur la production végétale et animale, avec des modules nutritionnels supplémentaires d’un mois sur la production, la transformation, la conservation et la préparation culinaire d’aliments riches en éléments nutritifs.
  • Thumbnail Image
    Project
    Projet d’élaboration des recommandations alimentaires nationales et de Guide alimentaire pour la promotion de régimes alimentaires sains au Gabon - TCP/GAB/3701 2021
    Also available in:
    No results found.

    Au Gabon, 18 pour cent des enfants de moins de 5 ans souffrent de malnutrition chronique, 40 pour cent des adultes sont en surpoids et 51 pour cent des femmes en âge de procréer souffrent d’anémie La progression de la malnutrition au Gabon et ses conséquences sur la santé des populations ont conduit le Gouvernement à élaborer en 2017 une Politique nationale de sécurité alimentaire et nutritionnelle qui prévoyait l’élaboration d’un Guide alimentaire ( et de Recommandations alimentaires nationales ( pour la promotion de régimes alimentaires sains Le projet devait permettre l’élaboration de ces deux documents et la diffusion de leur contenu auprès des populations.
  • Thumbnail Image
    Project
    Elaboración de estrategias para la inclusión del consumo de pescado en las meriendas escolares - TCP/INT/3605 2020
    Also available in:

    Si les taux de dénutrition ont diminué au fil des ans dans toutes les régions du monde, des pays comme le Honduras et le Pérou en Amérique latine, et l’Angola en Afrique restent fortement touchés Malgré les progrès accomplis, le nombre de personnes souffrant de dénutrition en Afrique a augmenté de près de 20 millions ces dernières années, tandis que le surpoids touche 7 1 pour cent des enfants dans la région Amérique latine et Caraïbes Pour faire face à ces défis, les gouvernements du Honduras, du Pérou et de l’Angola ont adopté des politiques et exécuté des programmes en vue de garantir la sécurité alimentaire et la nutrition L’attention particulière accordée aux enfants dans le cadre de ces initiatives a conduit à la création de programmes d’alimentation scolaire à différents niveaux En dépit des avancées réalisées grâce à la mise en place des régimes alimentaires sur lesquels reposent les repas scolaires, les besoins restent bien souvent insatisfaits en raison du manque d’éléments nutritionnels indispensables, tels que ceux que l’on trouve dans le poisson et les produits de la pêche L’Angola affiche par exemple un taux élevé de consommation de produits de la pêche, mais a peu d’expérience pour ce qui est de les inclure dans les repas scolaires le Honduras connaît pour sa part une faible consommation de poisson et cet aliment n’a pas été incorporé aux repas scolaires Enfin, le Pérou, où la consommation de poisson est importante, est le pays le plus avancé en ce qui concerne les politiques favorisant son inclusion dans les régimes alimentaires, mais il lui faut encore renforcer ses activités de promotion et d’information relatives aux programmes d’alimentation scolaire Le projet avait pour finalité de faciliter l’élaboration de stratégies nationales en faisant intervenir l’ensemble des institutions en vue d’incorporer le poisson aux programmes nationaux d’alimentation scolaire et de proposer un système d’achats publics qui intègre les petits producteurs de la pêche et de l’aquaculture.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.