Thumbnail Image

La Situation mondiale de l’alimentation et de l’agriculture 2023

Pour une transformation des systèmes agroalimentaires: connaître le coût véritable des aliments












FAO. 2023. La Situation mondiale de l’alimentation et de l’agriculture 2023. Pour une transformation des systèmesagroalimentaires: connaître le coût véritable des aliments. Rome. 





Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Brochure, flyer, fact-sheet
    Le Nexus Eau-Énergie-Alimentation-Écosystèmes (WEFE) pour accroître la résilience des systèmes alimentaires face aux effets en cascade des changements climatiques et des conflits dans la région méditerranéenne
    Résultats du webinaire
    2022
    Also available in:

    Au cours de ce webinaire, organisé par la plateforme SFS-MED le 6 juillet 2022, des parties prenantes de toute la Méditerranée ont partagé des expériences pratiques de leur participation à l’adoption de solutions nexus WEFE et ont démontré les avantages socio-économiques plus globaux des pratiques qu’elles proposent pour l’ensemble du système alimentaire, au-delà d’un système fragmenté de secteurs et de joueurs. En abordant le Nexus WEFE sous différents angles des systèmes alimentaires méditerranéens, les parties prenantes, les parties prenantes ont échangé des études de cas et des exemples tangibles de solutions techniques Nexus WEFE appliquées dans la région méditerranéenne, en réfléchissant sur les facteurs de succès et aux défis qui se posent, et en même temps envisageant ensemble comment faciliter la reproduction et la transposition à plus grande échelle de solutions dans l’ensemble de la région méditerranéenne pour influer sur les changements de politiques. La discussion a permis de démontrer comment le Nexus WEFE pourrait représenter un changement de paradigme dans l’agenda de développement international, en délaissant des interventions fragmentées de développement sectoriel au profit d’une gestion plus intégrée et une utilisation plus durable des ressources. Un virage vers des systèmes alimentaires durables qui adoptent l’approche du nexus des écosystèmes eau-énergie-alimentation (WEFE) pour promouvoir la paix, le rétablissement et la résilience s’impose ; cette approche se distingue par la recherche interdisciplinaire et l’échange de connaissances, qui s’appliqueraient dans la pratique grâce à la collaboration de toutes les parties prenantes. En outre, combler les lacunes de connaissances du nexus exige un renforcement des capacités et une action concertée de la communauté scientifique, des décideurs et des praticiens sur le terrain, jumelé avec une volonté politique de haut niveau soit soutenue par un système de gouvernance saine. Enfin, et surtout, l’innovation technologique et les solutions basées sur la nature émanant du secteur privé pourraient démocratiser la production et l’utilisation des données, et minimiser les coûts de la gestion durable et de la remise en état des ressources naturelles. Pour que ça puisse s’opérer, il faut innover sur le plan financier dans des mécanismes d’investissement et de réduction des risques qui ciblent les entreprises agroalimentaires novatrices et qui incitent à trouver des solutions de Nexus WEFE.
  • Thumbnail Image
    Book (series)
    Évaluation de l’avantage comparatif pour l’aquaculture: cadre d’évaluation et application à certaines espèces dans les pays en voie de développement. 2010
    Also available in:

    Le commerce international des produits de la pêche s’est développé, en même temps que l’importance absolue et relative de l’aquaculture comme source de production halieutique. La crevette et le saumon sont deux exemples d’espèces élevées dans des pays en voie de développement et commercialisées au niveau international. Le degré de compétitivité d’un pays vis-à-vis d’autres producteurs est fonction, en partie, des modes de transport et de l’offre de produits alimentaires, mais aussi des coûts de production. L’avantage comparatif est un moyen de comparer les coûts relatifs et de désigner les espèces et les marchés présentant les plus grandes chances de réussite. Il existe toutefois des problèmes pour estimer l’avantage comparatif: la méthode peut être statique plutôt que dynamique et peut ne pas être révélatrice d’opportunités à long terme. Cependant, elle représente un outil utile pour les planificateurs qui élaborent des stratégies aquacoles et pour les pisciculteurs individuels. Deux méthodes existent pour évaluer les avantages comparatifs – elles ont toutes les deux été appliquées à l’aquaculture. La méthode du coût de la ressource intérieure (CRI) s’appuie sur les données de coûts de production pour comparer l’efficacité. L’existence de distorsions peut exiger l’évaluation de prix de référence pour refléter de véritables coûts d’opportunité sociaux, mais, sous réserve d’un ajustement convenable des prix de référence, le pays qui a le plus bas CRI a un avantage comparatif . La méthode CRI est dynamique, et fournit des informations utiles aux décideurs; cependant, les données relatives aux coûts peuvent être difficiles à obtenir et la fixation des prix de référence est alors problématique. La deuxième méthode est l’avantage comparatif révélé (ACR), où l’avantage comparatif est déduit d’après une évaluation a posteriori du commerce réel et du niveau de spécialisation. D’après les statistiques commerciales on peut savoir si un pays exporte une espèce en direction d’ un pays particulier plus que vers le reste du monde; s’il en est ainsi, il est jugé avoir un avantage comparatif dans ce marché particulier. La méthode ACR est plus descriptive et possède un potentiel prédictif moins marqué que l’approche CRI, mais elle a l’avantage de la disponibilité des données.Le présent document illustre le concept d’avantage comparatif et certaines de ses implications en termes de politiques en proposant deux études de cas: la première se concentre sur les pays exportateur s de crevettes alors que la deuxième est axée sur la production aquacole en eau douce de carpe, silure et tilapia. La méthode CRI est utilisée dans les deux cas.
  • Thumbnail Image
    Book (series)
    La situation des marchés des produits agricoles 2022
    La géographie du commerce alimentaire et agricole: quelles politiques pour un développement durable?
    2022
    L’édition 2022 de La situation des marchés des produits agricoles examine de quelle façon les politiques commerciales fondées sur des approches multilatérales et des approches régionales peuvent permettre de relever les défis actuels du développement durable. Les politiques commerciales relatives à l’alimentation et à l’agriculture doivent avoir pour finalité de protéger la sécurité alimentaire au niveau mondial, d’aider à concilier les objectifs économiques et les objectifs environnementaux, et de renforcer la résilience du système agroalimentaire mondial face aux chocs tels que les conflits, les pandémies et les phénomènes météorologiques extrêmes. Le rapport examine la géographie du commerce international, au moyen d’une analyse portant sur les échanges de produits alimentaires et agricoles, leur configuration entre les pays et les régions, les facteurs qui les influencent et le cadre dans lequel ils s’inscrivent sur le plan des politiques commerciales. Les avantages comparatifs, les politiques commerciales et le coût des échanges conditionnent la structure du commerce alimentaire et agricole. Lorsque l’avantage comparatif entre en jeu sur le marché mondial, le commerce profite à tous les pays. La réduction des obstacles tarifaires et du coût des échanges peut avoir pour effet de stimuler le commerce et la croissance économique. Les accords commerciaux aussi bien multilatéraux que régionaux peuvent contribuer à faire du commerce un levier de croissance, mais les gains obtenus se répartissent de manière inégale. Face aux impacts environnementaux mondiaux, tels que le changement climatique, une approche multilatérale du commerce peut contribuer à étendre la portée des mesures d’atténuation.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.