Thumbnail Image

FPMA Bulletin #10, 10 novembre 2017

Rapport mensuel sur les tendances des prix alimentaires












Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Newsletter
    FPMA bulletin #11, 11 décembre 2017
    Rapport mensuel sur les tendances des prix alimentaires
    2017
    Les prix internationaux du blé et du maïs sont demeurés relativement stables en novembre du fait de la situation satisfaisante de l’offre, tandis que les cours à l’exportation du riz ont augmenté en raison de l’intérêt accru des acheteurs et des fluctuations des devises. En Afrique de l’Est, les prix des céréales ont continué de fléchir en novembre dans la plupart des pays sous la pression des récoltes de 2017 actuellement en cours et se sont établis à des niveaux similaires ou inférieurs aux niveaux observés un an plus tôt, à quelques exceptions près. En revanche, au Soudan, les prix ont flambé et ont atteint des niveaux record sur certains marchés, en raison principalement de la forte dépréciation de la livre soudanaise sur le marché parallèle. En Amérique centrale, les prix du maïs blanc ont fléchi en novembre du fait du retour à la normale des flux commerciaux, qui avaient été perturbés par les pluies torrentielles tombées en octobre. Le bon niveau des disponibilités intérieures a maintenu les prix à des valeurs inférieures à celles observées un an plus tôt.
  • Thumbnail Image
    Newsletter
    FPMA Bulletin #8, 12 septembre 2017
    Rapport mensuel sur les tendances des prix alimentaires
    2017
    Après avoir augmenté au cours des derniers mois, les prix internationaux du blé ont fléchi en août, à la suite d'une révision à la hausse des perspectives de production dans la région de la mer Noire qui ont amélioré les prévisions concernant l’offre mondiale en 2017. Les cours du maïs ont également baissé sous l’effet d’une amélioration des conditions météorologiques et de l'abondance de l’offre à l’échelle mondiale. Les prix internationaux du riz sont restés relativement stables, même s’ils on t observé des tendances contrastées selon les segments du marché. En Afrique de l'Est, dans l’ensemble, les prix des céréales ont continué de fléchir avec l’arrivée des nouvelles récoltes. Il y a cependant eu une exception, l'Éthiopie, où les prix ont continué d’augmenter à un rythme soutenu en raison des mauvaises récoltes de la campagne secondaire et de préoccupations concernant les récoltes de la campagne principale, sur le point d'être rentrées. En Asie, les prix intérieurs du riz ont bai ssé ou sont restés relativement stables en août, sous l’effet d'un ralentissement de la demande et de perspectives généralement favorables pour les cultures de paddy de 2017, sur le point d'être récoltées. Au Bangladesh et au Sri Lanka, malgré les récentes baisses, les prix sont restés plus élevés qu'un an plus tôt, en raison principalement des pertes de cultures liées aux conditions météorologiques défavorables qui ont nui aux récoltes de la campagne principale, rentrées en début d'année.
  • Thumbnail Image
    Journal, magazine, bulletin
    SMIAR FPMA Bulletin #4, 10 mai 2017
    Rapport mensuel sur les tendances des prix alimentaires
    2017
    Les cours internationaux du blé ont globalement baissé en avril, sous la pression de disponibilités abondantes et de perspectives globalement favorables concernant les récoltes de 2017. Les prix à l’exportation du maïs sont restés soumis à une pression à la baisse, en raison principalement de prévisions de récoltes exceptionnelles dans les pays de l’hémisphère Sud. En revanche, les prix internationaux du riz ont augmenté, soutenus par une reprise des échanges, en raison tout particulièrement d’ une forte progression des ventes à destination des pays du Proche-Orient. En Afrique de l’Est, les prix des céréales ont encore augmenté en avril et ont atteint des niveaux record ou quasi-record dans la plupart des pays. Les prix ont été soutenus par un resserrement de l’offre, conséquence d’une production réduite par la sécheresse au cours de la campagne secondaire de 2016 et de perspectives incertaines concernant les récoltes de 2017 en raison de conditions plus sèches que la moyenne et d’inf estations de chenilles processionnaires dans les principales zones de culture. Dans les pays de l’hémisphère Sud, en avril, les perspectives favorables concernant la production de maïs ont exercé une pression à la baisse sur les prix domestiques, qui se sont établis à des niveaux moins élevés qu’un an auparavant. Au Brésil, où les récoltes en cours de la campagne principale devraient atteindre un volume exceptionnel, les prix du maïs ont fortement chuté en avril et se sont établis en moyenne à d es valeurs inférieures de quelque 40 pour cent à celles d’il y a un an. En Afrique du Sud, des prévisions de récolte proches de niveaux record ont entraîné une baisse des prix du maïs blanc pour le quatrième mois consécutif, les prix ont diminué de plus de moitié en un an.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.