Thumbnail Image

GFCM - Rapport de la quarantième session de la Commission générale des pêches pour la Méditerranée, Saint-Julien, Malte, 30 mai-3 juin 2016











FAO. 2017. Rapport de la quarantième session de la Commission générale des pêches pour la Méditerranée. Saint-Julien, Malte, 30 mai-3 juin 2016. Rapport CGPM. No. 40. Rome, Italie. GFCM Report. No. 35. Rome, FAO. 2012. 164 pp.


Also available in:

Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Book (series)
    Rapport de la trente-neuvième session de la Commission générale des pêches pour la Méditerranée, Milan (Italie), 25-29 mai 2015
    Commission générale des pêches pour la Méditerranée
    2016
    Also available in:

    Les représentants de vingt-trois parties contractantes, de trois États non membres de la Commission générale des pêches pour la Méditerranée (CGPM) et de sept organisations gouvernementales et non gouvernementales ont assisté à la trente-neuvième session de la CGPM, ainsi qu’à la sixième session du Comité de l’administration et des finances (CAF) et à la neuvième session du Comité d’application (CoC). Dans le contexte du processus de modification du cadre juridique de la CGPM, la Commission a ex aminé et adopté par consensus ses nouveaux règlement intérieur et règlement financier, conformément au nouvel Accord portant création de la CGPM en vigueur depuis le 20 mai 2014. Pendant la session, la Géorgie et l’Ukraine se sont vu octroyer le statut de partie non contractante coopérante, compte tenu de leur participation accrue aux activités menées par la CGPM en mer Noire. Par ailleurs, afin de renforcer la coopération avec les organisations partenaires, la Commission a demandé au Secrétaria t de la CGPM de parachever et signer au nom de la CGPM/FAO, sur la base d’une série d’objectifs et d’activités proposés, quatre nouveaux protocoles d’accord avec MedPan, la COMHAFAT, OceanCare et EATiP au cours de la prochaine période intersessions. Une série de mesures importantes en matière de gestion et de conservation des ressources halieutiques en Méditerranée et en mer Noire ont été examinées et adoptées. En particulier, la Commission a adopté quatre recommandations, à savoir: la Recommand ation CGPM/39/2015/1 relative à l’établissement de mesures de précaution et d’urgence supplémentaires en 2016 pour les stocks de petits pélagiques en mer Adriatique (sous-régions géographiques 17 et 18); la Recommandation CGPM/39/2015/2 sur la mise en place d’un ensemble de normes minimales pour la pêche au chalut de fond visant les stocks d’espèces démersales dans le canal de Sicile; la Recommandation CGPM/39/2015/3 sur les mesures visant à prévenir, contrecarrer et éliminer la pêche illicite, non déclarée et non réglementée en mer Noire et la Recommandation CGPM/39/2015/4 sur les mesures de gestion applicables à l’aiguillat commun en mer Noire.
  • Thumbnail Image
    Book (series)
    Rapport de la quarante et unième session de la Commission générale des pêches pour la Méditerranée (CGPM), Budva, Monténégro, 16-20 octobre 2017
    Rapport CGPM No. 41
    2018
    Also available in:

    La quarante et unième session de la Commission générale des pêches pour la Méditerranée et la huitième session du Comité de l’administration et des finances ont réuni les délégués de 22 parties contractantes, ainsi que les délégués de trois parties non contractantes coopérantes et d’une partie non contractante. Les représentants de 20 organisations intergouvernementales et non gouvernementales, de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture et ses projets régionaux ainsi que des bureaux de la Commission et de ses organes subsidiaires étaient également présents. Au cours de la session, les progrès accomplis dans la mise en oeuvre de la stratégie à moyen terme (2017-2020) en faveur de la durabilité des pêches en Méditerranée et en mer Noire ont été examinés, y compris au titre de la Déclaration ministérielle de Malte MedFish4Ever de 2017. Par ailleurs, les activités de coopération menées dans le cadre d’accords avec les parties contractantes, les parties non contractantes coopérantes et des organisations partenaires ont été discutées. À la lumière de la coopération croissante de la République de Moldova avec la CGPM, la Commission lui a accordé le statut de partie non contractante coopérante. S’agissant de la gestion des pêches et de l’aquaculture dans la zone d’application de la CGPM, un total de huit recommandations contraignantes ont été adoptées et portait sur: la communication de données et d’informations sur l’aquaculture; la gestion de la pêche à la dorade rose en mer d’Alboran; l’établissement d’une zone de pêche réglementée dans la fosse de Pomo/Jabuka en mer Adriatique; un plan de gestion pluriannuel des pêcheries de turbot en mer Noire; la mise en place d’un plan régional de gestion adaptative pour l’exploitation du corail rouge en mer Méditerranée; la communication de données sur les activités de pêche dans la zone d’application de la CGPM; un plan d’action régional visant à lutter contre la pêche illicite, non déclarée et non réglementée dans la zone d’application de la CGPM et un programme international conjoint d’inspection et de surveillance en dehors des eaux relevant de la juridiction nationale dans le canal de Sicile. De plus, la Commission a adopté six résolutions, notamment: une stratégie pour le développement durable de l’aquaculture en Méditerranée et en mer Noire; des lignes directrices pour la simplification des processus d’autorisation et d’octroi de concessions pour l’aquaculture; la reprise des activités du Groupe de travail sur la technologie des pêches; un groupe de travail permanent sur les écosystèmes marins vulnérables; un réseau d’habitats halieutiques essentiels et l’application d’un numéro de l’Organisation maritime internationale. Enfin, la Commission est convenue de son programme de travail pour la prochaine période intersessions et a adopté son budget, s’élevant à 2 532 162 USD pour l’année 2018, ainsi qu’une série d’actions stratégiques qui seront financées par des ressources extrabudgétaires. Elle a également approuvé à l’unanimité la nouvelle constitution des bureaux du Comité scientifique consultatif de l’aquaculture, du Groupe de travail sur la mer Noire et du Comité d’application.
  • Thumbnail Image
    Book (series)
    Rapport de la quarante-deuxième session de la Commission générale des pêches pour la Méditerranée (CGPM) 2019
    Also available in:

    La quarante-deuxième session de la Commission générale des pêches pour la Méditerranée ainsi que la neuvième session du Comité de l’administration et des finances ont réuni les délégués de 22 parties contractantes, ainsi que les délégués de quatre parties non contractantes coopérantes et de deux parties non contractantes. Les représentants de 15 organisations intergouvernementales et non gouvernementales, de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture et ses projets régionaux ainsi que des bureaux de la Commission et de ses organes subsidiaires étaient également présents. Au cours de la session, les progrès accomplis dans les activités liées à la pêche, l’aquaculture, la conformité et dans d’autres domaines stratégiques ont été examinés. Par ailleurs, les activités de coopération menées dans le cadre d’accords avec des parties contractantes, des parties non contractantes coopérantes et des organisations partenaires ont été examinées.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.