Thumbnail Image

Mesures législatives visant à éradiquer la pauvreté rurale

Note d’orientation juridique à l’intention des parlementaires en Afrique No. 7











Also available in:

Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Brochure, flyer, fact-sheet
    Programme global d’intervention et de redressement covid-19 de la FAO - Inclusion économique et protection sociale pour réduire la pauvreté
    Réponses à la covid-19 en faveur des pauvres pour une relance économique inclusive après la pandémie
    2021
    La pandémie de covid-19 a un impact direct et indirect sur la santé et le bien-être dans le monde entier. La maladie et les mesures de confinement accentuent les difficultés socioéconomiques des segments les plus vulnérables de la société. Ces effets socioéconomiques risquent d'avoir des conséquences désastreuses et de balayer les efforts déployés pour atteindre les objectifs du Programme de développement durable à l’horizon 2030. Les inégalités omniprésentes entre les milieux ruraux et urbains, les riches et les pauvres, les femmes et les hommes exacerbent ces effets. Les populations des régions affectées par un changement climatique grave, un conflit, un déplacement forcé ou une migration sont encore plus vulnérables. Les effets socioéconomiques de la pandémie de covid-19 donnent un caractère encore plus urgent au plaidoyer en faveur de l’éradication de la pauvreté, notamment dans les zones rurales. Sachant qu’environ 80 pour cent des 734 millions de personnes vivant sous le seuil de l'extrême pauvreté sont concentrés dans les zones rurales et qu’environ 70 pour cent des cibles des ODD ont trait aux zones rurales, la réalisation du Programme 2030 exige de mettre davantage l’accent sur le développement rural. La Banque mondiale estime que la crise de la covid-19 pourrait faire basculer jusqu’à 100 millions de personnes dans un dénuement extrême d’ici à la fin de 2020. Les communautés rurales sont moins préparées et moins capables de faire face aux conséquences socioéconomiques de la pandémie, ce qui a, du fait du caractère interconnecté de la plupart des espaces ruraux, des répercussions considérables sur les moyens d’existence ruraux, l’ensemble des systèmes alimentaires et la sécurité alimentaire nationale.
  • Thumbnail Image
    Book (stand-alone)
    La situation mondiale de l’alimentation et de l’agriculture 2015 (SOFA): Protection sociale et agriculture – briser le cercle vicieux de la pauvreté rurale 2015
    Malgré des progrès importants dans la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement qui ont trait à la faim et à la pauvreté, près d’un milliard de personnes vivent encore dans l’extrême pauvreté (moins de 1,25 dollar par personne et par jour) et 795 millions continuent de souffrir de faim chronique. Il reste encore beaucoup à faire pour éliminer la faim et la pauvreté d’ici à 2030, comme il est inscrit dans les nouveaux objectifs de développement durable. Les populations qui con naissent l’extrême pauvreté vivent en majorité de l’agriculture, dans les zones rurales des pays en développement. Parmi ces populations, la pauvreté et la malnutrition sont telles que les familles sont enfermées dans un cercle vicieux qui se perpétue de génération en génération. Pour sortir de cette fatalité, nombre de pays en développement mettent en place une nouvelle stratégie qui consiste à associer protection sociale et développement agricole. Des mesures de protection sociale, comme par e xemple une aide pécuniaire au bénéfice des veuves et des orphelins et la garantie d’un emploi dans des travaux publics, peuvent permettre aux plus vulnérables d’échapper à la misère. Elles peuvent permettre aux ménages de se procurer davantage de nourriture et de diversifier leur régime alimentaire. Elles peuvent leur permettre de faire des économies et d’investir dans leurs exploitations et, pourquoi pas, de se lancer dans une nouvelle activité. Les programmes de développement agricole qui aide nt les petits exploitants familiaux à accéder aux marchés et à gérer les risques sont aussi sources d’emplois, de sorte que les familles rurales deviennent plus autonomes et plus résilientes. Associés l’un à l’autre, la protection sociale et le développement agricole peuvent permettre de briser le cercle vicieux de la pauvreté rurale.
  • Thumbnail Image
    Poster, banner
    Combattre la pauvreté et la faim en conciliant agriculture et protection sociale 2016
    Also available in:

    Malgré les récents progrès enregistrés sur le fond de la lutte contre la pauvreté et la faim, à ce jour 1 milliard de personnes vivent toujours dans la pauvreté extrême et 800 millions de personnes souffrent encore de la faim. L'extrême pauvreté se concentre dans les zones rurales, et les ménages ruraux pauvres dépendent essentiellement de l'agriculture pour leur subsistance. En Afrique subsaharienne 66 pour cent des revenus des petits agriculteurs familiaux pauvres proviennent de l'agriculture.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.