Thumbnail Image

Amélioration de la gestion des pêches dans les sous-régions de la Méditerranée centrale et occidentale - GCP/INT/362/EC (Baby 02)








Also available in:

Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Project
    Favoriser la durabilité des pêcheries marines dans les sous-régions de la Méditerranée centrale et occidentale grâce à une approche écosystémique - GCP/INT/362/EC (Baby 01) 2022
    Also available in:

    La gestion des pêches en Méditerranée est complexe pour plusieurs raisons, dont, entre autres, la surcapacité de pêche; des niveaux de développement de l'information inégaux, en particulier pour les données biologiques et socioéconomiques qui n'étaient ni facilement disponibles ni standardisées; l'insuffisance et la faiblesse des cadres juridiques et des mesures pour les activités de suivi, de surveillance et de contrôle; l'inadéquation des cadres institutionnels pour la gestion des pêches sous régionales . Dans ce contexte , la phase II du projet CopeMed (dont la première phase a été mise en oeuvre de 1996 à 2005) visait à renforcer la gestion scientifique des pêches par l'amélioration des capacités technico scientifiques et la promotion de la coopération scientifique entre les pays participants des sous régions de la Méditerranée centrale et occidentale. La participation de toutes les parties prenantes au processus de gestion de la pêche n'était en effet pas encore suffisante. Par conséquent, le présent projet, couvrant la dixième année de la deuxième phase, visait à renforcer la coopération régionale, à l'appui de la gestion durable de la pêche, en particulier dans trois pays cibles, l'Algérie , le Maroc et la Tunisie, ainsi qu'à consolider et à exploiter les résultats obtenus jusqu'à présent.
  • Thumbnail Image
    Project
    Renforcement des capacités institutionnelles en faveur d’une gestion durable des pêches en Méditerranée occidentale et centrale - GCP/INT/028/SPA 2023
    Also available in:

    La Phase II de CopeMed venait capitaliser les résultats obtenus au cours de la première phase du projet, qui s’était déroulée entre 1996 et 2005. L’objectif principal du projet, co-financé par l’Espagne et l’Union européenne, était de renforcer la coopération régionale pour soutenir une gestion durable des pêches, dans une région où les ressources halieutiques marines sont partagées entre des pays présentant des niveaux socioéconomiques, culturels et de développement différents. Le renforcement de la recherche et des capacités institutionnelles dans les pays participants a contribué à la formulation d'avis scientifiques de meilleur niveau. En coopération avec d'autres projets régionaux de la FAO, et avec la Commission générale des pêches pour la Méditerranée (CGPM), l'objectif ultime était de contribuer à la durabilité des pêches marines et de l'écosystème de la mer Méditerranée occidentale et centrale, en prenant en considération les questions environnementales, biologiques, économiques, sociales et institutionnelles dans les avis scientifiques sur la gestion des pêches. Les pays participants étaient l'Algérie, l'Espagne, la France, l'Italie, la Libye, Malte, le Maroc et la Tunisie.
  • Thumbnail Image
    Project
    Évaluation et suivi des ressources halieutiques et des écosystèmes dans le détroit de Sicile – 8e année du projet MedSudMed - GCP/INT/364/EC (Baby 02) 2022
    Also available in:

    Le détroit de Sicile est une zone de pêche partagée très active, différentes flottilles exploitant plusieurs espèces pélagiques et démersales . En raison de leur nature transfrontalière, ces ressources appellent une approche harmonisée de la gestion des pêches, régie par les principes du Code de conduite pour une pêche responsable (CCPR) de la FAO, de l'approche écosystémique des pêches (AEP) et conforme à la feuille de route de la FAO en faveur de la transformation bleue. Le projet MedSudMed a été lancé en avril 2001pour améliorer la capacité de planification et de gestion des pêches fondée sur la coopération scientifique dans le sud et le centre de la Méditerranée, en fournissant un développement des capacités et un soutien à quatre pays: l’Italie, la Libye, Malte et la Tunisie. À partir de 2012, MedSudMed a été soutenu financièrement par la Commission européenne. Au cours de cette huitième année, l'action menée a poursuivi la réalisation de trois produits: i) le développement des capacités favorisant l’adoption de l'AEP, et notamment le renforcement du suivi des pêches et de la recherche scientifique ; ii) la préparation d'avis scientifiques en matière de gestion des pêches ; iii) le renforcement de la coopération et de la coordination régionales à l'appui de la gestion des pêches, de la recherche et du développement des capacités.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.