Thumbnail Image

Espèces introduites en pêche et pisciculture

Utilisation et contôle responsables








Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Book (stand-alone)
    Donner de la valeur ajoutée à la diversité du bétail - Commercialiser pour promouvoir les races locales et améliorer les moyens d’existence
    Commercialiser pour promouvoir les races locales et améliorer les moyens d'existence
    2011
    Also available in:

    De nombreuses races locales et espèces mineures de bétail sont en déclin et peuvent être perdues parce qu¿elles ne peuvent pas faire face à la concurrence des races exotiques plus rentables. Il est important de conserver ces races: nombre d¿entre elles ont des traits uniques comme par exemple la robustesse et la résistance aux maladies, toutes choses qui sont essentielles pour l¿avenir de la production du bétail. Une voie pour aider à assurer leur survie peut consister à vendre les p roduits de ces races sur des marchés spécialisés à haute valeur. Le Plan d¿Action Mondial pour les Ressources Zoogénétiques reconnaît l¿importance de l¿accès au marché pour une utilisation durable de la diversité du bétail et lance un appel pour le développement de marchés pour les produits dérivés des espèces et races locales et pour le renforcement de processus susceptibles de donner de la valeur ajoutée à leurs produits. La présente publication décrit huit exemples de commercialis ation de produits du bétail (laine, cachemire, lait, viande et peaux) tirés de races locales de chameaux bactriens, de dromadaires, de chèvres et de moutons dans sept pays d¿Afrique, d¿Asie et d¿Amérique Latine. Elle montre avec ces exemples, comment on a maintenu l¿utilisation des races locales, tout en permettant aux petits éleveurs et aux pasteurs de continuer à les élever pour améliorer leurs moyens d¿existence.
  • Thumbnail Image
    Book (series)
    Procédures pour la mise en quarantaine d’animaux aquatiques vivants: un manuel. 2012
    Also available in:

    La quarantaine est une mesure importante de gestion des risques et une activité essentielle à prendre en compte lors de l’élaboration d’une stratégie nationale de biosécurité des animaux aquatiques. Elle peut aussi être utilisée pour accroître significativement la sécurité sanitaire au niveau des fermes. Ce manuel décrit les exigences techniques à respecter lors du confinement d’animaux aquatiques dans trois contextes différents, déterminés en fonction des dangers identifiés lors de l’analyse des risques: (i) Quarantaine des espèces présentant un «risque élevé» (par exemple, animaux aquatiques soumis à des mouvements internationaux à des fins d’introduction ou de transfert ou faisant l’objet de mouvements nationaux entre des régions ayant un statut sanitaire différent, et qui sont destinés à être utilisés pour le développement de l’aquaculture, de la pêche, ou toute autre utilisation au cours de laquelle les animaux ou les pathogènes qu’ils peuvent porter, sont susceptibles d’être volontairement libérés ou de s’échapper dans le milieu naturel); (ii) Quarantaine des espèces présentant un «risque faible» (par exemple animaux aquatiques destinés au marché de l’aquariophilie) visant essentiellement à améliorer la biosécurité d’animaux faisant déjà l’objet d’un commerce établi; (iii) Quarantaine de routine au niveau des structures de production (par exemple à l’occasion de l’introduction d’un nouveau stock d’alevins ou de géniteurs issus d’éleva ge ou capturés localement, dont le transfert aura été subordonné à d’autres mesures plus strictes de gestion des risques, telles que l’utilisation de stocks EOPS exempts d’organismes pathogènes spécifiques, une certification sanitaire internationale ou une mise en quarantaine avant ou lors du passage de frontière, etc.). Ce manuel est destiné aux décideurs gouvernementaux et aux agences nationales et régionales en charge de la biosécurité, pour leur permettre d’évaluer leurs besoins et de mettre en place des dispositifs de quarantaine efficaces et économiques dans le cadre de programmes nationaux ou régionaux. Il fournit également des conseils pratiques aux organismes, à leur personnel technique et aux entreprises privées sur la mise en place de structures efficaces de quarantaine et leur gestion quotidienne.
  • Thumbnail Image
    Book (series)
    Développement de l’aquaculture. 2. Gestion sanitaire des mouvements responsables d’animaux aquatiques vivants. 2011
    Ces Directives techniques sur les mouvements responsables d’animaux aquatiques vivants ont été élaborées en appui aux sections du Code de Conduite pour une pêche responsable de la FAO qui traitent de l’aménagement des pêcheries (Article 7), du développement de l’aquaculture (Article 9), du commerce international (Article 11) et de la recherche halieutique (Article 12). Leur objectif est d’aider les pays à maîtriser les risques d’introduction et de diffusion des maladies animaux aquatiques transf rontières (TAAD). Bien qu’elles s’intéressent avant tout aux mouvements transfrontaliers internationaux, elles peuvent aussi être appliquées à des mouvements domestiques entre provinces, régions géographiques ou zones à statuts sanitaires différents. Ces directives techniques incluent enfin un guide sur la gestion et la maîtrise sanitaire au niveau des fermes et groupements aquacoles pour les cas où ces unités de production locales sont impliquées dans la diffusion des TAAD.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.