Thumbnail Image

Rapport de l'Atelier sur les Organisations de Pecheurs en Afrique de l'Ouest (Banjul, Gambie,3-5 fevrier 1993)







Horemans, B. et B. Satia (eds), Rapport de l'atelier sur les organisations de pecheurs en 1993 Afrique de l'Ouest. Cotonou, Programme de Developpement Integre des Peches Artisanales en Afrique de l'Ouest, 102 p.,


Also available in:

Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Book (series)
    Atelier National sur le Programme d'Appui a l'Ecoturisme. Union des Comores, 10–11 septembre 2013
    GCP/RAF/466/EC SmartFish Project
    2013
    Also available in:
    No results found.

    Aux Comores, comme dans d'autres pays en développement, le tourisme est un outil important de développement économique, favorisant la croissance, pourvoyeur d'emplois et contribuant à la conservation des aires protégées. Le programme SmartFish apporte son appui à la gouvernance des ressources marines et soutient ainsi le développement de l'écotourisme aux Comores pour générer des revenus alternatifs pour les pêcheurs vivant dans le parc marin de Mohéli et les zones de conservation de l'archipel. Une série d'activités a été entreprise par SmartFish à partir de mai 2013, et cet atelier national sur son programme d'appui à l'écotourisme aux Comores a été organisé pour présenter les conclusions et résultats aux acteurs du tourisme des Comores ainsi qu'aux partenaires techniques et financiers concernés. L'association AIDE est le prestataire de services de SmartFish assurant la gestion logistique et financière de ses différentes activités: outre l'atelier, un éductour visant à faire découvri r les Comores à huit Tour-Opérateurs et journalistes internationaux a été organisé. L'équipe de AIDE a également contribué à la finalisation de différents supports de communication destinés à la promotion de la destination Comores. L'atelier a ainsi vu la participation d'une soixantaine de personnes, y compris les représentants des Partenaires techniques et financiers comme le Cadre Intégré Renforcé, le programme Small Grants du GEF et la Banque Mondiale, qui ont présenté les conclusions de leur s travaux respectifs portant sur le développement du tourisme et la conservation de l'environnement naturel aux Comores. Après une évaluation des produits écotouristiques existants, le consultant SmartFish a identifié six communautés de pêcheurs susceptibles d'intégrer la chaîne de valeurs tourisme des Comores: les appuis porteront essentiellement sur la formation des pêcheurs pour qu'ils soient en mesure de proposer des prestations de qualité et de les commercialiser auprès des intermédiaires c omme les hôtels ou les agences. Ces mêmes pêcheurs figureront dans les brochures d'information et de promotion de la destination en tant que prestataires touristiques reconnus. Un des objectifs importants de cet atelier était de partager, avec les participants, les avis des TO suite à l'éductour : il en est ressorti que la destination doit encore travailler des points essentiels et fondamentaux comme la gestion logistique des circuits, la compréhension des attentes des clients et la compétitivit é des prestations. Dans le même temps, SmartFish a activement soutenu le développement du branding de la destination qui a été validé par l'ensemble des acteurs du tourisme durant l'atelier. Ce fut une opportunité pour les opérateurs touristiques comoriens d'échanger sur les difficultés qu'ils rencontrent au niveau opérationnel : les discussions ont été animées et le temps a manqué pour aller au fonds des sujets abordés, notamment pendant la partie "formation" de l'atelier visant à revoir les di fférents concepts de tourisme et leur (possible) application aux Comores. 7 Atelier sur le programme d'appui à l'écotourisme aux Comores ReReport Cet atelier a clairement montré que les opérateurs touristiques comoriens sont à la recherche d'informations et de techniques pour améliorer leurs produits et disposer d'un meilleur accès aux marchés émetteurs, mais aussi qu'ils travaillent en ordre séparé faute de dialogue entre les parties prenantes. D'autres ateliers sont donc certainement à organis er.
  • Thumbnail Image
    Project
    Rapport du Seminaire-Atelier de sensibilisation sur le Methode Acceleree de Recherche Participative (Libreville, Gabon, du 23 au 28 novembe 1992) 1993
    Also available in:
    No results found.

    L'un des principes cardinaux du Programme pour le Developpement Integre des Peches Artisanales en Afrique de l'Ouest (DIPA) est de susciter la participation effective des communautes de pecheurs a l'initiation et a la realisation des actions a  mettre en oeuvre en leur faveur. C'est pourquoi le DIPA et ses partenaires continuent de rechercher des strategies susceptibles de maximiser l'impact de leurs interventions sur le terrain, donc de renforcer les resultats de leurs actions.Aussi, le Progr amme vient d'adopter au terme d'un long processus de reflexion, une nouvelle strategie qui comprend l'utilisation d'outils d'enquetes creatives et de diagnostics par le biais de la population cible pour assurer le developpement et l'amenagement de la peche artisanale dans la region. Cette approche s'appelle la Methode Acceleree de Recherche Participative (MARP). La MARP a fait ses preuves dans le secteur du developpement des systemes agricoles, dans le domaine de la sylviculture communauta ire et plus recemment encore dans celui de l'aquaculture. Quant au domaine qui est le notre, c'est a dire, la promotion de la peche artisanale en Afrique Occidentale, le Programme a utilise les techniques de la MARP dans nombre d'operations en Guinee et au Benin, en Gambie et au Ghana. Selon les resultats dont nous disposons, la MARP est potentiellement un instrument de valeur dans le processus du developpement et de l'amenagement des peches artisanales. Dans le but de promouvoir ce nouvel i nstrument de travail, un seminaire-atelier de sensibilisation a ete organise en Novembre 1992 a  Libreville (Gabon) a l'intention des cadres de haut niveau du secteur des peches venus de six pays de [a region. L'atelier a ete une experience positive tant pour les organisateurs que pour les participants. Les participants ont ete tres motives et ont exprime leur interet et leur disponibilite a  participer a d'autres ateliers sur le meme sujet pouvant leur permettre de jouer valablement et ef ficacement leur role de formateur. Nous avons le plaisir de presenter le rapport dudit seminaire a nos partenaires et lecteurs.
  • Thumbnail Image
    Project
    Rapport de l' Atelier sur les Conflits dans les Pecheries Cotieres en Afrique de l'Ouest 1993
    Also available in:

    En Afrique de l'Ouest, region couverte par le Programme DIPA, les pecheries marines sont caracterisees depuis longtemps par la coexistence de deux flottes, l'une artisanale et l'autre industrielle. Or, ces deux pecheries ont tendance a  interagir non seulement en termes biologiques, mais egalement en termes physiques et economiques. Ces nteractions, qui peuvent parfois degenerer en conflits ouverts, se produisent egalement au sein meme de la peche artisanale. La nature conflictuelle de l'exp loitation des ressources halieutiques est du, en tout premier lieu, au caractere commun dc la ressource et au libre acces a celle-ci. Cependant, les politiques nationales d'industrialisation et/ou d'octroi de licences de peche a des armements etrangers ont, en bien des endroits, accru le nombre et aggrave les conflits. Les actions de developpement de la peche artisanale elles-meme, en permettant d'augmenter le rayon d'action et l'autonomie des pirogues les ont amenees a se rapprocher des zon es de peches jusque la accessibles aux seules embarcations industrielles.Afin d'encourager une prise de conscience quant a l'importance du probleme et de permettre a ses partenaires d'echanger leurs experiences sur la question, le Programme DIPA a demande a des ressortissants de six pays de la region de rediger chacun une etude de cas sur les conflits dans les pecheries cotieres de leur pays. Ces etudes portent sur le Cameroun, la Cote d'Ivoire, le Gabon, la Gambie, le Ghana et le Senegal. Ell es ont servi de base a un atelier qui s'est deroule a Cotonou, Benin, du 24 au 26 novembre 1993 a la suite de la 7eme reunion des fonctionnaires de liaison du DIPA. Les vingt-neuf participants de la region qui ont assiste a l'atelier ont analyse la situation existant dans les divers pays, en ont tire des conclusions et formule des recommandations. Le present document contient le rapport de l'atelier ainsi que les six etudes de cas redigees pour l'occasion. Nous esperons que ce rapport permettra de sensibiliser les autorites de la region et leurs differents partenaires au developpement quant a  l'importance et a la gravite du probleme des conflits dans les pecheries cotieres d'Afrique de l'Ouest afin que des solutions locales puissent y etre trouvees.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.