Thumbnail Image

FPMA Bulletin #8, 9 septembre 2016

Rapport mensuel sur les tendances des prix alimentaires










Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Journal, magazine, bulletin
    Bulletin de suivi et analyse des prix alimentaires (FPMA) #3 FR, 12 avril 2024
    Rapport mensuel sur les tendances des prix alimentaires
    2024
    Also available in:
    No results found.

    Les prix internationaux du blé ont baissé en mars 2024, dans un contexte d’abondance de l’offre mondiale, de conditions globalement favorables pour les cultures qui doivent encore être récoltées et de forte concurrence sur les marchés internationaux, tandis que les cours mondiaux du maïs se sont légèrement raffermis. Les prix internationaux du riz ont reculé de 1,7 pour cent en mars, en grande partie en raison de la faiblesse de la demande d’importation. L’analyse par la FAO des dernières données disponibles montre que, dans la plupart des pays, les prix intérieurs des denrées alimentaires de base sont restés élevés en février et mars 2024 par rapport à l’année précédente. Au Soudan, au Soudan du Sud et en Haïti, les conflits et l’insécurité ont continué de restreindre la production et la commercialisation des denrées alimentaires. Les prix ont flambé dans plusieurs pays d’Afrique australe, où les conditions de sécheresse ont assombri les perspectives concernant les récoltes céréalières de 2024. En revanche, la chute des prix internationaux et les perspectives de récolte favorables ont modéré les prix intérieurs du blé dans certaines régions d’Europe orientale, du Caucase et d’Asie centrale, d’Amérique du Sud et d’Extrême-Orient. Dans les pays importateurs nets de denrées alimentaires, la faiblesse persistante des monnaies a renforcé les pressions à la hausse sur les prix locaux des denrées alimentaires, en particulier dans certains pays d’Afrique de l’Est, d’Afrique australe et d’Afrique de l’Ouest.
  • Thumbnail Image
    Journal, magazine, bulletin
    Bulletin de Suivi et analyse des prix alimentaires (FPMA) #7 FR, 10 septembre 2020
    Rapport mensuel sur les tendances des prix alimentaires
    2020
    Also available in:
    No results found.

    Les prix internationaux des céréales sont restés dans l’ensemble fermes en août. Les prix du blé ont augmenté en raison des perspectives de faible production en Europe et de l’intérêt accru des acheteurs. Les cours internationaux du riz ont également augmenté, soutenus par un resserrement saisonnier des disponibilités à l’exportation et un accroissement de la demande en Afrique. Les cours du maïs ont observé des tendances contrastées, les valeurs du maïs américain de référence ont baissé par rapport au mois précédent tandis que celles du maïs provenant d’Amérique du Sud ont augmenté. En Afrique de l’Est, les prix des céréales secondaires ont généralement baissé en août, à quelques exceptions près, la plus notable étant le Soudan, où les prix ont continué d’augmenter fortement, les tendances saisonnières ayant été exacerbées par une nouvelle dépréciation de la monnaie nationale sur le marché parallèle. Des hausses des prix ont également été enregistrées en Somalie, en raison de perspectives de production défavorables et de perturbations des échanges causées par des inondations. En Amérique centrale, les prix des haricots ont fortement chuté en août par rapport aux sommets atteints ces derniers mois, en raison principalement du démarrage des récoltes de la première campagne de 2020, prévues à un niveau satisfaisant. Les prix du maïs blanc ont également reculé et se sont dans l’ensemble établis à des niveaux inférieurs à ceux de l’an dernier compte tenu de l’abondance de l’offre sur les marchés intérieurs.
  • Thumbnail Image
    Document
    FPMA bulletin #10, 10 novembre 2016
    Rapport mensuel sur les tendances des prix alimentaires
    2016
    Les cours du blé et du maïs sur les marchés internationaux ont légèrement augmenté en octobre, soutenus par la forte demande d’importation. Toutefois, l’abondance des disponibilités mondiales et les récoltes exceptionnelles attendues ont maintenu les prix moyens au-dessous des niveaux enregistrés l’année précédente. En revanche, les cours du riz ont continué de baisser, suite à la nouvelle récolte et à l’atonie de la demande d’importation. En Amérique centrale et aux Caraïbes, les prix du maïs e t des haricots ont continué de chuter du fait de l’arrivée de la nouvelle récolte, en particulier au Honduras et au Nicaragua, tandis qu’ils ont atteint des sommets dans les zones situées au sud-ouest d’Haïti, les plus durement touchées par l’ouragan Matthew. En Afrique, les prix des céréales secondaires ont continué de baisser au Soudan du Sud, tandis qu’au Nigéria, le démarrage de la récolte précoce a limité la tendance à la hausse constatée depuis plusieurs mois. Dans ces pays, les prix resta ient toutefois deux à trois fois supérieurs à ceux enregistrés le même mois l’an dernier. Les prix sont également restés élevés dans plusieurs pays importateurs de l’Afrique australe, du fait du resserrement des disponibilités régionales. En Asie, les prix du riz ont accusé un recul ou sont demeurés stables dans la plupart des pays, tandis qu’ils ont continué de grimper pour atteindre des sommets au Bangladesh, soutenus par les disponibilités commerciales très limitées.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.