Thumbnail Image

Réponse à l’invasion acridienne à Madagascar Campagne 2014/15

Rapport Intermédiaire No. 1, septembre 2014 – février 2015








Also available in:

Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Document
    Réponse à l’invasion acridienne à Madagascar Campagne 2013/14
    Rapport intermédiaire N° 1 Septembre 2013 - février 2014
    2014
    Also available in:

    L’objectif du Programme est de contribuer à la préservation de la sécurité alimentaire des populations rurales de Madagascar. L’objectif spécifique de la première année du Programme (septembre 2013 - août 2014) est de donner un coup d’arrêt à l’invasion en enrayant la dynamique des populations du Criquet migrateur malgache. La stratégie mise en oeuvre comprend l’identification des barycentres des populations acridiennes et un suivi régulier de la dynamique de ces populations afin de pouvoir étab lir des pronostics les plus précis possible et être à même de déployer et d’utiliser au mieux les moyens de lutte disponibles dans le respect des bonnes pratiques agricoles, de la santé humaine et de l’environnement.
  • Thumbnail Image
    Document
    Programme triennal de réponse a l’invasion acridienne à madagascar (2013-2016). Rapport: Evaluation de la deuxième campagne antiacridienne (2014-2015) contre l’invasion du criquet migrateur malgache a Madagascar
    22 juin – 12 juillet 2015
    2014
    Also available in:
    No results found.

    Le présent rapport s’inscrit dans ce contexte et concerne l’évaluation de la deuxième campagne de lutte antiacridienne (2014/15) dont l’objectif spécifique était d’accompagner le déclin de l’invasion en limitant les dégâts dus aux criquets sur les cultures et les pâturages. L’analyse des résultats a montré que les objectifs de cette campagne ont été globalement atteints. Grâce aux opérations de lutte, principalement aérienne, les effectifs acridiens ont été largement réduits et ramenés en-dessou s des inquiétudes. Les superficies totales traitées et protégées par la FAO au 12 juillet 2015 par voie aérienne et voie terrestre s’élèvent à 638 522 ha (dont 627 610 ha traités par voie aérienne et 10 912 ha par voie terrestre), chiffre nettement conforme aux prévisions qui avaient été faites (de 500 000 à 800 000 ha à traiter). Par ailleurs, aucun incident majeur n’a été signalé sur la santé humaine et l’environnement. Enfin, les capacités nationales ont été renforcées et les ressources agrop astorales ont été protégées au bénéfice des populations rurales.
  • Thumbnail Image
    Document
    Réponse à l'invasion acridienne à Madagascar Campagne 2014/15
    Rapport final Septembre 2014–août 2015
    2016
    Also available in:

    L’invasion du Criquet migrateur malgache a commencé en avril 2012. Les cultures (principalement le riz) et les pâturages étaient sous la menace de dégâts majeurs. Cette invasion acridienne aurait pu avoir un impact négatif considérable sur l’offre interne et le prix des céréales. Compte tenu de l'ampleur de cette invasion, il était estimé que la sécurité alimentaire de 13 millions de personnes (60 pour cent de la population) pouvait être affectée en l’absence d’interventions antiacridiennes mass ives. Pour faire face à cette situation catastrophique, un Programme triennal de réponse d’urgence à l’invasion acridienne a donc été préparé conjointement par la FAO et le Ministère de l’agriculture (MinAgri) en décembre 2012.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.