Thumbnail Image

Gestion durable des forêts au service de la sécurité alimentaire et de la nutrition. Rapport du Groupe d’experts de haut niveau sur la sécurité alimentaire et la nutrition du Comité de la sécurité alimentaire mondiale. Septembre 2017









Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Book (series)
    L’État de la sécurité alimentaire et de la nutrition dans le monde 2023
    Urbanisation, transformation des systèmes agroalimentaires et accès à une alimentation saine le long du continuum rural-urbain
    2023
    Ce rapport fait le point sur les progrès accomplis au niveau mondial en direction des objectifs d’éradication de la faim (cible 2.1 des ODD) et d’élimination de la malnutrition sous toutes ses formes (cible 2.2). Il montre que la faim est demeurée relativement stable au niveau mondial entre 2021 et 2022, mais qu’elle se maintient largement au-dessus du niveau enregistré avant la pandémie de covid-19, et même qu’elle augmente dans de nombreuses régions où les populations n’ont pas encore pu compenser les pertes de revenus occasionnées par la pandémie, ou ont été durement touchées par la flambée des prix des denrées alimentaires, des intrants agricoles et de l’énergie, par des conflits et/ou par des phénomènes météorologiques extrêmes. Le rapport donne également des estimations actualisées concernant les milliards de personnes qui n’ont pas accès toute l’année à une alimentation nutritive, sans danger pour la santé et en quantité suffisante. Il fait apparaître que, dans l’ensemble, nous sommes bien mal engagés pour atteindre l’ensemble des cibles liées à la nutrition. Si des progrès sont observés en ce qui concerne d’importants indicateurs de la nutrition infantile, l’augmentation du taux d’excès pondéral constatée chez les enfants de moins de 5 ans dans de nombreux pays laisse présager un accroissement de la charge des maladies non transmissibles.L’urbanisation progresse dans de nombreux pays et ce rapport montre qu’elle modifie les systèmes agroalimentaires d’une façon qu’il n’est plus possible d’appréhender sous l’angle de la simple dichotomie entre milieu rural et milieu urbain. L’évolution des agglomérations tout le long du continuum rural-urbain et la fonction d’interface que celles-ci exercent en tant que lieux d’échange et d’interactions socioéconomiques modifient les systèmes agroalimentaires et sont modifiées par eux, ce qui n’est pas sans conséquences pour la disponibilité et l’accessibilité économique des aliments sains, et donc pour la sécurité alimentaire et la nutrition. De nouvelles données indiquent que, dans certains pays, ce ne sont plus seulement les ménages urbains mais aussi les ménages ruraux qui achètent une part élevée des aliments qu’ils consomment. Dans plusieurs pays, la consommation d’aliments hautement transformés augmente également dans les zones périurbaines et les zones rurales. Les effets de ces changements sur la sécurité alimentaire et la nutrition des individus diffèrent selon l’endroit où ceux-ci vivent le long du continuum rural-urbain.
  • Thumbnail Image
    Brochure, flyer, fact-sheet
    Corrélations entre les Directives volontaires visant à assurer la durabilité de la pêche artisanale dans le contexte de la sécurité alimentaire et de l’éradication de la pauvreté et le Cadre d’action pour la sécurité alimentaire et la nutrition lors des crises prolongées 2021
    Les communautés de pêcheurs à petite échelle vivant dans des zones côtières ou à proximité de plans d'eau douce sont souvent très vulnérables à une série de risques (changement climatique, etc.) indépendants de leur volonté. La marginalisation sociale, économique et politique fréquente rend les communautés de pêcheurs à petite échelle particulièrement susceptibles d'être affectées par des crises prolongées. Deux instruments internationaux fournissent des orientations sur la manière de mieux aborder ces questions: les Directives volontaires pour assurer la durabilité des pêches à petite échelle dans le contexte de la sécurité alimentaire et de l'éradication de la pauvreté (Directives SSF) et le Cadre d'action pour la sécurité alimentaire et la nutrition dans les crises prolongées du Comité de la sécurité alimentaire mondiale (CFS-FFA). Cette note donne un aperçu des deux instruments et explique leurs synergies. Cette note fait partie d'une série qui attire l'attention sur le fait que les quatre instruments normatifs mondiaux élaborés par le Comité de la sécurité alimentaire mondiale (CSA) et les Directives du SSF se renforcent mutuellement. Leur mise en œuvre synergique peut faire la différence en permettant aux acteurs de la pêche à petite échelle de contribuer à des systèmes alimentaires durables en fournissant des aliments hautement nutritifs aux communautés locales, et elle peut faire la différence pour les consommateurs sur les marchés nationaux, régionaux et internationaux. Les quatre instruments du CSA ayant un lien direct avec les Directives du SSF sont les Directives volontaires du CSA à l'appui de la concrétisation progressive du droit à une alimentation adéquate dans le contexte de la sécurité alimentaire nationale (Directives sur le droit à l'alimentation), les Directives volontaires du CSA sur la gouvernance responsable des régimes fonciers, Pêches et Forêts dans le contexte de la sécurité alimentaire nationale (VGGT), les Principes du CSA pour l'investissement responsable dans l'agriculture et les systèmes alimentaires (Principes CFS-RAI) et le Cadre d'action du CSA pour la sécurité alimentaire et la nutrition dans les situations de crise prolongée (CFS-FFA).
  • Thumbnail Image
    Book (series)
    Nature & Faune, 28(2)
    Gestion durable des ressources naturelle dans l'équation de l'alimentation et de la nutrition dans les zones urbaines en Afriques
    2014
    Also available in:

    Fidèle à sa tradition d‟exploration des principales questions émergentes, Nature & Faune a choisi de consacrer cette édition à l‟examen de cette urbanisation rapide et de ses conséquences pour les denrées urbaines et la sécurité alimentaire, mettant en exergue les rôles spécifiques de la gestion et de l‟utilisation durables des ressources naturelles dans l‟évolution rapide de l‟alimentation urbaine et de l‟équation nutritionnelle en Afrique. Dix-huit articles examinent et débattent des défis qu‟ une urbanisation continue présente pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle dans les centres urbains de l‟Afrique dans le contexte de la gestion et de l‟utilisation durables des ressources naturelles. Les articles soulignent le rôle complémentaire des ressources naturelles dans l‟alimentation urbaine et la sécurité nutritionnelle avec comme élément central la production agricole. L‟éditorial attire l‟attention sur les options de structuration des systèmes de production agricole et de promo tion des entreprises agricoles comme étant des mesures pertinentes pour anticiper les problèmes changeants de la sécurité alimentaire en milieu urbain. Son auteur soutient qu‟il est difficile de réaliser la sécurité alimentaire en milieu urbain au niveau de chaque pays, et approuve ainsi l‟idée selon laquelle la sécurité alimentaire en milieu urbain est probablement plus réalisable lorsque les approches régionales sont renforcées. Comme perspectives futures, il suggère l‟adoption de politiques c ommunes pour l‟agriculture et la gestion des ressources naturelles dans la région Afrique. L‟article spécial de cette édition souligne la contribution des arbres, arbustes et autres plantes ligneuses à l‟alimentation et à la nutrition comme reconnu dans le tout premier rapport de l‟État des ressources génétiques forestières‟ publié par la FAO en juin 2014. Toujours dans l‟article spécial, Martin Nganje souligne le fait que les forêts contribuent directement à la sécurité alimentaire et à une mei lleure nutrition sur le continent africain à travers leurs produits forestiers non ligneux. Il examine aussi comment les forêts contribuent à l‟autosuffisance alimentaire autrement qu‟à travers leurs parties comestibles. Michela Conigliaro, Simone Borelli et Fabio Salbitano fournissent quelques exemples de la contribution substantielle des initiatives de protection et de restauration des forêts et du couvert arboré au sein et autour des villes africaines à la réduction de la pauvreté et de la ma lnutrition et à la garantie d‟un développement urbain plus durable des points de vue environnemental et socioéconomique. Enfin, ce numéro met la République démocratique du Congo (RDC) sous les feux de la rampe dans sa rubrique Pays à la Une dans laquelle Ruhiza Boroto donne ses impressions de la gestion des ressources en eau dans le cadre de l‟horticulture urbaine et périurbaine en RDC. Je vous invite à visiter la page des liens et à consulter attentivement les ressources sur lesquelles sont bas és les articles au menu. Bonne lecture à tous et à toutes.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.