Thumbnail Image

Impact de la covid-19 sur les travailleurs du secteur informel











FAO. 2020. Impact de la covid-19 sur les travailleurs du secteur informel. Rome.




Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Brochure, flyer, fact-sheet
    Travailleurs migrants et pandémie de covid-19 2020
    Cette note d'orientation examine les impacts de la pandémie de COVID-19 sur les migrants travaillant dans les systèmes agroalimentaires et leurs familles dans les zones rurales d'origine. La note souligne certaines des implications politiques et présente des recommandations politiques clés. Les mesures affectant la circulation des personnes (au niveau interne et international) et les pénuries de main-d’œuvre qui en résultent auront un impact sur les chaînes de valeur agricoles, affectant ainsi la disponibilité alimentaire et les prix sur les marchés à l’échelle mondiale. Dans le même temps, de grandes proportions de migrants travaillent sous des arrangements informels ou occasionnels, ce qui les laisse sans protection, vulnérables à l’exploitation, à la pauvreté et à l’insécurité alimentaire, et souvent sans accès aux soins de santé, à la protection sociale et aux mesures mises en place par les gouvernements.
  • Thumbnail Image
    Policy brief
    Terre et travail
    Les droits fonciers des travailleurs agricoles
    2021
    Also available in:

    Les droits fonciers et les droits du travail peuvent se croiser de multiples façons. Les investissements dans les plantations à grande échelle impliquent souvent des compromis entre la création d'emplois et la limitation des droits fonciers. De même, les relations de travail peuvent comporter des aspects liés aux droits fonciers, par exemple lorsque les gestionnaires des biens immobiliers sous-louent des parcelles aux travailleurs afin d’agrémenter les salaires par une production alimentaire pour leur famille ou les marchés locaux. L'emploi occasionnel ou saisonnier et l'application limitée de la législation du travail peuvent créer une précarité non seulement dans l'emploi des travailleurs mais aussi dans leurs droits fonciers, avec des familles entières dépendant du statut d'emploi d'un individu - perpétuant ainsi les obligations de travail générationnelles, affectant les relations au sein de la famille et la distribution des tâches dans le ménage, et ayant un impact disproportionné sur les femmes. Les discours politiques internationaux ont souvent négligé ces intersections. Cette note explore ces problèmes et porte sur le rôle des Directives volontaires pour une gouvernance responsable des régimes fonciers applicables aux terres, aux pêches et aux forêts dans le contexte de la sécurité alimentaire nationale (VGGT), et des conventions internationales du travail, dans leur traitement.
  • Thumbnail Image
    Project
    Appui à la création d’emplois pour les jeunes dans le secteur agroalimentaire dans plusieurs pays d’Afrique - TCP/RAF/3802 2023
    Also available in:

    Avec plus de 750 millions de personnes âgées de moins de 35 ans, la population africaine est la plus jeune au monde. Nombre de ces jeunes n’ont pas de situation économique stable et travaillent dans l’économie informelle, notamment en tant que travailleurs familiaux non rémunérés, producteurs pratiquant une agriculture de subsistance, microentrepreneurs ou travailleurs non qualifiés. Or, les chaînes de valeur agricoles ont des possibilités d’emploi à offrir aux jeunes, notamment dans la transformation de produits agricole et les modèles de commercialisation novateurs. Créer des emplois pour les jeunes Africains en promouvant le développement du secteur agroalimentaire et de l’entrepreneuriat est un facteur essentiel pour la transformation et le développement économiques inclusifs du continent africain. Le projet avait pour but de contribuer à l’accélération des efforts menés en faveur de la création d’emplois et de l’emploi des jeunes en Afrique au moyen d’importantes évaluations des conditions favorables dans les pays cibles et d’un appui aux programmes existants de promotion de l’emploi des jeunes dans le secteur agroalimentaire. Ces activités devaient permettre de trouver des moyens concrets de combler les lacunes en tenant compte des priorités des pays cibles et, en particulier, de la crise engendrée par la covid-19. Le principal objectif du projet était d’encourager la réalisation d’investissements majeurs en faveur de la jeunesse dans le secteur agricole, mais il visait aussi à appuyer la mise en œuvre d’initiatives liées à l’emploi des jeunes. En tant qu’outil d’appariement de ressources, il a apporté une contribution directe aux programmes destinés à la jeunesse dans les différents pays et aidé à mobiliser des partenaires d’investissement potentiels, des institutions financières ainsi que des entités du secteur privé et de la société civile.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.