Thumbnail Image

Développement de l’industrie et des marchés du manioc aux Caraïbes- TCP/SLC/3503









Also available in:

Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Project
    Faire progresser les mesures de réduction des risques liés aux catastrophes naturelles, événements climatiques extrêmes compris, à Grenade, Haïti et Sainte-Lucie - TCP/SLC/3704 2023
    Also available in:

    Les désastres naturels représentent une menace importante pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle dans la région des Caraïbes Ces dernières années, la Grenade, Haïti et Sainte Lucie ont connu des événements climatiques extrêmes à répétition, aux conséquences de plus en plus désastreuses, tels qu’ouragans, glissements de terrain, tempêtes et sécheresses, contre lesquels des mesures de réduction des risques liés aux catastrophes sont nécessaires Les gouvernements des trois îles ont demandé l’appui de la FAO pour faire progresser les pratiques de gestion de la réduction des risques de catastrophes ( afin de prévenir les répercussions négatives des catastrophes naturelles sur le secteur agricole, en particulier dans les sous secteurs des cultures, de l’élevage et de la pêche Le projet a été conçu pour réduire l’insécurité alimentaire, renforcer les capacités de réponse des gouvernements et garantir la résilience des populations locales face aux phénomènes dangereux induits par le changement climatique L’équipe du projet a axé son travail sur trois priorités de GRC spécifiques à chaque pays À la Grenade, sur la base d’études antérieures, il était nécessaire de créer un produit d’assurance agricole contre les risques pour les exploitations de noix de muscade et de cacao À Sainte Lucie, le Ministère de l’agriculture, des pêches, de la sécurité alimentaire et du développement rural recherchait une équipe experte pour exploiter les données de télédétection et les systèmes d’information géographique ( participatifs Enfin, en Haïti, le besoin de messages radio d’alerte précoce était la priorité à laquelle le projet devait répondre.
  • Thumbnail Image
    Project
    Élargir les possibilités d’emploi des jeunes dans les chaînes de valeur de l’aquaculture et du manioc en Afrique de l’Ouest - GCP/RAF/254/MUL 2020
    Also available in:
    No results found.

    Le chômage et le sous-emploi des jeunes sont des thèmes incontournables en Afrique de l’Ouest, au vu de leurs répercussions majeures sur la croissance socio-économique, la paix et la stabilité dans la région. C’est pourquoi la création et la promotion d’emplois durables pour les jeunes ruraux, hommes et femmes, sont des éléments fondamentaux d’un programme de développement. Il était estimé lors de la conception du projet que la moitié de la population africaine avait moins de 25 ans et que 11 millions de jeunes Africains rejoignaient le marché du travail chaque année. L’Assemblée des chefs d’État et de gouvernement de l’Union africaine a d’ailleurs déclaré la décennie 2009-2018 «Décennie pour le développement de la jeunesse en Afrique» afin d’encourager les pays à prendre des initiatives politiques en faveur de la création d’emplois pour les jeunes. À court et moyen terme, les activités liées à l’agriculture ont été identifiées comme le moyen le plus immédiat de générer des revenus pour un grand nombre de jeunes en Afrique. En effet, il est démontré que dans les pays où les gouvernements accordent une grande importance à l’agriculture, les jeunes sont plus enclins à considérer ce secteur comme une option avantageuse pour leur avenir. Le projet a donc été conçu pour promouvoir les possibilités d’emploi dans le secteur agro-alimentaire le long des chaînes de valeur de l’aquaculture et du manioc dans les pays participants.
  • Thumbnail Image
    Brochure, flyer, fact-sheet
    Renforcement des relations entre les petits producteurs et les acheteurs dans le secteur des racines et tubercules en Afrique - le Bénin 2018
    Also available in:
    No results found.

    Le Bénin est parmi les 20 premiers pays producteurs du manioc dans le monde et au quatrième rang pour la production d’igname. La culture du manioc a connu un développement très important de même que les techniques de sa transformation en gari et autres produits dérivés («importation» des habitudes alimentaires brésiliennes - farinha). L’importance de l’igname dans l’alimentation réside également dans les multiples types de transformation. Cependant, les acteurs impliqués dans ces filières sont confrontés aux problèmes d’organisation, de faible productivité, d’accès aux financements et aux incertitudes face au changement climatique. Afin d’améliorer les conditions de vie de ces acteurs, le projet vise les résultats suivants: (i) les stratégies nationales et régionales existantes sont alignées sur des initiatives qui soutiennent le développement d’une meilleure intégration des marchés régionaux dans le secteur du manioc; (ii) la compétitivité et la viabilité des filières manioc et igname sont renforcées à travers une amélioration durable de l’intensification de la production et la coordination des chaînes de valeur; (iii) l’accès des petits acteurs aux services d’information et au financement est amélioré; et (iv) l’accès des petits producteurs aux instruments de gestion des risques climatiques est amélioré.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.