Thumbnail Image

L’avenir de l’alimentation et de l’agriculture – Parcours alternatifs d’ici à 2050. Aperçu Général











Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Book (stand-alone)
    L’avenir de l’alimentation et de l’agriculture – Parcours alternatifs d’ici à 2050. Résumé 2018
    Cette publication résume les résultats et les analyses contenues dans le rapport "L'avenir de l'alimentation et de l'agriculture - Parcours alternatifs d'ici à 2050" et donne des informations essentielles concernant l'approche adoptée pour mettre en œuvre l’exercice de prospective sous-jacent. La publication vise une audience intéressée à des résultats clé et aux options de stratégie conséquentes pour faire évoluer les systèmes alimentaires et agricoles ver la durabilité.
  • Thumbnail Image
    Book (stand-alone)
    Réforme de la FAO: Une organisation tournée vers l'avenir 2013
    Le processus de réforme a permis de tirer un certain nombre d’enseignements précieux pour l’avenir de la FAO. Nous avons appris que la définition des grandes orientations et des stratégies à long terme est d’autant plus efficace qu’elle s’appuie sur des débats participatifs reposant sur un dialogue ouvert et sincère. Nous avons appris la valeur de la flexibilité et que dans une organisation qui compte plus de 190 Membres, il n’est pas possible de trouver des solutions «unive rselles» aux problèmes, car la meilleure solution à un problème qui se pose dans un lieu ou à un stade de développement peut être un carcan dans un autre environnement. Nous avons appris que l’on peut souvent trouver la meilleure solution en choisissant l’alternative la mieux adaptée à chaque cas particulier et que la flexibilité est un facteur clé du succès pour définir, planifier et mettre en œuvre les priorités à tous les niveaux. Nous avons apprécié la contribution impor tante des représentants des États membres à l’amélioration de la FAO. Nous avons appris l’importance d’établir une distinction entre capacité de direction et gestion, sachant que les organes directeurs fournissent une direction claire au niveau des grandes orientations, lesquelles sont ensuite mises en œuvre par le Directeur général, qui est comptable de ses actions devant ces mêmes organes directeurs. Nous savons aussi qu’il s’agit seulement d’une première étape du renouvea u de la FAO et que les changements accomplis dans cette voie sont encore balbutiants. Nous devons les appuyer et faire en sorte qu’ils deviennent une partie intégrante de notre Organisation afin qu’ils portent leurs fruits Le changement transformationnel est un bon exemple à cet égard. Il s’agit en effet de transformer l’Organisation en profondeur en renforçant sa structure organisationnelle au siège et sur le terrain, afin que la FAO devienne une organisation véritablement détentrice de connaissances et en prise sur la réalité, en recherchant constamment la plus grande efficacité et l’utilisation optimale des ressources, en recentrant ses activités sur un petit nombre d’objectifs transversaux qui montrent clairement ce que l’Organisation prévoit de réaliser et comment, en tirant le meilleur parti de ses avantages comparatifs et de ses fonctions essentielles, et en travaillant avec des partenaires au sein et en dehors du système des Nations Unies. Ce changement transformationnel s’appuie sur la confiance renouvelée entre les Membres et le Secrétariat et contribue lui-même à renforcer cette confiance. Profondément transformée, l’Organisation peut ainsi proposer et exécuter un programme de mesures audacieuses visant à l’éradication de la faim, de l’insécurité alimentaire et de la malnutrition.
  • Thumbnail Image
    Book (stand-alone)
    Vers l'avenir que nous voulons - En finir avec la faim et engager la transition vers des systèmes agro-alimentaires durables 2012
    Also available in:

    L'amélioration des systémes agricoles et alimentaires est indispensable pour un monde dans lequel les personnes et les écosystémes seront en meilleure santé. Des vies plus saines et plus productives ne peuvent exister que lorsque tous les étres humains ont, a tout moment, la possibilité physique, sociale et économique de se procurer une nourriture suffisante, saine et nutritive leur permettant de satisfaire leurs besoins énergétiques et préférences alimentaires pour mener une vie saine et activé (FAO, 1996). Des écosystémes sains doivent etre résilients et productifs; ils doivent fournir les biens et les services nécessaires pour répondre aux besoins et aspirations actuels de la société sans compromettre la possibilité, pour les générations futures, de bénéficier de l'éventail complet de biens et de services procurés par les écosystémes terrestres, aquatiques et marins. Des liens trés étroits existent entre les conditions requises pour assurer la sécurité alimentaire et la nutrition uni verselles, la gestion responsable de l'environnement, et la gestion plus équitable des produits alimentaires. Ces aspects se recoupent dans les systémes agricoles et alimentaires au niveau mondial, national et local. Afin de les mettre en exergue, la FAO a trois principaux messages à transmettre au Sommet de Rio+20: - La vision du développement durable envisage à Rio ne peut être réalisée qu'en éliminant définitivement la faim et la malnutrition. - La vision de Rio exige que les systémes de consommation et de production alimentaire produisent plus avec moins. - La transition vers un avenir durable impose une modification fondamentale des modes de gouvernance de l'alimentation et de l'agriculture, ainsi q'une répartition équitable des coûts et des avantages qui en d'ecoulent.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.