Thumbnail Image

Gestion des carcasses dans les petites et moyennes exploitations d'élevage

Considérations pratiques











Lori Miller, Gary Flory. 2018. Gestion des carcasses dans les petites et moyennes exploitations d’élevage - Considérations pratiques. FOCUS ON, Vol. 13, Octobre 2018. Rome. FAO




Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Book (series)
    Directives relatives à la gestion des carcasses
    Élimination efficace des carcasses animales et des matières contaminées dans les exploitations de petite à moyenne taille
    2021
    Les flambées épizootiques posent de nombreuses difficultés susceptibles d’avoir une incidence considérable sur les moyens d’existence, la sécurité alimentaire et l’environnement. Éliminer correctement les carcasses des animaux morts ou abattus est une des clés du succès des interventions contre les foyers infectieux: cette pratique empêche ou atténue la propagation des pathogènes et, s’il s’agit d’une zoonose, elle protège la santé humaine. Les Directives pratiques du présent document traitent des enjeux liés à la gestion des carcasses et des déchets connexes ainsi que des procédures recommandées en la matière. Elles sont destinées aux services vétérinaires et aux autres autorités publiques compétentes pour appuyer l’élaboration de plans visant à enrayer une flambée et à éradiquer la maladie animale concernée. Ces Directives portent sur des épizooties de tailles diverses, c’est-à-dire les foyers limités à une seule installation comme les flambées touchant plusieurs exploitations d’une région. Toutefois, elles mettent l’accent sur les élevages de petite à moyenne taille situés dans des pays où ils n’ont pas accès aux décharges aménagées, aux usines d’équarrissage ou aux sites d’incinération contrôlée. Les Directives sont rédigées dans une optique de «simplicité et faisabilité» en tenant compte des ressources humaines et financières limitées dont disposent de nombreux pays confrontés à cette question. La présentation des enjeux et l’approche pratique ont été conçues pour faire des Directives un outil utile aux pays dans l’examen de leurs procédures d’intervention d’urgence. En outre, ces Directives contribuent directement à l’approche «Un monde, une santé», car elles visent à protéger les santés animale, humaine et environnementale.
  • Thumbnail Image
    Book (series)
    Le virus de l’influenza aviaire hautement pathogène H5N8, de clade 2.3.4.4, a été détecté grâce à la surveillance des oiseaux migrateurs sauvages dans la République Tyva, en Fédération de Russie, et pourrait se propager au niveau international 2016
    Also available in:

    Début juin 2016, le virus de l’influenza aviaire hautement pathogène A (H5N8) de la lignée Goose/ Guangdong/96, appartenant au clade 2.3.4.4, a été détecté chez des oiseaux migrateurs aux alentours du lac Ubsu-Nur, dans la République Tyva (Fédération de Russie), qui se trouve sur l’itinéraire qu’empruntent les oiseaux migrateurs en Asie centrale (Organisation mondiale de la santé animale [OIE], 2016; Département de l’environnement, de l’alimentation et des affaires rurales, 2016). Au cours des s aisons passées, on a noté qu’après à la détection du virus de la grippe aviaire dans cette région de la Fédération de Russie des virus similaires avaient été dépistés ailleurs, en particulier à l’ouest et au sud de la République Tyva. Tous les pays qui se trouvent sur cet itinéraire migratoire, ainsi que ceux situés à l’ouest dans les anciennes républiques soviétiques, au Moyen-Orient, en Europe orientale et même en Afrique (en particulier en Afrique occidentale) devraient être vigilants face au risque d’incursion de ce virus.
  • Thumbnail Image
    Book (series)
    Se préparer à l'influenza aviaire hautement pathogène
    FAO Animal Production and Health Manual 3
    2006
    L’influenza aviaire hautement pathogène (HPAI) représente une menace pour les industries avicoles dans le monde et pour les moyens de subsistance des populations, et une menace potentielle pour la santé humaine. La communauté internationale a un intérêt direct à minimiser la propagation de cette maladie. Les pays peuvent être menacés de l’introduction de l’influenza aviaire par l’exposition des volailles aux oiseaux sauvages, en particulier aux oiseaux aquatiques. Un risque peut également existe r du fait de l’introduction de volailles, produits de volailles ou fomites infectés ou contaminés.L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture et l’Organisation mondiale de la santé animale ont élaboré ce manuel afin d’aider les autorités nationales de santé animale et les autres acteurs à se préparer à une possible incursion de l’HPAI, à détecter la maladie dès que possible et à répondre aussi rapidement que possible pour contenir la maladie.Le manuel of fre des conseils pratiques sur l’identification de la maladie, la pathologie et le diagnostic; la détection, la réponse et les stratégies de contrôle; et les mesures de biosécurité pour prévenir les foyers. Il s’agit d’une source inestimable d’informations utiles pour toute personne impliquée dans l’élevage de volailles et les pratiques de santé animale.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.