Thumbnail Image

Programme global d’intervention et de redressement covid-19 de la FAO - Stimuler la résilience des petits producteurs en vue d’un redressement

Protéger les plus vulnérables, promouvoir la relance économique et accroître les capacités de gestion des risques











FAO. 2021. Programme global d’intervention et de redressement COVID-19 de la FAO - Stimuler la résilience des petits producteurs en vue d’un redressement: Protéger les plus vulnérables, promouvoir la relance économique et accroître les capacités de gestion des risqus. Rome.




Related items

Showing items related by metadata.

  • Thumbnail Image
    Brochure, flyer, fact-sheet
    Programme global d’intervention et de redressement covid-19 de la FAO - Inclusion économique et protection sociale pour réduire la pauvreté
    Réponses à la covid-19 en faveur des pauvres pour une relance économique inclusive après la pandémie
    2021
    La pandémie de covid-19 a un impact direct et indirect sur la santé et le bien-être dans le monde entier. La maladie et les mesures de confinement accentuent les difficultés socioéconomiques des segments les plus vulnérables de la société. Ces effets socioéconomiques risquent d'avoir des conséquences désastreuses et de balayer les efforts déployés pour atteindre les objectifs du Programme de développement durable à l’horizon 2030. Les inégalités omniprésentes entre les milieux ruraux et urbains, les riches et les pauvres, les femmes et les hommes exacerbent ces effets. Les populations des régions affectées par un changement climatique grave, un conflit, un déplacement forcé ou une migration sont encore plus vulnérables. Les effets socioéconomiques de la pandémie de covid-19 donnent un caractère encore plus urgent au plaidoyer en faveur de l’éradication de la pauvreté, notamment dans les zones rurales. Sachant qu’environ 80 pour cent des 734 millions de personnes vivant sous le seuil de l'extrême pauvreté sont concentrés dans les zones rurales et qu’environ 70 pour cent des cibles des ODD ont trait aux zones rurales, la réalisation du Programme 2030 exige de mettre davantage l’accent sur le développement rural. La Banque mondiale estime que la crise de la covid-19 pourrait faire basculer jusqu’à 100 millions de personnes dans un dénuement extrême d’ici à la fin de 2020. Les communautés rurales sont moins préparées et moins capables de faire face aux conséquences socioéconomiques de la pandémie, ce qui a, du fait du caractère interconnecté de la plupart des espaces ruraux, des répercussions considérables sur les moyens d’existence ruraux, l’ensemble des systèmes alimentaires et la sécurité alimentaire nationale.
  • Thumbnail Image
    Brochure, flyer, fact-sheet
    Programme global d’intervention et de redressement covid-19 de la FAO - Plan de réponse humanitaire global
    S’attaquer aux effets de la covid-19 et sauvegarder les moyens d’existence dans des contextes de crise alimentaire
    2021
    La pandémie de covid-19 est l’un des chocs mondiaux les plus violents que nous ayons connus depuis des générations. Aux quatre coins du monde, les moyens d’existence ont été déstabilisés, alors que la pauvreté et la faim ne font qu’augmenter. Néanmoins, il est encore difficile de prendre la pleine mesure de la pandémie, le virus évoluant différemment selon les régions. La situation est particulièrement grave dans les pays qui connaissent déjà des crises alimentaires ou dans ceux qui sont extrêmement vulnérables aux chocs. L’an dernier, 135 millions de personnes ont subi une crise ou des niveaux sans précédent d’insécurité alimentaire aiguë, dont 27 millions dans des situations d’urgence. Pour ces populations, les effets de la covid-19 pourraient être catastrophiques. À mesure que la pandémie progresse dans des contextes de crise alimentaire, le risque grandissant de famine suscite une réelle préoccupation. Des niveaux croissants d’insécurité alimentaire aiguë ont déjà été signalés dans des pays comme l’Afghanistan et la République centrafricaine. En Somalie, on s'attend à ce que 3,5 millions de personnes soient confrontées entre juillet et septembre 2020 à une crise ou à des niveaux accrus d'insécurité alimentaire aiguë, soit le triple qu'avant la covid-19, alors que le pays fait face à des chocs multiples: une recrudescence des essaims de criquets pèlerins, l’impact de la pandémie et les effets durables de la sécheresse et des déplacements forcés de populations. Jusqu’à 80 pour cent des personnes qui vivent dans des contextes de crise alimentaire sont tributaires d’une forme quelconque de production agricole pour leur survie. Leur sécurité alimentaire est indissociable de la production locale et de marchés souvent informels. À moins d’agir rapidement pour prévenir d'ultérieures dégradations des moyens d’existence et les protéger, les implications humanitaires seront titanesques.
  • Thumbnail Image
    Book (series)
    L’État de la sécurité alimentaire et de la nutrition dans le monde 2021
    Transformer les systèmes alimentaires pour que la sécurité alimentaire, une meilleure nutrition et une alimentation saine et abordable soient une réalité pour tous
    2021
    Ces dernières années, plusieurs grands facteurs sont intervenus qui font que le monde n’est plus en voie de mettre un terme à la faim et à la malnutrition sous toutes ses formes d’ici à 2030. Les difficultés n’ont fait que grandir en raison de la pandémie de covid-19 et des mesures qui ont été prises pour l’endiguer. Le présent rapport contient la première évaluation mondiale de l’insécurité alimentaire et de la malnutrition pour l’année 2020 et donne une idée de ce à quoi ressemblerait la faim en 2030, dans un scénario encore compliqué par les effets prolongés de la pandémie de covid-19. On y trouvera aussi de nouvelles estimations du coût et de l’accessibilité économique d’une alimentation saine, qui fournissent un lien important entre les indicateurs de la sécurité alimentaire et de la nutrition et l’analyse de leur évolution. Au final, le rapport souligne la nécessité d’une réflexion plus approfondie sur ce qu’il convient de faire pour tenter de mieux remédier à la situation mondiale en matière de sécurité alimentaire et de nutrition. Pour nous permettre de mieux comprendre comment la faim et la malnutrition ont pu atteindre des niveaux aussi critiques, le présent rapport prend appui sur les analyses fournies dans les quatre éditions précédentes, qui ont produit un vaste ensemble de connaissances fondées sur des données factuelles concernant les principaux facteurs de l’évolution récemment constatée en matière de sécurité alimentaire et de nutrition. Ces facteurs, dont la fréquence et l’intensité vont croissant, sont les conflits, la variabilité du climat et les phénomènes climatiques extrêmes, et les ralentissements et les fléchissements économiques – tous exacerbés par les causes sous-jacentes de la pauvreté et par des inégalités très marquées et persistantes. Par ailleurs, des millions de personnes dans le monde connaissent l’insécurité alimentaire et diverses formes de malnutrition parce qu’elles n’ont pas les moyens financiers de se procurer une alimentation saine. Des mises à jour et des analyses supplémentaires ont été produites à partir d’une synthèse de toutes ces connaissances de manière à fournir une vue d’ensemble des effets conjugués des différents facteurs, effets qu’ils ont les uns sur les autres et sur les systèmes alimentaires, ainsi que de leurs répercussions sur la sécurité alimentaire et la nutrition dans le monde.

Users also downloaded

Showing related downloaded files

No results found.